Soutenons les coptes persécutés par les islamistes, demain, vendredi 7 janvier !

Publié le 6 Janvier 2011

 

              Résistance Républicaine Nous vous invitons à participer au rassemblement qui aura lieu de 15 à 18h sur le Parvis Notre-Dame, pour soutenir les coptes mais aussi pour défendre la liberté religieuse de ceux qui ne sont pas musulmans, mise à mal, de plus en plus, partout dans le monde.

 

Comme le rappelait il y a quelques mois Jacques Julliard dans le Nouvel Observateur, il se passe quelque chose de monstrueux, dans l’indifférence la plus totale : « Le christianisme est devenu, de loin, la religion la plus persécutée. Mais l’Occident fait l’autruche.
              Ce n’est rien. Rien que des chrétiens qu’on égorge. Des communautés religieuses que l’on persécute. Mais où cela ? – Un peu partout. En Inde, au Bangladesh, en Chine, au Vietnam, en Indonésie, en Corée du Nord. Là où ils sont minoritaires. Et surtout en pays musulman. Et pas seulement en Arabie Saoudite où le culte chrétien est puni de mort. Mais en Egypte, en Turquie, en Algérie.

               Dans le monde actuel, le christianisme est de loin la religion la plus persécutée. Mais c’est au Proche-Orient, là même où le christianisme a pris naissance, que la situation est la plus grave. En Turquie, les communautés chrétiennes qui sont les plus anciennes, antérieures à l’islam, sont menacées de disparition. En Egypte (coptes), au Liban (maronites en particulier), elles se replient sur elles-mêmes ou émigrent en Occident. En Irak, la guerre a précipité les chrétiens dans le malheur. Près de 2 000 morts, des populations déplacées par centaines de mille, notamment vers le Kurdistan turc, plus accueillant. On ne compte plus, à travers le Proche-Orient, les communautés attaquées, les dignitaires religieux assassinés, les églises brûlées, les interdictions professionnelles, de droit ou de fait, dont sont victimes les chrétiens. Un génocide religieux à la petite semaine. »

                   Les agressions contre les coptes et autres chrétiens se multiplient dans le monde, et tout est prétexte à persécution.

                      Il est évident qu’il s’agit, partout, d’imposer le régime de la terreur à qui n’est pas musulman et  de forcer, ainsi, à la fois, les conversions à l’islam et  la fuite des Infidèles tout en pesant sur les gouvernements des pays musulmans pour les obliger à appliquer la charia dans toute son horreur, loin de toute occidentalisation. Il est évident, également, qu’en pesant par le terrorisme sur les revenus du tourisme, les terroristes cherchent à rendre les pays visés exsangues économiquement et socialement afin de pousser le peuple à se tourner vers les islamistes purs et durs comme ce fut le cas de sinistre mémoire en Algérie avec le FIS.

Mais il ne faut pas oublier que tout cela fait partie d’actions concertées dont on voit les effets partout dans le monde ; en France, ce sont les fidèles assistant à une messe à Carcassonne qui se sont retrouvés caillassés, à Lyon c’est la Cathédrale qui porte à son faîte la mention « Allah akbar », à l’ONU, c’est la commission des droits de l’homme qui vote résolution sur résolution pour que soit condamnée toute critique de l’islam ; dans les ghettos européens, ce sont les voitures de Français issus de l’Hexagone qui partent en fumée et les femmes en mini-jupe menacées de tournantes qui doivent déménager…

Partout, la liberté, de penser, de s’habiller, de croire ou de ne pas croire, de changer de religion, de ne pas être soumis à Allah, est en danger. Au nom d’un système totalitaire qui voudrait qu’on le considère comme une religion…

Qu’attendent nos élus pour s’attaquer au problème, pour protester officiellement, pour demander à leurs homologues du Proche ou du Moyen Orient de protéger leurs ressortissants coptes (les descendants des premières églises chrétiennes en Egypte, bien antérieurs à l’islam…), eux qui sont si prompts à dénoncer le moindre tag sur une mosquée en France ?

 

Il y aura demain des adhérents de Résistance républicaine, ils porteront le logo de notre association sur leur veste, allez les rejoindre si vous le désirez.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article