Témoignage d’une Palestinienne, une vraie

Publié le 3 Février 2012


Palestine britannique

Je suis une Palestinienne ancienne dont la citoyenneté a cessé d’exister en 1948… 

Par Leila Paul

Frontières? Question très simple ! Quelles ont été initialement les frontières promises à Israël par les puissances alliées ? – tout de ce qu’on appelle la Palestine historique. En négociant les frontières d’Israël les dirigeants israéliens montrent leur faiblesse et reconnaissent que les terroristes ont des droits. Ils n’en ont pas !

Les Juifs de gauche qui ont permis cela continueront aussi longtemps que les gens ne comprendront plus les droits légaux d’Israël et que les gouvernements israéliens successifs seront faibles dans l’application des droits d’Israël en Judée-Samarie et – à mon avis – même dans l’ancienne patrie d’Abraham en  Mésopotamie.

Les discussions sur la Judée-Samarie doivent être – zéro – sans compromis ! Je suis née à une époque où la Palestine était une entité juridique légitime de 1922 à 1948 sous le mandat britannique. Mon ascendance remonte à au moins cinq générations de chrétiens dans la ville chrétienne de Bethléem et je reconnais ouvertement la tromperie et la trahison de ce qui s’est passé en Judée et en Samarie.

J’ai rompu mon endoctrinement et fait des recherches indépendantes J’ai été stupéfaite de la faiblesse d’Israël à faire respecter ses droits et les obligations à faire respecter ces droits.

Les Israéliens de gauche ont-ils le complexe du Messie?

Chacun pense qu’il / elle est le Messie de la paix et de la prédication ?

Tout Juif qui attend l’autorisation des antisémites pour se défendre contre des antisémites est suicidaire. Je sais ce que l’on appelle les Palestiniens intimement. La grande majorité est incapable de compromettre le respect pour la vraie nature de tout système de croyance abrahamique.

Les Palestiniens sont une fraude et roulent  dans le sillage des deux héritages judéo-chrétien et ont manipulé l’antisemistisme pour faire avancer leurs objectifs et c’est beaucoup plus dangereux que n’importe quel pogroms et Holocauste précédent.

Pas de compromis car c’est une étape vers la désintégration d’Israël.

Je parle par expérience personnelle, et je connais les buts des terroristes alors qu’ils ont essayé de me recruter à plusieurs reprises quand je croyais encore à l’identité palestinienne et sa propagande.

Les chrétiens qui sont restés sous cette propagande  et ont conclu des accords avec le mouvement islamiste palestinien permettent de  leur donner une crédibilité dans leurs revendications contre Israël alors qu’ils ont volé les maisons et les terres des chrétiens et d’autres ont obtenu des prix immobiliers réduits de ces désespérés pour fuir les guerres.

Les chrétiens qui restent  aujourd’hui la-bas ont fabriqué un récit qui doit être analysé et examiné avec beaucoup de scepticisme. Nombreux « Palestiniens » prétendent avoir été là depuis 500 ans et pourtant aucun d’entre eux ne peuvent produire de documents crédibles de l’époque de la domination ottomane.

N’importe qui peut prétendre aujourd’hui être un palestinien et ils affirment qu’ils sont  là depuis des centaines d’années. Aucune preuve! Je peux prouver l’ascendance de deux générations jusqu’à mes arrières grands-parents, mais c’est tout.

Les Turcs ottomans étaient horriblement abusifs envers ceux qui avaient des terres sous occupation turque, ils ont enrôlés ceux qui sont restés en Judée-Samarie et Israël jusque dans la mort. La plupart des chrétiens qui avaient été là depuis des générations pendant le règne brutal des ottomans sont en Amérique du Sud, aux Caraïbes ou en Amérique du Nord.

Sans l’éducation, la culture, l’assainissement des terres et les idéaux démocratiques apportés par les Juifs la plupart des Arabes qui vivaient avant 1948 seraient morts de maladie, de famine ou de trahison l’un envers l’autre. Comment les « Palestiniens » peuvent-ils prétendre  être tués comme des »poissons dans un tonneau » par les Israéliens alors qu’ils se multiplient en grand nombre – c’est en soi une réclamation étonnante qui doit être analysée.

En outre, si la Palestine a cessé d’exister depuis 1948 et n’a pas existé en tant qu’entité nationale avant 1922 -, alors personne aujourd’hui n’est un Palestinien. Je suis une Palestinienne ancienne dont la citoyenneté a cessé d’exister en 1948. 

Mes enfants ne peuvent pas hériter d’une identité juridique inexistante – il n’y a donc pas aujourd’hui de Palestiniens sauf ceux qui sont assez vieux pour prétendre légitimement qu’ils étaient autrefois des Palestiniens entre 1922 et 1948.

Tous les autres sont des imposteurs.

J’ai de mes propres oreilles entendu la haine bouillonnante de ceux qui se disent palestiniens et selon les chiffres qu’ils citent en 1948 comment peuvent-ils prétendre être tant de millions aujourd’hui? Personne ne vérifie qui est né en Palestine et depuis combien de générations leurs ancêtres étaient là.

Seuls les naïfs ou ceux qui veulent croire les pires choses au sujet d’Israël et des Juifs acceptent l’identité frauduleuse des Palestiniens. L’islamisme n’est pas indigène à la région alors que le judaïsme et le christianisme le  sont, donc, ceux qui disent être des Palestiniens islamistes sont encore plus fourbes.

Par Mansour.M pour Israël-flash - israpundit



Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2012/01/temoignage-dune-palestinienne-une-vraie/#ixzz1lA6tqhP6

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Sahabas 03/02/2012 16:42


Au contraire je pense qu'il est très lucide. Il a décidé de se désolidariser du tribalisme judéo-sioniste raciste qui empêche de voir le monde tel qu'il est et de traiter les goy en être humain.
C'est tout à son honneur.


 

23bixente23 03/02/2012 16:21


j'ai été voir http://jacobdemeknes.blogspot.com/ et qq commentaires: c'est dans la même veine que les "vrais français" qui s'insurgent contre ceux qui veulent
réguler et diminuer l'immigration massive en France, ou encore refusent l'islamisation de l'Occident... fut un temps, on les appelait "traîtres à la nation", mais aujourd'hui, ce qualificatif est
réservé à "l'extrême-droite" qui l'impudence de réclamer plus de démocratie et qui souvent pose de lourds arguments contre la diarrhée propagandiste qu'on nous sert matin-midi-soir à la tv, dans
la presse, et malheureusement aussi, sur le net. bref, chacun choisit son camp dans la guerre plus ou moins civile à venir bientôt (en France, puis avant ou après dans de nombreux autres Etats),
moi j'ai choisi le mien, et il se trouve qu'Israël dans son ensemble en fait aussi partie...

Sahabas 03/02/2012 14:14


La hasbara et le pilpoul fonctionnent à plein ici on dirait lool !


Témoignage d'un vrai juif, Jacob Cohen :


http://jacobdemeknes.blogspot.com/

23bixente23 03/02/2012 13:55


bravo !


lire dans le même sens "comment le peuple palestinien fut inventé", par Guy Millière et un autre auteur (nom oublié, dsl !)