Syndicat CGT: Fabien Engelmann a pris sa carte au Front national.

Publié le 18 Février 2011

              Dans la rubrique "les lignes bougent", Fabien Engelmann syndicaliste de la CGT adhére au Front National. Ces collègues syndicalistes ne l'ont pas sanctionné bien au contraire. Un signe supplémentaire? Certainement...
 
          Après avoir milité au sein du NPA, Fabien Engelmann a pris sa carte au Front national, au risque de choquer certains de ses collègues de la CGT. Photo RL
           En maintenant sa confiance à un (nouveau) frontiste, la section des territoriaux de Nilvange risque l'exclusion de la CGT. Inédit en Lorraine.

           Vingt voix pour. Trois contre. Fabien Engelmann reste à la tête de la section CGT des territoriaux de Nilvange. Hier soir, l'assemblée générale lui a accordé sa confiance malgré sa récente adhésion publique au Front national.
Sur l'air du « gauche, droite tous pareils... chacun peut bien voter ce qu'il veut... », les militants sont restés sourds aux arguments des représentants de l'Union départementale qui espéraient la démission du jeune secrétaire « par honnêteté intellectuelle. »
« C'est un camarade qui bascule du côté obscur », a ainsi regretté amèrement Hugues Miller, membre du bureau départemental.
Après avoir soutenu les thèses du NPA (Nouveau parti anticapitaliste) à l'extrême gauche de l'échiquier politique, Fabien Engelmann s'est laissé séduire par le « nouveau Front national de Marine. Si c'était encore Jean-Marie Le Pen je n'aurais pas rejoint le FN. »
Vrai convaincu ou faux naïf, le jeune secrétaire général ne voit pas d'incompatibilité entre son adhésion aux thèses frontistes et ses engagements syndicaux.
Le débat est resté courtois mais Denis Pesce n'en démord pas, « Il y a un antagonisme entre les valeurs de la CGT et les conceptions du Front national. »
Le secrétaire de l'Union départementale reconnaît que le fait d'utiliser un mandat syndical pour faire de la politique est un réel problème « quel que soit le parti ! » Mais « on ne peut pas mettre le FN sur le même plan que les partis démocratiques. La CGT n'aura pas de section syndicale avec un secrétaire Front national ! »
Pour le coup, il est plus que probable que l'UD 57 décide de désaffilier la section de Nilvange. L'histoire ne manquera pas de faire réfléchir : dès leur prochaine assemblée générale, les membres de l'Union débattront du danger des thèses extrémistes.
Lucie BOUVAREL.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

mascara 40 23/02/2011 11:22



Courage fabien.. Le courage ne se contrefait pas.C'est une vertu qui échappe à l'Hypocrisie ( Napoléon Bonaparte ) En avoir ou pas .....toi au moins tu as dit et fait ce que d'autres n'ose pas.Il
va y avoir beaucoup de Fabien (s)et Respect .. car même lui ne se doit pas, mais il se mérite ,et c'est ton cas CHAPEAU. MASCARA 40



MASCARA83 18/02/2011 14:36



Bravo Fabien!!


Enfin un membre ou délégué CGT qui a compris le système de la gauche...un courageux militant qui a certainement constaté sur le "tas" que ce syndicat à la botte de cette monumentale institution,
ne desservait que leurs intérets personnels et non celui des Français et de leurs enfants!!!  Bravo cher Monsieur, pour votre constatation des faits et courage qui vous ont conduit à cette
prise de décision................Mascara83



henri 18/02/2011 13:03



UN DE PLUS !!!