Syrie: des armes chimiques découvertes chez les rebelles.

Publié le 25 Août 2013

Pour ma part, je ne prendrais pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvage surtout si c'est les enfants d'Allah ! Je reste convaincu que ces morts viennent des islamistes qui ont cherché à provoquer une intervention militaire américaine. Alors oui, de là à imaginer qu'ils auraient massacré des civils exprès semble un peu fort, mais ne me parait pas impossible si l'on se souvient du comportement des islamistes du Hamas lors de la dernière intervention israélienne. Les femmes et les enfants d'abord et les miliciens planqués dans les hôpitaux. Allah est grand mais faut pas déconner tout de même...

Gérard Brazon

RiaNovosti

Syrie: des armes chimiques découvertes chez les rebelles

Les autorités syriennes ont annoncé samedi avoir découvert des armes chimiques chez les rebelles, a annoncé l'agence Reuters citant la télévision nationale syrienne.

Le message précise que les troupes gouvernementales ont découvert ces armes dans un tunnel utilisé par les combattants anti-Assad.

Des médias ont rapporté mercredi dernier que les forces gouvernementales syriennes avaient lancé une attaque chimique dans la région de Damas, faisant plus de 600 morts. La Coalition nationale de l'opposition syrienne (CNS) affirme pour sa part que le nombre de morts pourrait atteindre 1.300 personnes. 

Les autorités syriennes ont démenti avoir utilisé des armes chimiques.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

Roban 25/08/2013 22:03


Je reposte mon 1er commentaire qui n'a pas été publié.


Je disais donc que j'étais d'accord avec l'analyse de Gérard. Allah est grand mais il ne faut tout de même déconner ! 


 Et qu'il fallait se rappeler de ce qui s'est passé en Irak il y a 10 ans.

Roban 25/08/2013 21:57


Avant de poster mon commentaire je n'avais pas lu celui de mika qui confirme bien ce que je disais à propos de l'Irak.


 

Roban 25/08/2013 21:46


Je suis d'accord avec l'analyse de Gérard, Allah est grand, mais il ne faut pas déconner tout de même !


Et il faut se souvenir de ce qui s'est passé en Irak :


 "Tout cela ne peut que nous rappeler les événements d'il y a dix ans, quand, en prenant pour prétexte des informations mensongères sur la présence en Irak d'armes de destruction massive,
les États-Unis, en contournant l'ONU, se sont lancés dans une aventure dont tout le monde connaît maintenant les conséquences", a déclaré le porte-parole de la diplomatie russe, Alexandre
Loukachevitch"

"Pivoine 25/08/2013 12:39


Vous avez raison, M. Brazon, les islamistes sont capables de tout !


Dimanche dernier, dans le J.T. sur Arte, des Kurdes qui venaient de fuir la Syrie disaient que les combattants anti-Assad décapitaient des enfants (sûrement chrétiens) !


Alors oui, ils peuvent très bien avoir utilisé des armes chimiques (si leur usage est avéré) pour provoquer une intervention militaire américaine.


Et n'oublions pas qu'Obamerde est du côté des islamistes (même les Egyptiens ont compris qu'il soutenait les Frères Musulmans).

mika 25/08/2013 10:37


Il me semble que ce qui caractérise le principe de la ligne rouge à ne pas franchir est l'usage d'armes de "destruction massive".


L'acte odieux dont on nous parle est localisé et les deux camps sont tout à fait capables d'en avoir pris l'initiative.


Malheureusement, il n'y a point de guerres propres acceptables et les atrocités sont le lot quotidien des victimes.


Souvenons-nous quand même...


Colin Powell et le triple mensonge devant l'ONU pour s'affranchir d'aller bombarder l'Irak


 


http://www.youtube.com/watch?v=QraUDf-HjXQ