Taguer les boucheries: la seule ressource des patriotes qu'on n'écoute pas ? Par Christine Tasin.

Publié le 20 Novembre 2012

Par Christine Tasin Présidente de Résistance Républicaine
Boucherie-halal.JPG
Ils crient au scandale. Ils crient à la stigmatisation devant cette boucherie halal taguée à Châlons sur Saône.  En quoi serait-il scandaleux  de dire que le halal est barbare et honteux ? 

En quoi serait-il stigmatisant de dire qu'un prétendu rite religeux est inacceptable ? Je ne crois pas que qui que ce soit ait jamais prétendu trouver stigmatisant ou discriminant pour les cannibales le fait de condamner l'anthropophagie...
Certes, taguer une boutique, ce n'est pas bien, ce n'est pas légal. Mais ceux qui hurlent avec les loups devraient comprendre que, sans doute, il n'y a des tags que parce qu'il n'y a pas de réponse aux questions et protestations des Français. Et nos gouvernants devraient rebrancher leurs sonotones, ça hurle autour d'eux, et, si on ne les entend pas, les Français vont finir par vouloir faire la loi et faire justice eux-mêmes, avec tous les risques que cela suppose. 
En effet, sans doute que les auteurs des tags n'ont exprimé que leur exaspération et leur désespoir.

Exaspération de voir se multiplier dans nos villes et dans notre quotidien le halal, qui signifie "qui est permis"... aux musulmans. Or, cette façon ostentatoire de le clamer partout, sur les vitrines, dans la publicité, dans les rayons halal, sur trop de produits alimentaires ou d'hygiène porte sur les nerfs.
On est en France, bordel ! Et en France on n'a pas à nous dire quelle nourriture est permise par un Dieu auquel l'immense majorité de nos concitoyens ne croit pas. Si une minorité a des soucis gastriques avec son Dieu qu'elle s'en débrouille en son intimité sans nous rendre témoin d'une telle trivialité.

Exaspération de voir la France retourner aux âges obscurs et flirter avec la barbarie de ceux qui prennent plaisir à voir souffrir des animaux.

Exaspération de manger halal sans le savoir et sans le vouloir et de contribuer, sans le savoir et sans le vouloir, au financement des mosquées...

Désespoir, aussi, de trouver nos gouvernants, confortés par l'Union Européenne, refuser de voir, de savoir et de nous entendre. Les sondages sont là. Les Français se méfient de l'islam. Le bon sens est là : la filière viande ne veut surtout pas que la viande halal recyclée dans le commerce traditionnel soit étiquetée halal parce que, ils le savent et le disent, elle ne trouverait pas preneur et la viande halal verrait son prix augmenter...ILs savent, tous, que nous ne voulons pas du halal et ils veulent nous l'imposer par la force.

Et les Français devraient se taire et manger leur chapeau à défaut de manger halal ? 
C'est mal les connaître. Gageons qu'il y aura de plus en plus de boucheries ou commerces halal tagués, de sang de porc répandu sur les portes des mosquées, qu'il y aura des batailles, des violences, qui dégénèreront. Alors, si le gouvernement n'interdit pas purement et simplement l'abattage rituel, le pire est à venir, parce que les Français vont, de plus en plus, se sentir en état de légitime défense.
Christine Tasin

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

Banro 21/11/2012 22:05


"On est en France, bordel ! "


Et en France on ne mange pas halal, que ceux qui veulent manger halal retournent dans leur pays mais là-bas ils auront
sans doute peu à manger, halal ou pas !

Polux 21/11/2012 18:26


La justice et les médias feraient mieux de s'occuper des affaires d'intimidation qui obligent des boucheries traditionnelles à fermer et leurs propriétaires à émigrer pour s'installer ailleurs.
Ou bien empêcher les musulmans de faire partir les bouchers-charcutiers sur les marchés, comme dans le Gard...!!!


Je pense moi aussi qu'un jour çà va pêter...çà sent déjà la m...e !!!

Epicure 21/11/2012 14:00


1/ Combien coûte à la filière Porc la systématisation du Halal dans les Cantines françaises?


2/ Le Kacher juif n'a jamais posé de problèmes sociétaux, et surtout, la méthode d'abattage rituel juif est incontestablement bien gérée tant sur le plan du Droit des animaux, présent avec souci
dans la Bible et commentaires talmudiques (je les ai lus...) que du point de vue de l'Hygiéne qui est une des grandes obsesssions de ce Livre dont les prescriptions de se Laver les Mains
à tout bout de champ praxique ont été VIOLEMMENT ignorées par la Chrétienté, jusqu'à la mort de ce pauvre médecin viennois: Semmelweiss, qui en bon médecin catholique, avait cependant découvert
qu'il fallait se laver les mains avant de "toucher" une parturiente (septicémies du post-partum).....Tout Vienne et le reste s'exwt moqué de lui jusqu'à le Désespérer et en mourir...


L'Europe a bonne mine, en se "convertissantr" au halal, la plus primitive absence de méthode dont la prescription essentielle est de se tourner vers La Mecque.....

LA GAULOISE 21/11/2012 08:40


Je suis surprise du silence de la SPA en ce qui concerne les animaux martyrises par le hallal.....!

henri 20/11/2012 22:21


Une autre solution ,plus radicale ...


Boum !

marco 20/11/2012 20:53


Les muzz taguent bien nos églises et autre édifices,nous pouvons les imiter en changeant de support.