Syrie: Le dernier habitant chrétien syrien de la ville d'Homs a été tué...

Publié le 1 Novembre 2012

Il n’y a plus de chrétiens dans le centre d’Homs, et bientôt, peut-être, plus un seul chrétien dans cette ville voire en Syrie.

Le dernier chrétien présent dans le centre d’Homs après l’évacuation de la population civile a été tué. Elias Mansour, 84 ans, chrétien grec orthodoxe n’avait pas voulu quitter sa maison, rue Wadi Sayeh, parce qu’il devait prendre soin de son fils handicapé, Adnane, même s’il savait que sa vie était en danger. La zone de Wadi Sayeh – habitée par des chrétiens et des musulmans sunnites – est encore au centre de combats opposant l’armée régulière et des rebelles. Les rebelles sont retranchés dans les quartiers de Khalidiyeh, Bab houd, Bustan diwan, Hamidiyeh, jusqu’aux rues Wadi Sayeh et Ouret al shayyah. Les forces de l’armée régulière les encerclent. Ainsi que l’indique à Fides un prêtre grec orthodoxe, Elias Mansour a été tué hier. Les jours précédents, il avait déclaré qu’il n’aurait quitté sa maison pour aucun motif et que, s’il avait rencontré les rebelles, « il leur aurait rappelé les dix Commandements et les Écritures Saintes ». Les obsèques seront célébrées aujourd’hui dans une église orthodoxe. Un prêtre orthodoxe tente actuellement de retrouver son fils handicapé dont on est sans nouvelles.

Source : Agence Fides / Observatoire de la christianophobie

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

mika 01/11/2012 16:59


 




http://www.leparisien.fr/faits-divers/attentats-de-2003-au-maroc-un-francais-arrete-a-munich-30-10-2012-2279079.php


 


 


henri 01/11/2012 16:17


C'est le Diable qui doit se frotter les mains.


http://www.youtube.com/watch?v=IPql27szsHc