Tout le monde s’en est foutu de la mort d’Yvette Bert, alors que Bébé Rom… Par Charles Demassieux

Publié le 6 Janvier 2015

Pour Riposte-Laïque

Le bébé Rom est mort ? Vive les autres bébés Roms qui naîtront sous nos cieux si cléments, portant en eux l’héritage d’une culture si « florissante » et surtout : « enrichissante » pour ce pays en pleine mauvaise fièvre identitaire ! Encore un « drame » qui efface les autres…jusqu’aux pires outrages dont nous faisons les frais, nous les enfants de France.

Bébé Rom est mort, disais-je ; bébé Rom ne pouvait prétendre être enterré où bon semblait à sa tribu. Car il y a encore un semblant de loi ici  qui empêchent de voler en rond. Plus pour longtemps si l’Elysée ne change pas de couleur, c’est vrai ! La Rose n’aime pas le blanc : c’est salissant !

Ce n’était qu’un fait-divers insignifiant, mais l’industrie de l’information-spectacle s’en est mêlée, et le maire de Champlan (Essonne) vient de s’excuser platement de son refus préalable d’inhumer la créature sacrée, laquelle mériterait bien une décoration posthume pour son courage post-mortem ! Jacques Toubon, le Défenseur des droits, cette officine à protéger la veuve et l’orphelin pourvu qu’ils ne soient pas trop autochtones, va se saisir de l’affaire…d’Etat !

Quelques jours plus tôt s’est éteinte une « fraudeuse » de la pire espèce, qui organisait des lotos illégaux pour aider son prochain. Elle s’appelait Yvette Bert ; elle est morte dans un mépris gauchiste coutumier de cette engeance vénéneuse. Le corps, brisé par la justice oligarchique de ce pays, a lâché…le jour de Noël, comme un symbole de ce qui nous attend si nous abdiquons notre identité. « Mamie Loto » n’était pas Rom ; elle n’était pas entrée héroïquement sur le sol européen à bord d’un navire d’invasion ; elle ne priait pas son Dieu en rampant telle une bête servile : elle était d’ici, malédiction ! Noël, jadis une naissance attendue, est devenu le tombeau des indigènes…notre tombeau !

Et tandis que j’écris cet article, deux écoles ont été dévastées à Bagnolet, en Seine-Saint-Denis, écho de celles que l’on mitraille en terre de charia. La culture est un poison ! Allah est grand, cependant, ainsi que nous le matraquent nos institutions, jusqu’au Louvre qui, avec son exposition sur « Le Maroc médiéval », nous assène insidieusement la magnificence de l’islam, sans crainte du ridicule : « L’exposition incite à relire cette période d’apogée de l’Occident islamique, tant du point de vue historique qu’artistique », écrivent-ils !

Eh bien moi, l’apogée je l’ai atteinte : je ne peux – ni ne veux – aller plus haut dans la diversité et la croissanterie !

Bonne année à tous ceux qui la méritent, dans l’attente de germinations nationales futures qui nous rendront ce qui nous appartient de droit et de conscience : notre Nation.

Charles Demassieux

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

gégé 07/01/2015 23:29


Ah pauvre petite mamie qui, sous le faux prétexte d'aider ses prochains, volait surtout ses concitoyens et fraudait le fisc, pauvre petite mamie...

L'EN SAIGNANT 06/01/2015 09:42


Oh OUI Il y en a MARRE de voir la CONNERIE ainsi entretenue et développée par une presse de salauds et de CONS PATENTÉS .!