Tamerlan : la symbolique du prénom d’un des frères Tsarnaev par Jean Théron

Publié le 28 Avril 2013

De l'humour noir et un peu d'Histoire.

L’ainé des deux frères Tsarnaev, mais oui vous savez bien, ceux qui « pour un mobile encore inconnu » si l’on en croit les grands experts qui sévissent dans les médias, ou Pujadas qui parle d "énigme" ( le 20h FR2 22/04), mais il y a longtemps que vous ne les croyez plus, pas plus que vous ne croyez Hollande quand il vous dit qu’il ne savait pas que Cahuzac avait un compte en Suisse, même si c’est vrai, pas plus que vous ne croyez Madame Taubira qui nous annonce 3 vélos comme élément important de son patrimoine, ou Hairault avec son combiné VW de 1980, ou Najat avec son scooter, ou machin et sa clio, parce que vous avez bien compris qu’ils vous prennent pour des sots, 

ceux donc qui « pour un mobile encore inconnu » et qui va certainement le rester encore longtemps puique le survivant va expliquer qu’il  n’a fait que suivre son frère que l’on va nous présenter comme un être fragile psychologiquement, comme l’assassin d’Istres,

ceux donc qui « pour un mobile inconnu » ont étudié comment fabriquer des bombes avec une cocote-minute sur des sites islamistes, les ont réalisées, ont pris soin de bien les remplir de  billes, de clous , de lames de rasoir, histoire d’être sûrs de toucher, de blesser, de tuer le plus grand nombre possible de ces satanés américains, sont venus déposer délicatement leurs engins de mort, à côté de femmes et d’enfants et ont enclenché les détonateurs,

l’ainé donc de ces deux musulmans, qui  » pour un mobile inconnu » et véritable « énigme » ont commis un attentat à la bombe à Boston , celui qui  revenait d’un stage de plus de 5 mois au Daghestan, dans le Caucase, pays en proie à une insurrection islamique sécessioniste, limitrophe de la Tchétchénie,

celui des deux donc qui est mort portait le prénom de « Tamerlan »!

Tamerlan, Timour surnommé Lenk, le Boiteux, a conquis une grande renommée dans la dernière moitié du XIVème siècle: celle du conquérant le plus sanguinaire que l’histoire ait connue.

Ce musulman né près de Samarkande dont il fera la capitale d’un vaste empire qui s’étendait de l’Inde à la Méditerranée en passant par la Perse et le Caucase, aurait liquidé de l’ordre de 17 millions de personnes  soit 5% de la population mondiale de l’époque, pour la plupart des hindous et… des musulmans.

Sa spécialité était de tuer l’ensemble des habitants des villes qui lui résistaient et d’utiliser les têtes pour en faire des pyramides.

Parmi les plus célèbres faits d’armes qui lui sont prétés, on peut citer:

1381, massacre des 10000 habitants de Sebsvar, ville du nord de la Perse, dont 2000 hommes enterrés vivants  avec du mortier et des briques dans les fondations de tours.

1387, massacre des 70000 habitants de Ispahan,

1398, invasion de l’Inde, comme le lui commandait le Coran disait-il, jusqu’à Dehli; arrivé aux portes de la ville musulmane depuis le 12ème siècle, il fait exécuter de l’ordre de 100000 prisonniers  » infidèles, impies et idôlatres » comme il le dit lui même dans ses mémoires, avant de laisser ses troupes procéder pendant 4 jours au carnage et au pillage.

1401: à Baghdad , massacre de la population, avec érection d’un obélisque de 90000 têtes d’hommes, à  Alep des tours construites avec des têtes humaines  » de 10 coudées de hauteur et 20 de circuit ». A Damas, les milliers d’habitants rassemblés dans la mosquée en bois et brûlés; à Sivas en Turquie: les 4000 mercenaires arméniens enterrés vivants, Tamerlan leur avait promis de ne pas être tués s’ils se rendaient…

Bref, une sacrée arme de destruction  massive.

Quant au prénom, pas évident à porter! Un peu comme Hitler quoi.

Jean Théron

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

marco 28/04/2013 15:46


Curieux ce conquérant qui m'en rapelle un autre tout aussi sanguinaire Gengis Khan.Le monde a ses tyrans,le dernier en date je crois un certain Adolf....