Sondages de l'Elysée. Taubira bientôt entendue par un juge ?

Publié le 6 Février 2014

La plainte de Patrick Buisson contre la garde des Sceaux a été jugée recevable par la Cour d'appel de Paris.

Rebondissement dans l'affaire dite des sondages de l'Élysée.

La plainte déposée par Patrick Buisson contre Christiane Taubira, pour "prise illégale d'intérêt" vient d'être jugée recevable par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris.

"Juge et partie"

L'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, mis en cause par l’association de lutte contre la corruption Anticor sur les conditions de passation de sondages commandés par l’Élysée de 2007 à 2012,avait porté plainte contre la garde des Sceaux, en lui reprochant son soutien public à Anticor

"Christiane Taubira a menti en disant qu’elle n’était plus membre de cette association […], elle est juge et partie", estimait Patrick Buisson, fin 2012.

La cour d'appel a ordonné le retour de ce dossier au juge d'instruction saisi, estimant que l'affaire ne relevait pas de la Cour de justice de la République.

Dans cette affaire, Patrick Buisson est soupçonné d’avoir bénéficié, via sa société Publifact, de contrats avantageux passés avec l’Élysée, entre 2007 et 2009.

Christiane Taubira devait prochainement être entendue par un juge, après une plainte de Patrick Buisson.

Source

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article