SoS racisme solidaire des femmes en niqab. De mieux en mieux...

Publié le 30 Juin 2011

Quand vous allez écouter le responsable SOS Racisme de Lyon soutenu par les femmes en niqab concernant les propos d'André Gérin, vous basculerez entre le rire et l'indignation. Le rire car manifestement ce monsieur de la bourgeoisie, fils à papa semble-t-il a des comptes à régler avec sa famille tant les mots bousculent et se chevauchent. Il est clair qu'il n'a pas l'habitude de ces mots: ouvriers, communiste, peuple, immigrés.

Il nous ressasse le même discours sur la faible immigration en France en oubliant de dire si 200 000 immigrés par an, chiffres officiels, est faible. Ils rapportent à la France nous dit-il sans rire. C'est le genre de discours que nous entendions dans les années 80-90.

Dans l'indignation aussi car je doute que ce garçon soit un imbécile. Ce qui veut dire qu'il est complice.

- Complice de ces mensonges, du dénie de cette immigration coûteuse dès le premier pas fait sur le sol de France à commencer par l'AME, l'ATA et la CMU si tout se passe bien grâce à son association.

- Complice de cette islamisation galopante, corollaire évident de l'immigration extra européenne venant d'Afrique. Ce ne sont pas des temples bouddhistes qui sont réclamés des temples orthodoxes mais des mosquées là ou y enseigne la charia, une loi coranique contraire aux droits de l'homme.

- Complice d'une volonté de détruire et d'interdire la libre expression. Ce petit monsieur exige des sanctions, demande l'exclusion, réclame la justice de tous les totalitaires. Ce jeune homme est un facsiste qui s'ignore,

Il est une honte, la honte de cette jeunesse français boboïsée. Ce petit jeune homme bien habillé, bien propre sur lui, habitant les beaux quartiers, avec sa petite coiffure de petit bourge en mal de reconnaissance, boutonneux dans la tête et fâché sans doute avec ses parents, directeurs de Banques et socialistes est la représentation d'une multitude de petits imbéciles sans culture historique. Ils sont le résultat de 40 ans de vide.

Mais la grogne m'égare car ma foi, je n'en sais rien si c'est un petit fils à papa. C'est juste une impression. Le genre que je déteste... voilà tout. Vieille rancune de prolo...

En attendant, je vous laisse lire l'édito de Cyrano de Riposte Laïque

Gérard Brazon 

 

 

 par Cyrano

EDITO DE CYRANO

Il faut l’unité des patriotes, face au bloc des mondialistes

Cette semaine, nous nous flattons d’interviewer deux personnalités significatives : Marine Le Pen, présidente du Front national, et Anders Gravers, président de Stop Islamisation of Europe (SIOE), que nous avions invité le 18 décembre dernier, à Charenton. Depuis bientôt 4 ans, (1) nous avons déjà publié plus de 120 interviews, dont des personnes de gauche (André Gerin, Mireille Vallette, Jacques Nikonoff, Philippe Esnol, Chantal Robin Rodrigo), des élus de droite (Jacques Myard, Xavier Lemoine, Nicolas Dupont-Aignan, Françoise Hostalier), et des personnalités plus difficilement classables comme Malika Sorel, Corinne Lepage, Jean-Paul Brighelli, Robert Redeker, Michèle Tribalat, Michèle Vianès, Eric Dénécé, Patrick Kessel et bien d’autres. Nous n’avions pas oublié ces remarquables personnalités qui, en dehors de l’Hexagone, mènent, elles aussi, des combats admirables, comme Geert Wilders, Oskar Freysinger, Bat Ye’Or, Paul Landau. Nous savons également que certains ont refusé d’être interviewés par Riposte Laïque, par crainte des représailles médiatiques ou politiques.

