Syrie : la bombe chimique

Publié le 10 Décembre 2012

Donc, pendant qu’Assad compose ses petits cocktails chimiques, les islamistes qui lui tiennent tête s’emparent d’une base où est entreposé un stock de produits hautement toxiques…entre la bombe nucléaire des iraniens et la bombe chimique  syrienne…

 

Par Aschkel Lévy –

Aschkélon 09/12/2012

Reprenons nous savons que la Syrie est un des plus grands détenteurs d’armes chimiques au monde(des centaines de tonnes de joyeusetés comme du gaz moutarde, sarin et autres armes biologiques). Des armes de destruction massive fournies par l’amie russe principalement.

Depuis que la crise – pardon que le bain de sang a débuté en Syrie la Communauté internationale s’inquiète de l’utilisation éventuelle de ces engins de mort qui permettrait à Assad de pouvoir plus aisément massacrer en nombre et en moins de temps ces chers compatriotes. 42000 morts en 19 mois (l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH)) ce serait peu au regard de quelques obus balancés et qui feraient en quelques minutes des dégâts gigantesques.

Assad est soupçonné par certains services d’avoir mélangé des composants nécessaires à l’obtention de gaz sarin (500 fois plus toxique que le cyanure). Ce puissant neurotoxique peut-être létal même à très faible dose, et quand il ne tue pas il laisse des séquelles hautement incapacitantes.

Assad après avoir reçu des avertissements de la communauté internationale a déclaré qu’il ne ferait pas usage de telles armes contre son propre peuple(ben voyons!) c’est justement pourquoi il a chargé des obus avec le gaz.

Ces obus ont été convoyés depuis Damas, la nuit dans la  direction d’Alep, Al Assad compte sur le fait que personne ne prendrait le risque de bombarder de tels convois.

Hillary Clinton avait lancé lundi dernier l’avertissement sévère à Bachar qu’une telle utilisation entrainerait des conséquences graves, efffectivement on peut faire confiance à la tyrannie de ce sanguinaire pour qu’il écoute surtout si celui-ci se sent définitivement acculé et n’ayant plus rien à perdre.

Après moi le déluge donc !

Pour rappel Saddam Hussein avait utilisé contre les populations kurdes pendant la guerre Iran-Irak en 1988 du gaz moutarde tuant des milliers de personnes.

La secte japonaise Aum avait utilisé en 1993 du gaz sarin à très faible dose lors d’un attentat dans le métro de Tokyo faisant 13 morts et intoxiquant plus de 6 000 voyageurs.

Pour nous rassurer davantage, nous apprenons que des rebelles islamo/jihadistes qui se battent contre Assad se sont emparés de la base militaire de cheikh Souleimane  à 20 kms d’Alep où sont stockées des armes chimiques.

Fair-play, le cheikh Azam Ajamar (chef militaire de la région) a déclaré qu’ils n’ont pas souhaiter bombarder la base, et qu’ils ont préféré la prendre d’assaut après plusieurs semaines de combat et non sans cynisme ils expliquent aussi, qu’ils protégeront la base pour que ces armes de destruction massive ne tombent dans de mauvaises mains (surtout lorsque l’on sait de qui sont constitués ces groupes rebelles)

Ces armes effectivement  représente un beau pactole qui pourraient en intéresser plus d’un.

On se souvient des armes libyennes objet de tous les trafics notamment  en Egypte (très scrupuleuse!)  et qui ont atterri dans la bande de Gaza.

Pour faire pendant à l’avertissement de  la Maison Blanche les Syriens renvoient l’ascenseur et le gouvernement d’Assad a averti l’ONU que des groupes terroristes pourraient usage de ces armes.

« Nous mettons en garde la Communauté internationale contre l’utilisation par les groupes terroristes d’armes chimiques contre le peuple syrien et déploré l’inaction de cette même communauté après la prise de contrôle par des jihadistes d’une usine privée fabriquant du chlore toxique à l’est d’Alep « 

Donc en conclusion, pendant que la Communauté internationale, donne un blang seing à l’ONU aux terroristes de Ramallah et de Gaza – rois de tous les trafics notamment dans le Sinaï qui n’ont que la seule ambition de détruire l’Etat d’Israël seul pays viable de la région, Assad prépare ses petits cocktails, les jihadistes qui le combattent s’emparent d’armes chimiques, et l’Iran tranquillement sa bombe nucléaire.

Bon courage à tous !

Par Aschkel pour israel-flash



Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2012/12/syrie-la-bombe-chimique/#ixzz2EaL8c8nq

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article