La jupe? l'anti Burqa dit "Ni putes ni soumise" aux femmes de France.

Publié le 25 Novembre 2010

Je m’associe totalement et complètement à l’action de « Ni putes ni soumise » pour le 25 Novembre qui se mobilise contre les discriminations quotidiennes subies par les femmes.

Cette action qui consiste à dire aux femmes « Toutes en jupes » vise à faire prendre conscience qu’en France, la situation de la femme se dégrade.

          Nous savons que la plupart des atteintes ne sont pas seulement dû aux franchouillards et autres faces-de-craie mais aussi à la volonté des hommes de l’islam intégriste. Alors nous verrons bien entendu des témoignages nous prouvant que les femmes battues viennent de tous les milieux sociaux ce qui est vrai, que cela ne vient pas uniquement d’une immigration sectaire, etc. Pour autant, il y a certainement de profonds débiles qui tapent sur leur femme. Bien sur, beaucoup si ce n’est tous, devraient aller se faire soigner. Certes les commissariats n’ont pas une image parfaite pour une femme battue, qui souhaiterai  porter plainte. Nous savons aussi  qu’entre les ivrognes, les malades, les débiles qui se rassurent eux-mêmes en tapant sur plus faible qu’eux, il y a dans les cités des femmes qui souffrent et sont victimes de l’ostracisme religieux. Allons-nous en parler dans nos JT ou allons-nous faire comme si de rien n’était au fond ?

Je suis bien certain que cet aspect sera plus ou moins occulté et que le CFCM, le MRAP, SOS Racisme et autres LdH ne diront pas grand-chose pour venir au secours de ces femmes enfermées, prisonnières, battues parfois si ce n’est souvent, y compris des adolescentes qui ne peuvent pas sortir sans leur grand frère.

 

Je n’ai qu’un désir, qu’un cri ! Sortez de là mesdames, jeunes filles ! Sortez de ces prisons qu’elles soient de murs ou de tissus. Criez avec moi votre rejet de cette négation de vous-mêmes, de votre qualité de femmes, de votre corps qui n’est souvent pour eux qu’un vagin ou un ventre.

Sortez et dites vous que vous êtes dans un pays libre et non dans un désert d’Arabie ou d’ailleurs. Toutes en  jupes comme le dit « Ni putes ni soumise ».

 La femme est l’avenir de l’homme ! Sans vous, nous ne sommes rien ! Battez-vous, hurlez, criez contre tous ces hommes qui osent porter la main sur vous !

Un grand merci à Isabelle Adjani, Carole Bouquet, Sophie Marceau, Sihem Habchi et à toutes les autres qui se lèvent pour dire NON. Une pensée pour une amie qui a vécu ce type d’enfer dans l’indifférence de beaucoup trop de monde.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

jouberteau 30/11/2010 04:04



bonsoir,


Je viens de lire votre article et ne sachant plus a qui m adresser je me tourne vers vous....Je vis depuis 5ans un enfer avec le pere de mon fils qui est mon ex compagnon. J ai depose plusieurs
plaintes pour violences volontaires sequetration, violences physique et moral. J ai un petit garcon de 3ans et demi qui a assisté a de nombreuses scenes violentes et malgre mes demarches aucunes
n a reellement ete prises en compte. Je ne suis pourtant jamais restée silencieuse devant ma situation mais le systeme m enferme deliberement dedans. En 6 mois j ai faillit perdre la vie deux
fois sous des coups et pire encore. Les violences s aggravent avec le temps. Il y a 6 mois je me suis faite etouffer a mon domicile et il y a un mois et demi a peine ma grand mere et moi meme
nous sommes faites rouler dessus devant mon fils par cet homme au volant de son vehicule. Mon avocate est au courant de la situation je m informe regulierement sur le suivi des dossiers mais on
me dit sans cesse qu ils changent de bureaux. Aucune plainte n a ete traité...... Je vis dans la peur quotidienne que mon enfant n ai plus sa mere. A l heure ou les gens dorment je veille sans
fin guettant le moindre bruit. je vis avec un sac d affaire dans ma voiture au cas ou je devrais partir de chez moi avec mon petit garcon en urgence. La justice n a imposee aucune sanction meme
les titres des plaintes sont minimisées par rapport au faits. Je ne sais plus vers qui me tourner...........J ai peur de mourir un jour ou l autre par un acte de trop!!! Mes projets d avenir n
existe plus je survis pour finir une journee complete. J ai l impression que personne ne m entend malgre que je hurle mon calvaire et la souffrance qu on m inflige chaque jours qui
passent........ Cet homme aujourd hui me harcelle quotidiennement de sms d apel me menace sans fin aucune sanction n a ete prise sauf celle d un jugement datant du 23 septembre au cours duquel il
s en ai sorti avec 300euros d amende pour avoir penetré de force dans mon domicile me tapant violemment chez moi...mon fils n avait alors que deux ans!!!! je ne peux exprimer ce que j ai
ressentit lorsque que la "peine" a ete prononcé. un relle sentiment d injustice. C est comme si on lui disait "allez y recommencé" Mon desir de me sortir de ce cauchemard est immense et doit
concerner tout le monde.Parce que trop de femme meurt sous les violences de ces hommes la et que l on en parle quand c est trop tard. s il vous plait aidez moi......