Pourquoi avoir interviewé Marine Le Pen et Anders Gravers ? Commençons par la présidente du Front national. Celle-ci bouleverse la donne, depuis qu’elle développe un discours laïque et républicain totalement opposé à la ligne historique du Front national. Elle ne peut qu’interpeller les patriotes, quand elle explique qu’il faut sortir quitter l’euro, sortir de l’Europe, et retrouver notre souveraineté. On peut, et on doit exprimer des réserves, quand des ambiguïtés apparaissent, dans le discours de la présidente du Front national, que cela soit sur l’islam, sur le remboursement de l’IVG, ou d’autres sujets. Mais on ne peut que constater que sur des sujets essentiels, comme l’immigration, la sur-délinquance juvénile, l’islamisation de nos pays, la dictature de l’Union européenne, et la défense des services publics, le clivage n’est plus entre une droite méchante et une gauche qui a bon coeur, il est entre les mondialistes et les patriotes.
- Il est entre ceux qui veulent poursuivre l’ implantation de flux migratoires inutiles dans  notre pays, continuer la politique de ces trente dernières années, et ceux qui veulent l’arrêter. Il est entre ceux qui militent pour un remplacement de population, et ceux qui veulent mettre fin à la catastrophe qui est en train de se produire.
- Il est entre ceux qui veulent quitter l’Union européenne, mettre fin à la dictature des technocrates de Bruxelles, et ceux qui se vautrent dedans, et sont prêts à sacrifier leurs peuples sur l’autel du saint Euro.
- Il est entre ceux qui veulent mettre fin à la conquête islamiste des territoires français et européens, et ceux qui militent ouvertement pour implanter ce projet politico-religieux moyen-âgeux dans nos pays.

Pour autant, les frontières ne sont pas étanches.
- Ainsi, un André Gerin, en étant le premier homme de gauche, depuis 30 ans, à tenir un discours de vérité sur l’immigration, a-t-il ouvert une brèche porteuse d’espérance : et si, tous ceux qui, à gauche, pensent la même chose, osaient le dire ! Qu’ils ne prétendent pas qu’ils ont peur de Sos Racisme ! Nous vous offrons avec plaisir l’interview du responsable lyonnais de cette officine, suite aux propos du député-maire de Vénissieux. Eclat de rire garanti, et pourtant, on vous le promet, ce n’est pas un montage, c’est une authentique interview !


YouTube

- Ainsi, un Nicolas Dupont-Aignan, d’un côté, et un Jacques Nikonoff, ancien président d’Attac, tiennent-ils des discours remarquables et lucides, et préconisent la sortie de l’Union européenne, ce qu’un Mélenchon est incapable de proposer.
Nous sommes convaincus que nombre de députés UMP, comme Jacques Myard, ne sont pas éloignés des positions de Marine Le Pen, André Gerin ou Nicolas Dupont-Aignan.

Mais ils sont divisés, souvent par peur du politiquement correct. Pendant ce temps là, les mondialistes, qu’ils soient UMP, PS, Verts, Parti de Gauche, NPA, organisations syndicales, soi-disant anti-racistes, éditorialistes et journalistes vedettes, font le travail de l’Union européenne, du FMI, de l’OMC ou de la Banque mondiale. Ils détricotent les Etats-Nations, au nom de la mondialisation libérale et du libre-échange roi, imposent de nouvelles populations, souvent dépourvues des valeurs des Lumières, et encouragent l’islam à saper l’édifice laïque de notre pays. Ils tiennent tous les mandats électifs, et ont la main mise sur la majorité des médias. Mais ils ont un double problème : le peuple, et Internet. Ce peuple qui a voté non à leur projet de TCE en 2005, ce peuple qui, dans un sondage du « Monde », montre son rejet massif de l’islamisation de notre pays, et Internet, qui permet de donner, de manière efficace, une contre-information qui taille des croupières à la propagandastaffel des chiens de garde du système.

Paul-Marie Coûteaux, qui prône l’unité des patriotes, a, sur cette question, raison. (2) Il ne faut donc pas passer à côté d’une opportunité historique, et nous rêvons de voir une recomposition politique s’opérer au plus vite, en constituant le vrai clivage : Marine Le Pen, André Gerin et Nicolas Dupont-Aignan contre Martine Aubry, Nicolas Sarkozy, l’hystérique Cécile Duflot et l’islamophile Jean-Luc Mélenchon… Utopie ? Qui aurait cru, il y a quelques mois, que Marine Le Pen accorderait une interview exclusive à Riposte Laïque, ou qu’André Gerin ferait de même avec le Bloc Identitaire ? (3) 

Il est évident d’ailleurs qu’à côté des thèmes phares que sont l’euro, la mondialisation financière et Bruxelles, l’islam sera présent dans la campagne et il nous appartient de continuer notre travail d’information, quels que soient les obstacles qui se lèvent face à nous.

