Théorie des "genders"! Rien à faire de cette théorie à deux sous par Gérard Brazon!

Publié le 15 Décembre 2011

Ainsi il n' y a ni hommes ni femmes mais des genres! La sexualité n'étant pas définie par le sexe mais par son appartenance de désirs. Je peux imaginer qu'une femme, qu'un homme n'éprouve rien de particulier pour l'autre sexe, aucun désir et par contre se sente attiré par une personne de son sexe mais pour autant, la femme reste la femme qui conçoit l'enfant et l'homme qui remet la partie manquante pour assurer la reproduction de l'espèce! Sans compter ceux qui aiment les deux sexes. Finalement, vouloir démonter si ce n'est déconstruire ce qui fait les fondements de nos sociétés afin d'obtenir ou élargir les droits de ceux qui se considèrent comme minorités sexuelles est pour le moins risqué!

Je ne suis pas religieux, ni croyant, ni fondamentalement conservateur mais je ne vois pas comment  dans ce monde devenu si compliqué, des enfants puissent trouver en véritable équilibre dans la négation des sexes et leur réalité. Pour moi, un enfant doit être élevé par un couple composé d'un homme et d'une femme! Si ce couple peut durer assez longtemps pour le faire, tant mieux! Alors en écrivant cela, je dois faire partie des vieux cons archaïques mais j'assume!

Si je n'ai rien contre les préférences sexuelles des uns et des autres, l'enfant reste pour moi sacré et je considère qu'il est préférable pour son équilibre global qu'il soit éduqué par sa mère et son père si possible et non par des "genders" ! Je sais que c'est trés moderne d'être homo, très bon chic bon genre d'être "à part" et "douloureux" d'être "différents".

Il y en a vraiment marre de cette société qui lamine tout et coupe les couilles et les seins des citoyens de France parce que certains ont ni l'un ni l'autre ou ne savent pas quoi en faire! Les "genders" c'est de la foutaise! Si Luc Chatel s'entête, il ne fera que mettre une pelletée de terre supplémentaire sur la tête du candidat Nicolas Sarkozy aux Présidentielles de 2012 !

Gérard Brazon

*************

 Signalé par Nadia Furlan.

La polémique du genre n'est ni usée ni perdue. A nous d'être plus obstinés que le mutisme de Luc Chatel. Mardi dernier encore, la sujet faisait pour la première fois l'objet d'une question orale au gouvernement à l'Assemblée Nationale. Luc Chatel a confirmé que le Gender serait bien étudié cette année en classe de Première.

Il a en effet refusé toute alternative aux manuels en place qui en font la promotion. Les professeurs qui n'ont reçu aucune directive relayeront donc l’idéologie des manuels.

A l'approche des élections et de la promotion des valeurs de l'école, nous ne devons pas baisser les bras.

En novembre 2011, 75% des français exigent toujours que Luc Chatel réagisse au scandale du « Gender" !

C'est un sondage IFOP, paru le 17 novembre, qui l'annonce. 55 % des Français contestent même le caractère scientifique de la "théorie du genre" tandis que 56% estiment que les programmes sont source de confusion pour des adolescents et demandent à ce que ce sujet ne se retrouve pas au baccalauréat. 

Cette théorie soutient que le sexe biologique ne détermine pas le genre sexuel de l'individu, construit par l'éducation et les choix de chacun. Cette théorie est de nature sociologique, et n'a aucun fondement biologique. Beaucoup se sont déjà mobilisés.

 

L'Enseignement privé, plusieurs associations familiales, des professeurs du public, plus de 65000 signataires, 80 députés puis 115 sénateurs et désormais l'opinion publique sondée.

Récemment, les évêques catholiques chargés de la Pastorale de la Santé de différents pays ont pu suivre au Vatican, à l’initiative du conseil pontifical ad hoc une journée de réflexion sur la théorie du « gender ».

Mgr Tony Anatrella, prêtre et psychanalyste, spécialiste en psychiatrie sociale, a donné le 23 novembre une conférence intitulée « L’idéologie du gender et la « santé reproductive ».

Aspects doctrinaux et pastoraux » dont le texte intégral ce trouve à cette adresse en ligne. Tout dernièrement encore, le 24 octobre le député Mariton interpellait le ministre en conférence de presse, le 19 novembre des parents ont manifesté leur inquiétude par un happening lors de la journée nationale des professeurs de SVT. 

Le sujet reste brulant !  Le silence du ministre devant cette protestation nationale est un déni de démocratie irresponsable à l'approche d’élections ! 5 mois d’autisme durant lesquels Luc Chatel montre son mépris des parents et des plus hautes instances représentatives de la République.? C'est désormais un ultimatum politique !

Devant cette protestation nationale, le ministre Luc Chatel fait preuve d'un déni de démocratie irresponsable à l'approche des élections de 2012. L'école sera avec l'économie, le sujet principal des débats de la campagne présidentielle.

Tous les débats sur ces réformes sociales feront référence à la polémique du genderL'introduction toute récente de l'homoparentalité, concept non juridique, dans l'option Droit du nouveau programme de Terminale L à la demande d'une association de 600 parents homosexuels est une confirmation ultime des dérives du ministère actuel.

 

Le sujet est donc d'actualité pour de longs mois. Il ne s'agit donc pas d'une pétition de plus, il s'agit désormais d'un ultimatum politique adressé au Président Sarkozy et un avertissement aux futurs candidats de notre attachement à la neutralité de l'écol.

Cette pétition demande à Nicolas Sarkozy des solutions immédiates ou alors le remplacement de Luc Chatel à la tête de l’Éducation Nationale :

 

un-ministre-irresponsable.org.

 

Nous vous remercions pour l'intérêt que vous porterez à cet enjeu grave, certains que vous comprendrez l'état d'une situation qui a "dépassé les bornes". Votre nom n’apparaîtra pas sur la pétition. Vos coordonnées ne seront pas transmises à des tiers. Merci pour ce que vous avez peut-être déjà fait. Pensez à faire tourner ce message.

Cette page facebook vous informera sur la mobilisation.

 

Signez la pétition !

 

 

http://un-ministre-irresponsable.org/

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

Yves IMBERT 15/12/2011 14:45


Les remarques de Gérard Brazon me conviennent es qualité de protestant assumé, donc je viens grossir les rangs du dernier des Mohicans qui reconstitue ainsi sa tribu 


C'est le type de thèse révisionniste et bouffonne qui nous fait traiter de décadents par les noirs, les vrais ceux qui restent en Afrique et se sentent mal loin de leur pays 


 

marco 15/12/2011 14:12


théorie a dormir debout,sans intérêt et ridicule au plus haut point,encore un philosophe qui s'est égaré.............

Epicure 15/12/2011 13:28

 

S. Dekerle 15/12/2011 13:07


Tout à fait d'accord avec vous Gérard, on marche sur la tête. Au nom "du droit à la différence", on remet tout en cause jusqu'à la nature même de l'homme. Nous nageons en pleine schizrophénie