Tentative de déstabilisation de Philippe Val par des sites musulmans.

Publié le 16 Septembre 2011

par Enquêtes et Débats

Les masques tombent ! Voilà ce qu’on peut lire sur plusieurs sites musulmans ces jours-ci, suite à la révélation de propos qu’aurait tenu Philippe Val, actuel directeur de France Inter, lors d’une conférence de rédaction de Charlie Hebdo il y a plusieurs années, oubliant la caméra et donnant des recommandations à ses collaborateurs. Les propos en questions sont les suivants: “Voilà ce qu’il faut dire, voilà ce qu’il faut faire, car le musulman n’a qu’un quart de cerveau”. La vidéo a été mise en ligne sur Youtube vendredi 9 septembre 2011, puis elle a été relayée sur différents sites, notamment Oumma.com, mais la plupart des sites l’ont supprimée. Nous avons enquêté : il s’agit en fait d’un odieux montage.

L’affaire Sud Radio a-t-elle donné des idées à certains ? Le directeur de France Inter, Philippe Val, vient d’être la cible d’une tentative de déstabilisation habile, rondement menée par des sites musulmans, au premier rang desquels le premier site musulman en France, oumma.com. L’histoire est la suivante : Philippe Val aurait déclaré, lors d’une conférence de rédaction de Charlie Hebdo (qu’il a quitté en 2009 pour rejoindre la direction de France Inter) : “Voilà ce qu’il faut dire, voilà ce qu’il faut faire, car le musulman n’a qu’un quart de cerveau“. Il s’agit donc d’une ancienne vidéo mais qui n’aurait encore jamais été diffusée. Or cette vidéo a été retirée de tous les sites de partage vidéo, et n’est pour l’instant plus visible. Des sites musulmans s’en sont fait l’écho récemment (voir iciici et ici par exemple), reprenant le contenu (retiré depuis) d’oumma.com.

Oumma.com, principal site musulman en France, a en effet retiré l’article qu’il avait publié il y a 2 jours, celui-ci n’est plus accessible. Le cache de Google permet toutefois de le lire intégralement : “Rien ne nous surprend chez le cuistre Philippe Val, même lorsqu’il affirme que “Le musulman n’a qu’un quart de cerveau”. Des paroles prononcées à l’époque où il dirigeait Charlie Hebdo, avec comme principale ligne éditoriale : l’islamophobie. Un choix payant sur le plan personnel, puisque Val occupe aujourd’hui le poste de directeur à France Inter, où il exerce désormais ses talents d’opportuniste hors pair.”

Tout ce qu’on peut encore voir de la vidéo en question

Le site islamo-critique Bivouac-ID commentait cette vidéo (qu’il a pu voir avant qu’elle ne soit retirée) ainsi (la page n’est plus accessible que par le cache de Google) : “La vidéo n’est pas datée. Le fait que le générique indique que Philippe Val est directeur de Charlie Hebdo laisse à supposer que la vidéo est antérieure à 2009. Il semblerait logique de penser qu’elle a été prise lors de l’affaire des caricatures de Mahomet.”

Nous avons contacté le service de la communication de France Inter, dont la réponse est très claire : “Les propos de Philippe Val ont été déformés, truqués et tronqués, de manière à devenir l’inverse des propos qu’il a réellement tenus. Il s’agit d’un extrait du documentaire de Daniel Leconte, “C’est dur d’être aimé par des cons”, autour de l’affaire des caricatures de Mahomet. La vidéo est un grossier montage, que le documentaire permet d’identifier, puisqu’il donne le contexte de la conférence de rédaction en question. Nos services juridiques sont à pied d’œuvre depuis 1 semaine pour faire retirer tout contenu visant à faire croire cette désinformation.

En effet, nous avons à notre tour visionné le documentaire de Daniel Leconte, et voici la minute dont ont été extraites les quelques secondes où Philippe Val prononce la phrase en question :

A la fin de cet extrait long, on entend d’ailleurs Caroline Fourest dire très justement qu’il convient de se méfier de ceux qui prennent tout au premier degré. Elle était loin de se douter qu’une telle affaire aurait pu sortir à partir du documentaire dénonçant ce premier degré.
Concernant Oumma.com, il n’y a que trois possibilités : l’incompétence, la volonté de déstabiliser Philippe Val, ou les deux. Ce n’est pas la première fois que le site dérape gravement, et notamment autour des caricatures du prophète de l’islam. Ainsi, ils avaient publié un article où ils qualifiaient d’ “irresponsable” un caricaturiste qui manquait de s’être fait tuer à la hache par un islamiste, chacun appréciera le passage en question (modifié depuis) : “”Traumatisé après avoir frôlé la mort de très près, Kurst Westergaard, dont le coup de crayon malheureux et irresponsable a fait l’effet d’une déflagration blasphématoire d’une magnitude inouïe dans le monde arabo-musulman, a dressé lui-même les barreaux d’une vie sous contraintes peu enviable. Après avoir échauffé les esprits des fondamentalistes musulmans à l’échelle planétaire, Kurt Westergaard sera-t-il l’alibi rêvé pour enflammer une autre croisade sans frontières tout aussi passionnelle: l’islamophobie?

Il serait peut-être temps que les grandes consciences médiatiques, qui tapent régulièrement sur l’ancienne extrême-droite en général et fdesouche en particulier, s’intéresse aussi à la nouvelle extrême-droite en général et à oumma.com en particulier.

Enquêtes et Débats

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

marco 24/09/2011 19:10



Je pense qu'il a raison pour le quart de cerveau ! ! !