C’est ainsi qu’Anders Gravers a prévu de venir à Strasbourg, le 2 juillet prochain, pour y défendre nos valeurs de liberté, de démocratie, de fraternité, d’égalité, et alerter les Strasbourgeois et la France entière sur la réalité de l’offensive de l’islam, en France, en Europe et dans le monde. Proche de Wafa Sultan, ce Danois avait participé aux assises de Charenton, le 18 décembre dernier. Il y avait parlé du sort de plus en plus inquiétant des juifs et des homosexuels, au Danemark. Quelques années auparavant, il avait été agressé au couteau par des militants d’extrême gauche, et n’avait dû son salut qu’au gilet anti-balles qu’il portait. Pour ce meeting, qui devait être précédé d’une manifestation, devaient intervenir, outre Anders Gravers, Robert Spencer, Pamela Geller, Pierre Cassen et Christine Tasin. Une salle avait été retenue au « Foyer de l’Etudiant Catholique » (FEC). Tout paraissait se dérouler normalement, jusqu’à ce que les maitre-censeurs interviennent, et, multipliant les pressions sur les responsables du FEC, les convainquent d’annuler le rendez-vous, avec des arguments d’une parfaite mauvaise foi, à peine une semaine avant l’échéance. Naturellement, des billets d’avion ont déjà été pris, et les frais engagés sont énormes. Si le FEC ne revient pas sur sa décision, ils prennent le risque qu’Anders Gravers et les organisateurs leur intentent un procès pour rupture abusive du contrat, ce qui leur coûtera très cher.

Mais en attendant, nous ne savons pas encore, une semaine avant l’événement, où celui-ci pourra se tenir. Après les pressions opérées sur les autorités suisses pour empêcher la venue de Geert Wilders, après la demande – ridicule et grotesque – des radicaux de gauche pour interdire le rassemblement en chansons françaises, sur les Champs-Elysées, avec Oskar Freysinger, après les manifestations violentes de Stuttgart, contre la venue de Robert Spencer, après les intimidations de Forsane Alizza, le 18 décembre dernier, après les demandes d’interdiction par Delanoé de nos assises, après les manifestions des bobo-gauchos parisiens, nous voilà donc devant une nouvelle tentative d’interdire la liberté d’expression, et cette fois, elle est l’oeuvre de catholiques !

Pourtant, chose très importante, Geert Wilders vient d’être acquitté pour le procès intenté contre lui, aux Pays-Bas, par des islamistes qui l’accusaient, à cause de son film Fitna, ‘d’incitation à la haine raciale ». Anders Gravers, dans son interview, a ces paroles très fortes : « Il est scandaleux que des hommes politiques comme Geert Wilders et Suzanne Winters doivent comparaître devant des tribunaux, simplement pour avoir exprimé leur préoccupation sur l’Islam, quand d’autres politiciens faisant des lois stupides de protection de l’Islam sont libres de marcher tranquillement, vivent de gros salaires et de grasses pensions. Ces politiciens traîtres doivent être dénoncés, et être tenus de rendre compte. Il est remarquable que Geert Wilders vive sous protection constante tandis que l’armée des collabos se promène, libre. SIOE veut inverser cette anomalie ».

Anders Gravers a totalement raison. Mais pour que ces voeux s’accomplissent, il faudra non seulement que les patriotes français s’unissent, mais aussi que tous les patriotes européens se rassemblent, et proposent au plus vite un modèle alternatif, autour de la souveraineté des Nations, à l’européisme fou qui est en train de détruire notre modèle, et nos peuples. C’est et nécessaire et urgent.

(1) Toutes les interviews de Riposte Laïque :

http://ripostelaique.com/category/interviews

(2) http://www.enquete-debat.fr/archives/paul-marie-couteaux-le-fn-veut-le-pouvoir-mais-il-ne-peut-y-arriver-seul/

(3) http://www.bloc-identitaire.com/document-audio/250/exclusivite-novopress-interview-choc-depute-andre-gerin

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

francis CLAUDE 30/06/2011 19:42



mais vous connaissez bien sur tous la derniére le nouveau patron du PS.....harlem désir c'est pas beau ça si je me souviens bien créateur de SOS racisme(anti blanc)



Gérard Brazon 30/06/2011 21:56



Diplôme de socoilogie, créateur avec Julien Dray de SOS-Racisme. Député européen, il vit Place des Vosges à Paris. Le parfait bobo-gaucho. 



Johanny 30/06/2011 17:40



" un fils à papa" !... Vous êtes gentil gérard !... J'aurais pu dire beaucoup d'autres choses que la simple correction m'interdit d'écrire ici !...



Gérard Brazon 30/06/2011 17:42



sourire. On ne se refait pas Johanny.