Syrie : Maaloula, village araméen martyr, est tombé aux mains des islamistes. Par Hamdane Ammar

Publié le 11 Septembre 2013

Maaloula, un village syrien habité en majorité par les araméens, ces chrétiens d’Orient qui continuent à pratiquer la langue du Christ, est tombé aux mains des djihadistes du Front Nosra, affiliés à Al-Qaïda et financés par les donateurs des pays des monarchies pétrolières arabes. Cela peut paraître anodin (normal) dans un pays en pleine guerre civile mais c’est un symbole de l’histoire du christianisme qui vient rappeler à l’Occident qu’en aidant les ennemis de Bachar Al-Assad, ils se font complice du génocide qui est en train de se préparer contre les chrétiens d’Orient.

Par Hamdane Ammar pour Riposte-Laïque

Le village de Maaloula situé au nord-est de Damas, signifie en araméen ‘entrée’. Ce village doit sa renommée à ses refuges troglodytes qui datent des premiers siècles du christianisme mais aussi au monastère Marc Takla, grec-orthodoxe construit autour de la grotte et du tombeau de Sainte Thècle, princesse séleucide, disciple de Saint Paul, qui est fêtée le 14 septembre de chaque année.
Maaloula est perché à 1400 mètres d’altitude, dans le djebel Qalamoun qui fait partie de la chaîne montagneuse de l’Anti-Liban où se dresse un antique monastère (construit au IV siècle) dédié à Mar Sarkis et Mar Bacchus (saints Serge et Bacchus), deux saints martyrs qui sont honorés chaque année le 7 octobre et qui étaient forts populaires dans l’Empire romain d’Orient.
Ri7Obama Maître-canichesJusque là, ce village chrétien était épargné par les attaques des rebelles syriens, mais au mois d’août 2013, il est tombé aux mains des islamistes du front Nosra qui ont détruit la statue de la Vierge qui dominait le village, saccagé les églises, occupé des monastères et tué des dizaines de civils. Certains habitants ont pris la fuite et d’autres sont otages des hordes islamistes.
Ni l’observatoire syrien des droits de l’homme ( OSDH) qui fait référence dans la propagande de la rébellion islamiste en Occident, ni la chaine qatarie Al Jazzera et encore moins les médias occidentaux n’ont rapporté cet événement grave qui va sans aucun doute influer sur l’avenir des chrétiens au Moyen-Orient. Parfois en Occident on a tendance à accuser l’armée syrienne d’avoir détruit des monastères et des mosquées mais cette fois-ci, les va-t-en guerre restent muets sur cette tragédie araméenne. Il est vrai que les chrétiens syriens sont considérés par les islamistes comme les supplétifs du régime de Bachar Al-Assad et c’est pour cette raison qu’ils comptent pour du beure aux yeux des stratèges qataris, turcs et saoudiens, et par extension pour l’oncle Sam, leur allié le plus acharné contre le régime syrien qui veut le faire tomber même en sacrifiant un pan entier de l’histoire du christianisme. Les faibles ont toujours tort…
On peut se demander naïvement si les combattants sur le sentier d’Allah, vont avoir quelques égards envers la fille ‘aînée’ de l’Eglise et ménager les chrétiens de Maaloula, répertoriés pourtant comme des soutiens au régime baathiste de Damas. Il faut se souvenir qu’il y a quelques mois, dans des cas similaires, la ‘rébellion’ s’est empressée de remettre des prisonniers kurdes aux sanguinaires du front Nosra. Ces derniers exécutent sommairement les prisonniers et en particulier les soldats kurdes de l’armée régulière syrienne qui tombent entre leurs mains. Les kurdes c’est connu, ne sont pas des Arabes à part entière, d’ailleurs comme les Berbères, et les chrétiens sont juste en dessous. Mais les Arabes se souviennent uniquement de Tarak Ibn Ziad le berbère et Saladin le kurde, car ces deux personnages islamiques ont rendu d’immenses services à la grandeur et à la gloire des Quraychites( la tribu de Mahomet)…
Seulement la coalition anti-Bachar qui appuie les insurgés islamistes comprend des pays chrétiens dont la France, la fille Aînée de l’Eglise, en plus des pays islamiques comme la Turquie qui traine comme un boulet à ses pieds le génocide arménien, le Qatar et l’Arabie Saoudite qui n’aiment pas beaucoup les chrétiens et qui les considèrent comme des dhimmis, fait d’elle un attelage qui ne tiendra pas longtemps. C’est une coalition de circonstance qui durera le temps d’une frappe chirurgicale et l’histoire des civilisations reprendra son cours.
Et M. Fabius, aura-t-il le courage politique, lui qui est animé de bons sentiments humanistes, d’intercéder auprès de ses amis résistants du Front Nosra pour sauver les têtes des araméens de Maaloula ? Et M. Hussein Obama et M. François Hollande qui marchent main dans la main avec les wahhabites saoudiens, savent-ils au moins qu’il y a encore des araméens en Syrie ? Et le droit d’ingérence si cher à BHL, où est-il passé pour Maaloula ?
Quant à l’UOIF et encore plus Tarik Ramadan, ils ont disparu de la circulation. Et M. Valls qui accompagne les jérémiades du collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) et qui crie à l’islamophobie, en apercevant à l’horizon un tag sur le mur d’une mosquée, dans un quartier sensible de France et de Navarre, devient subitement autiste. Il est vrai que ces chrétiens de Syrie sont du mauvais côté, alors ils n’intéressent pas les pleureuses professionnelles. Socrate disait avant d’être exécuté : « Mieux vaut mourir en martyr que vivre en hypocrite … »
En attendant une intervention de la ‘ communauté internationale’, les araméens de Maaloula n’ont que les prières et le Christ pour les sauver d’une mort certaine mais peut-être que l’armée syrienne y réussira. Qui sait?
Ce qui se passe à Maaloula ressemble étrangement à la destruction des Bouddhas de Bâmiyan en Afghanistan, rasés à la dynamite en 2001 par les talibans. L’histoire est en train de se répéter à nouveau…
Hamdane Ammar

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Pivoine 12/09/2013 13:40


Sur France Info, au journal de 13 h, ils ont parlé de ces djihadistes qui décapitaient des miliciens soutenant Bachar el Assad, et qui envoyaient les images de leurs forfaits sur Internet.
Mais ils ont pris soin d'ajouter que l'horreur était des deux côtés, sous-entendant par là que les soldats du régime devaient faire pareil, alors qu'on sait très bien qu'il n'en est rien !


Ces journalopes ne peuvent occulter certaines vérités dérangeantes, alors ils s'arrangent pour salir encore plus les fidèles du régime.

mika 11/09/2013 21:35


Maaloula vivait en
paix...


https://www.youtube.com/watch?v=yxXTpieMFN0


 


Jusqu'à l'arrivée des
terroristes islamistes


 


 https://www.youtube.com/watch?v=LbTvWg_s5N4