Stop à la charia: une loi contre la polygamie. Respect des femmes svp!

Publié le 7 Novembre 2010

Certains s'en étonnent encore! Moi non. Les femmes ont toujours un temps d'avance sur les hommes  même et surtout, quand ceux-ci sont politiques.

Tout le monde parle de la polygamie. Il y en a même qui ricanent et font des parallèles avec les maîtresses, les relations extra conjugales, les  5 à 7 à l’hôtel du coin, après le bureau ou la sortie d’usines. Toutes ces comparaisons s'appuient sur quoi? Rien en fait car la femme reste libre d'avoir elle aussi ses petits écarts de route et et ne s'en privent guère puisqu'à un certain âge, tous les hommes infidèles savent que le plus souvent, ils batifolent avec des femmes elles-mêmes infidèles. Et comme dit l’autre, « cela ne nous regarde pas ». Point d'imam pour juger ou lapider qui que ce soit. D'autant qu'au-delà d' un amour de passage ou d'une passade, d'un plaisir partagé un moment, si cela devait se prolonger, cela se terminerait par un divorce et un remariage.

La polygamie n'a rien à voir avec ces situations à la marge. Il s'agit de mariages. D'un homme pouvant avoir plusieurs femmes chez lui en tant que Maître du foyer. Jusqu'à quatre femme comme le dit la religion musulmane pour peu qu'elles soient traitées de manière équitable et juste. Cela, c'est pour la façade. La réalité est que des femmes cohabitent  de force le plus souvent et sous l'autorité d'un homme qui peut les battre comme l'autorise là aussi la charia.

Dans nos pays, sous nos lois républicaines, la femme est l'égale de l'homme. Il est inconcevable qu'e l'on puisse imposer légalement la présence d'autres femmes à une femme légitime. C'est puni par la loi.

Il est à noter par ailleurs et pour l’anecdote, que si vous poser la question aux hommes polygames, ils refusent la réciprocité. Pour eux il est inconcevable de devenir eux-mêmes un éventuel deuxième mari voire, le troisième ou le quatrième.

Nous touchons, non pas à la religion, mais bien à l’idée que l'homme se fait de sa supériorité en tant qu'homme. Ainsi que de son appendice sexuel. Même si souvent, les femmes ont plus de couilles que lui dans la vie de tous les jours. Il a même trouvé, le bougre,  le moyen de sacralisé ces organes sexuels par Dieu lui-même. Et pas seulement pour vous clore le bec mesdames.

Dans d’autres civilisations, si les textes religieux avaient été écrits par les femmes, le résultat aurait été sûrement différent, plus intelligent j'en suis sûr.

Une députée se lève et dépose une proposition de loi comme une protestation. Tant mieux.

Gérard Brazon

Une députée part en guerre contre la polygamie et elle a bien raison.

 

Chantal Brunel

Chantal Brunel

         Donc cette femme était  totalement inconnue jusqu'à ces dernières années en France, la polygamie fait à nouveau parler d'elle. La députée UMP Chantal Brunel annonce sur son blog son intention de déposer une proposition de loi sanctionnant effectivement cette pratique. Il existe déjà un délit de polygamie qui sanctionne le fait d'avoir contracté plusieurs mariages. Mais la députée veut aller plus loin et s'attaquer à la polygamie de fait.



           Dans son projet de loi indique : "est polygame l'homme qui impose par la contrainte une union continue avec plusieurs femmes."
Le choix des termes permet d'éviter de poursuivre ceux qui ont des relations extra-conjugales. La sanction serait d'un an de prison et de 75.000 euros d'amende. Le but est bien sûr, aussi de lutter contre la fraude aux prestations familiales, puisqu'il est prévu que le polygame cesse de les percevoir.  Elles "passeront par un tuteur extérieur afin qu'elles bénéficient à la femme et à ses enfants."

Alors, avant que vous ne vous mettiez à hurler à la stigmatisation de l'Islam. La polygamie est une catastrophe pour les femmes, c'est une pratique très récente en France qui n'a rien à y faire.

Sources : Blog de Chantal Brunel

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article