« Tous les retraités ne sont pas des nantis ! " sauf Chirac, Hayrault et beaucoup d'autres en politique.

Publié le 28 Octobre 2013

Par Marie Laure Dufrêche

Récemment, le Premier ministre a osé déclarer :

"Tous les retraités ne sont pas des nantis !" .

Ainsi Jean-Marc Ayrault reconnaît sans ambages que tout le monde n’est pas à son niveau ! Nonobstant, nous allons voir que, pour sa part, il a su fort bien préparer sa retraite ; et, n’en déplaise à l’intéressé, infiniment plus avantageusement que la plupart de ses concitoyens authentiquement « normaux », eux.
En 2009, Jean-Marc Ayrault a été classé deuxième au palmarès des as du cumul de mandats publié par le journal  Le Monde. Et pour cause, voici un bon échantillon de son CV :

•conseiller général de Loire Atlantique (de 1976 à 1982) ;
•maire de Saint-Herblain (deux mandats, de 1977 à 1989) et de Nantes (presque quatre mandats, entre 1989 et 2012) ;
•président du district de l’agglomération nantaise (de 1992 à 2001), puis de la Communauté urbaine Nantes-Métropole (de 2001 à 2012) ;
•député de Loire-Atlantique (du 2 avril 1986 au 20 juillet 2012, soit pendant 26 ans) et président du Groupesocialiste à l’Assemblée nationale (de 1997 à 2012) ;

Or, qui dit cumul des mandats, dit cumul des retraites. Et pas n’importe lesquelles… Que des retraites relevant de régimes spéciaux !
S’il partait à la retraite maintenant, Jean-Marc Ayrault percevrait, chaque mois un petit paquet non négligeable comme cela va apparaître ci-après…
L’opacité soigneusement entretenue autour des pensions des élus locaux empêche de chiffrer en toute exactitude ce que ses différents mandats lui rapporteront en définitive ; mais, selon nos calculs, il percevra au minimum 2 000 euros par mois au titre d’ancien maire de Saint-Herblain et de Nantes, et à peu près autant comme ancien président du district de l’agglomération nantaise puis de la communauté urbaine, soit, pour commencer, 4 000 euros…
Mais n’oublions pas l’essentiel ! Le plus gros morceau, c’est bien sûr sa retraite d’ancien député : une pension« plein pot » de 6 630 euros par mois (en 2012), plus un gros bonus comme ancien président de groupe qui devrait lui rapporter, au bas mot, 2 500 euros supplémentaires.

En comptant serré (nous n’avons pas pu réussir à obtenir le montant officiel de sa retraite de conseiller général…), on peut estimer que Jean-Marc Ayrault a déjà cumulé, à ce stade,  plus de 13 000 euros de pension retraite.
Et ce n’est pas tout !
Car, même s’il n’a enseigné que quelques années, on lit sur sa biographie officielle (publiée par les services du Premier ministre) qu’il est « professeur d’allemand, depuis 1973″ !
Grâce à cette « carrière », pour le moins fictive convenons-en, il peut donc prétendre à une pension de retraite d’enseignant : et voilà  près de 1 800 euros par mois encore empochés…

Faites le calcul : on flirte avec la barre des 15 000 euros par mois. De quoi se convaincre que si « tous lesretraités ne sont pas des nantis », il en est cependant certains qui seraient, tout de même, un tantinet plus nantis que d’autres… D’autant mieux que, comme on l’a soigneusement rappelé, toutes ces pensions relèvent des régimes spéciaux !
On ne sera pas loin de se laisser persuader que si nos gouvernants préfèrent saigner les retraites du privé plutôt que de toucher à ces fameux régimes spéciaux, c’est que dans ce cas comme dans beaucoup d’autres, ils défendent prioritairement leurs intérêts propres.
A quand un « Premier ministre normal » avec une « retraite normale » ?
***

Je compte sur votre mobilisation pour faire suivre ce billet à l’ensemble de vos correspondants afin de  tenter de pallier le silence assourdissant de nos médias sur ces sujets sensibles dès lors qu’ils abordent les cas précis individuels. Faut-il aller jusqu’à soupçonner une certaine collusion entre grands journalistes et grands de ce monde ?
Un grand merci pour votre précieuse collaboration future !

Bien cordialement
Marie-Laure Dufrêche
Déléguée Générale
Novembre 2012

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 29/10/2013 09:58


C'est bien ce que je disais à la faveur de: 


" Encore un coup de populisme ? Les avantages des élus.... "
qui ont tout acheté y compris et en premier les JOURNALEUX, pour que rien ne se sache (où du moins, le moins possible) .! On est dirigé par des "VÉNAUX" .!

Epicure 29/10/2013 08:27


vous savez ce que gagnent les joiurnalistes?????? Ils ont des raisons de se taire!

mika 29/10/2013 05:12


Avis au gouvernement:


"Les conneries c'est comme les impôts, on finit toujours par les payer."


Michel AUDIARD


http://www.dailymotion.com/video/x17upv_les-inconnus-raptout_music