Tête-À-Tête À L’Elysée entre François Hollande et Mohamed Ould Abdel Aziz

Publié le 21 Novembre 2012

Un entretien qui sera sans doute aussi coûteux que celui de la Côte d'Ivoire (annulation de la dette ivoirienne: 3millards d'Euros)

Tête-À-Tête À L’Elysée entre François Hollande et Mohamed Ould Abdel AzizLe Président de la République Islamique de Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz sera reçu ce mardi 20 novembre 2012, en fin d’après midi, à l’Elysée par le Président français François Hollande, a appris Dakar-Actu de Mohamed Ould El Kory, grand soutien du Chef de l’Etat mauritanien. 

Mohamed Ould Abdel Aziz est en convalescence en France depuis qu'il a été blessé, accidentellement, selon la thèse officielle, par un officier de l'armée mauritanienne le 13 octobre dernier à Tweïla à 40 kilomètres au nord de Nouakchott. 
Selon Mohamed Ould El Kory : « Du moment que le président Aziz est en visite à titre privé en France, cette deuxième rencontre entre les deux Chefs d’Etat après celle de Malte le 5 octobre dernier, sera plus discrète sans conférence de presse ni prise de parole officielle ». Autre précision de Mohamed Ould El Kory : « l’entretien en tête-à-tête entre les deux chefs d’Etat portera notamment sur la coopération bilatérale entre la Mauritanie et la France et sur la situation au Mali ». Ould El Kory assure que « le président Aziz va bien, il a commencé à faire le sport et rentrera à Nouakchott dans les prochains jours. Il s’est entretenu hier au téléphone avec plusieurs personnalités nationales dont le président du groupe parlementaire UPR à l’assemblée nationale le député Sid’Ahmed Ould Ahmed ». 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

DURADUPIF 21/11/2012 14:56


"Il" se fait soigner chez nous !!!?? Qui paye encore ces soins coûteux ? On ne soigne pas en Mauritanie ?

L'EN SAIGNANT 21/11/2012 09:45


Mais surtout par les temps qui courent, comment se peut-il qu'un Pdt de la République se prenne pour LOUIS XIV (surtout lui .!) et que, comme je le dis depuis longtemps de nombreuses fois, n'y
aurait-il pas des Associations ou groupes officiels constitués qui fassent un recours auprès de qui de droit ...? Il est vrai que le Droit ils s'asseyent dessus, ces "Gauchofascistes"