Tout va pour le mieux, l'islamisation se porte bien.

Publié le 25 Août 2011

Tout va pour le mieux, l'islamisation se porte bien. Il suffit de regarder la photo ci dessous pour s'apercevoir que les musulmans présents ont tout de modérés!

A quand la région autonome?

Du 27 août au 3 septembre, le Village du Ramadan se tiendra au centre commercial Bobigny II (93). Pour sa 3e édition, il proposera au public de découvrir la culture arabo-musulmane.

Organisé par Night Orient, boisson festive sans alcool, cet événement se déroule dans la dernière semaine du mois de ramadan et se termine par la célébration de l’Aïd el Fitr. « L’objectif est de faire découvrir des produits et un savoir-faire liés au ramadan », souligne Rachid Gacem, créateur du Village.

Le Village du Ramadan reprend le concept des Marchés de Noël en proposant un large éventail de stands : boisson, dégustation de mets, pâtisseries, bandes dessinées, cosmétiques, tourisme, livres, vêtements, artisanat, magazines, etc. Au total, près d’une vingtaine d’exposants seront présents.

Après sa révolution, la Tunisie sera également mise à l’honneur avec une maison entièrement dédiée, visant à valoriser le tourisme, l’artisanat, l’art et la culture du pays. Mais ce n’est pas tout. Des animations ponctueront la semaine : jeux gonflables pour enfants, défilé de mode, exposition de peinture ou encore pose de henné. La clôture sera célébrée avec un dromadaire les 2 et 3 septembre à l’occasion de l’Aïd.

Le centre commercial Bobigny II n’a pas été choisi par hasard. Au-delà de sa forte affluence, il présente un grand brassage ethnique et culturel. Et c’est précisément ce que recherchent les organisateurs de l’événement. « Nous souhaitons attirer des personnes qui ne sont pas dans ces cultures pour les amener à voir, à apprendre. C’est une démarche grand public et populaire », précise Pascal Fleury de LespritCom, partenaire et conseil en marketing et communication interculturelle. Afin que « musulman » ne rime pas seulement avec « arabe », Pascal Fleury se donne pour objectif de faire venir des exposants africains et asiatiques pour les prochaines éditions. Quant à Rachid Gacem, il compte développer le concept dans d’autres villes de France.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article