Tourisme : recul de la France

Publié le 8 Mars 2013

La France a rétrogradé du 3 e au 7 e  rang, selon le dernier rapport du Forum économique mondial sur la compétitivité dans le tourisme.

Le rapport 2013 sur la compétitivité dans les secteurs du voyage et du tourisme, que diffuse ce jeudi le Forum économique mondial, devrait relancer le débat sur la stratégie de la France dans ce domaine. Car, en la matière, l'Hexagone perd aussi du terrain. Une bien mauvaise nouvelle pour la première destination au monde par le nombre de visiteurs étrangers (plus de 81 millions en 2011) et la troisième - après les Etats-Unis et l'Espagne - pour les recettes (54,5 milliards de dollars), selon l'Organisation mondiale du tourisme.

L'étude, qui passe en revue 140 pays avec plus de 75 indicateurs relatifs à différents domaines - environnement politique et sanitaire, prise en compte du tourisme par les autorités, infrastructures, réseaux de transport, ressources humaines, richesses culturelles, etc. -, montre ainsi que la France a reculé de quatre places en comparaison du précédent état des lieux de 2011, passant du troisième au septième rang.

Les autres pays progressent

Sa note reste néanmoins flatteuse selon le Forum économique mondial, qui a bénéficié du concours de HEC pour son volet français. Sur une échelle de 1 à 7, elle ressort à 5,31, à comparer à 5,41 en 2011. « La note de la France est bonne, mais les autres[pays] progressent », souligne dans un entretien aux « Echos » Thea Chiesa, responsable du pôle transport aérien-voyage-tourisme du Forum économique mondial et coresponsable de l'étude. « Nous sommes dans un monde concurrentiel. Le tourisme est devenu une priorité nationale pour beaucoup de pays. Le voyage n'est plus un luxe, c'est un secteur industriel », ajoute-t-elle.

Cette notion de priorité accordée au secteur pèse d'ailleurs dans la note de la France, puisqu'elle se situe, à ce titre-là, au 35 e rang avec une note globale de 5. «  Il faut remettre cela dans son contexte. La crise a conduit les autorités à se préoccuper de l'industrie », observe Thea Chiesa. Pour l'experte du Forum économique mondial, la France souffre surtout de son classement en termes de compétitivité prix, pour laquelle elle est bonne dernière avec une note globale de 3 ! « Toutes propor tions gardées, la France est chère », résume-t-elle, ajoutant que notre pays « est handicapé par la lourdeur de sa fiscalité, mais aussi de son droit du travail ». De fait, la France se situe en parallèle au 137 rang - avec un 2,5 - pour les « pratiques en termes de recrutement et de licenciement » et au 119 e - avec un 3,4 - au titre de la « facilité à embaucher du personnel étranger ». En substance, l'étude est une bonne photographie de l'économie nationale, dont elle confirme par ailleurs certains de ses points forts avérés. La France se distingue en effet par la qualité de ses routes, de son réseau ferroviaire, de sa situation sanitaire, de ses sites culturels, mais aussi, et c'est crucial pour la filière voyage-tourisme, pour la présence des grands loueurs automobiles.

Au bout du compte, estime Thea Chiesa, l'enjeu « n'est pas tant dans l'augmentation du nombre de touristes, mais dans l'accroissement des recettes, qui stagnent ». Pour ce faire, elle cite trois axes à méditer par les politiques et les professionnels : « faire du tourisme une priorité ; les ressources humaines ; la qualité du produit ».

 

 

Christophe Palierse

Écrit par Christophe PALIERSE 
Journaliste 
cpalierse@lesechos.fr

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article

aupied 09/03/2013 03:53


evidemment que le tourisme en France fout le camp , on est pas en sécurité , que viendrait faire les touristes dans un pays pareil ???? la France je ne la supporte plus ( deja du temps de Chirac
, mais maintenant c'est pire , on nous sort des mecs venus de je ne sais ou et on les place a l'elysée , ) j'ai des enfants et petits enfants c'est pour ça que je reste en France , car le jour ou
nous serons envahi par toutes cette racailles , je veut être là pour eux 

Claude Germain V 08/03/2013 20:28


C'est bien le titre que l'on donnera bientot a ce pays vendu et trahis par TOUTE LA CLASSE DE POLILOPETTES FRANCAISES
.............................:


 


Amis touristes venez visiter la Francarabia-Poubelle , prix de
groupes ou familles nombreuses ......