Lettre ouverte à Copé et Morano en souvenir du droit de vote des femmes par Gérard Brazon

Publié le 27 Avril 2011

J'apprécie le rappel de ces luttes pour la représentation de la femme dans notre société. Le général de Gaulle était un visionnaire même si parfois sa vue subissait des faiblesses. Un ami me demanda un jour pourquoi j'étais Gaulliste. Pour lui, 1940 n'était pas loin d'être une trahison. Celui de 1967 et la politique pro arabe le mettait hors de lui.

Je lui ai expliqué que l'on pouvait être Gaulliste sur des événements et non pas sur l'ensemble. Pour moi, 1940 c'était bien mieux que Philippe Pétain, Pierre Laval, Maurice Thorez, Jacques Doriot et j'en passe. Si nous n'avions pas eu un De Gaulle, que serait devenue la France que nous aimons. Un länder américain?

J'ai moins aimé le De Gaulle de 1945 faisant alliance avec les forces communistes! Pouvait-il faire autrement? J'ai aimé le De Gaulle de 1954. Celui de 1958 et de sa Constitution mais pas du tout celui de 1962 qui a laissé se faire tuer des milliers de Harkis après avoir abandonné l'idée d'une nation chrétienne et juive à Oran comme l'avait proposé Alain Peyrefitte. 

Et puis celui de 1968 ou très jeune, je suis allé défiler sur les Champs Elysée pour le soutenir. J’ai regretté celui de 1969 quand il fût trahis par les Giscard et autres Centristes du moment. Je ne parle pas des autres trahisons de son idéal comme celle de Jacques Chirac.

Mais il n'en reste pas moins que la France sans De Gaulle ne serait pas la France. Il fût imparfait c'est un fait. Il fût grand comme jamais aucun de ses successeurs ne le sera. Il n’y a aucun doute qu'aujourd'hui, De Gaulle s'élèverait contre cette Europe, cette entité liberticide, cette croqueuse de souveraineté et contre cette immigration débridée et son pendant, l’islamisation de la société française. De Gaulle était un gêneur pour les mondialistes. Il avait "une certaine idée de la France" qui est aujourd'hui bradée aux brocantes de l'ONU et de l'OTAN au nom du multiculturalisme qui n'est rien d'autre qu'un immense centre commercial mondial acculturé ou la jeunesse se gavera de films débiles américains et de Mac-Do.  

Alors c'est bien d'honorer sa mémoire mais ce serait mieux de respecter ce qu'il fit. Une Nation souveraine, libre et indépendante. Ces "héritiers" aujourd'hui l'ont trahis c'est une évidence.

Gérard Brazon 

 

-

Il y a 67 ans, le Général de Gaulle signait l’ordonnance historique donnant le droit de vote aux femmes.

Pour l’UMP, cette date du 21 avril 1944, qui a profondément modifié la société française et modernisé notre démocratie, est une des avancées majeures apportée par notre famille politique qu’il convient de célébrer.

Sous l’impulsion du Président de la République, le Gouvernement et la majorité parlementaire ont contribué à améliorer le droit des femmes avec l’instauration de la parité dans les conseils d’administration, la mise en place d’une sanction financière pour les entreprises ne respectant pas l’égalité salariale, la loi réprimant les violences contre les femmes, ou la loi d’interdiction du port de la burqa dans l’espace public.

Il reste encore beaucoup de travail à accomplir pour une vraie égalité homme-femme, en particulier dans le domaine professionnel.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : à compétences et niveau de poste équivalents, les femmes gagnent en moyenne 18,9 % de moins que les hommes et elles restent encore trop peu nombreuses à accéder aux postes de responsabilité.

Face à cette injustice, l’UMP continuera à être une force de proposition pour lutter contre les inégalités entre les hommes et les femmes.

La convention sur la justice sociale, qui aura lieu le 31 mai prochain, nous donnera l’occasion de remettre en avant cette question.

Bien amicalement.

   
Jean-François COPÉ
Secrétaire général
Nadine MORANO
Déléguée générale aux Elections 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Loly 27/04/2011 14:08



Complètement en accord avec vous en ce qui concerne le grand homme que fût le Général de Gaulle, c'est grâce  aussi à lui, que la France a eu ce rayonnement mondial. Personne n'est parfait
et tous ceux qui le critiquent ne lui arriveront jamais à la cheville. L'Europe des 6, telle qu'il la concevait était possible avec ces pays équivalents - celle d'aujourd'hui est un suicide
collectif, un gouffre financier qui nous entraîne tous vers notre disparition. En ce qui concerne les musulmans je ne vous ferai pas l'affront de répéter sa fameuse phrase...! Il a fait des
erreurs mais c'était un homme qui aimait profondément la France, foncièrement droit et honnête, ce qui n'est pas le cas de tous ceux qui lui ont succédé.


En ce qui concerne les droits des Femmes, nous sommes en 2011 et l'on doit constamment les  rappeler en toutes ciconstances. Il a fallu déjà attendre les années 1965/70, pour que nous
puissions ouvrir un compte bancaire à notre seul nom, sans l'accord du mari et plus encore afin de recevoir les allocations familiales qui étaient versées toujours au mari! le droit de disposer
de notre corps dans les années 70 (en 1971 on demandait toujours au mari lorsque sa femme accouchait "s'il y a un problème, devons-nous sauver la femme ou l'enfant"????Toutes les Femmes devraient
être attentives à tout ce qui se passe actuellement, nous sommes en pleine régression par la faute de fous furieux. Pas question de perdre le peu de liberté qu'il nous reste.