Souha Arafat : On avait remarqué qu’elle préférait la France !

Publié le 18 Novembre 2011

“Je n’ai pas pris l’argent de la Palestine,” affirme Souha Arafat, la veuve de l’ancien président de l’Autorité palestinienne, né en Egypte, Yasser Arafat. S’exprimant dans une interview avec un journaliste égyptien Wael Al Abrashi, elle explique qu’elle n’a “pas pris les terres de la Palestine.”

La mère et la fille Arafat

Et pour cause, la multi-millionnaire (en euros !), à qui l’on prête une relation amoureuse avec Kadhafi, n’a jamais voulu vivre sur la terre de son mari. Enfin, façon de parler : Yasser Arafat était 100% Égyptien.

Souha, elle, préférait le luxe parisien; Chanel, Dior, Yves Saint Laurent. A la mort de son mari, entre 800 millions et 2 milliards lui auraient été légués par Yasser Arafat. Et cet argent, Souha n’a aucune intention de l’utiliser au développement de la “Palestine.” Elle préfère acheter des terres en Tunisie. Mais fin octobre, la Tunisie a lancé un mandat d’arrêt international contre Souha Arafat…

Après avoir fui la Tunisie révolutionnaire pour la Libye, et à présent, après avoir fui la Libye pour Malte, elle explique que “Yasser a travaillé pendant 50 ans pour la Palestine ! Ne mérite t-il pas de pouvoir faire construire une maison pour sa fille à Tunis ?”

Certains pourraient répondre à Souha : “tous les Palestiniens mériteraient d’avoir leurs maisons à Tunis…” Ça réglerait d’ailleurs tous les conflits du Proche-Orient…

Niso Amzar – JSSNews

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article