Tract anonyme et Cochon enterré sur des chantiers de mosquées!

Publié le 8 Septembre 2011

Sans commentaire non plus. Mais on s'aperçoit qu'une résistance s'organise et que les méthodes de cette résistance allient l'humour et la détermination. Que le Maire tempête c'est son problème. Mais il semble bien que dans beaucoup de villes, la contre offensive à l'islamisation devient réelle.

Gérard Brazon

******************

Talence : Un tract anonyme contre un projet de mosquée

talence

 

Il y a quelques jours des militants anti-musulmans ont enterré un goret mort sur le site de la future mosquée

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

marie-claire Muller 10/09/2011 18:16



Il fallait s'en douter que les assocs anti France montreraient leur face hideuse!Le combat contre le terrorisme intellectuel va être ardu mais c'est de plus en plus clair que ces officines qui
veulent nuire au bon peuple ne triompheront pas; elles sentent que leurs arguments ne font plus recette et tous ces planqués trop payés commencent à craindre pour leur fond de commerce!!


Sur INFO BORDEAUX la licra porte plainte pour racisme, provocation et incitation à la haine et demande la suppression de la vidéo concernant le porc enterré sur le futur terrain de la
construction d'une "caserne"à Bordeaux



Gérard Brazon 10/09/2011 19:45



La LICRA oublie son rôle premier et fait la cource avec le MRAP! C'est pathétique..



Sliderbbr 10/09/2011 09:09



Bravo !!


Vive la résistance !



Gérard Brazon 10/09/2011 19:48



Tout à fait



marie-claire muller 09/09/2011 17:57




Projet de mosquée à Montluçon : le maire met en cause les Identitaires
Jeudi 08.09.2011


Auvergne


Mosquée




Les Identitaires d'Auvergne répondent au maire, point par point, sans aucune animosité personnelle, et continueront à défendre le mode de vie et de civilisation européen.


Communiqué de Presse du Bloc Identitaire Auvergne du mercredi 7 septembre 2011


Monsieur le Maire de Montluçon vient, dans deux interventions sur RMB et RJFM, de mettre en cause le Bloc Identitaire Auvergne.

Il nous parait donc nécessaire d'apporter quelques précisions. Tout d'abord Monsieur le Maire aura sans doute noté que nous nous sommes gardé de toute insulte et de toute attaque personnelle,
tant dans nos tracts que dans nos communiqués. Par contre assimiler les Identitaires à des « extrémistes » et des « excités », c'est un peu léger comme argumentaire. Il
serait intéressant d'expliquer les raisons de cette anathème.

Il est tout de même normal d'être attaché à sa propre culture et sa façon de vivre et donc de s'inquiéter de l'islamisation de son pays. Chacun en connait les signes les plus évidents :
propagation de la viande hallal, sans traçabilité, des mosquées avec souvent la « proximité » d'une « association culturelle », des tchadors voire des burkas, enseignement
de la charia, revendications religieuses dans les entreprises, les hôpitaux, les lieux publics, etc. N'est-il pas, pour le moins, légitime pour un parti politique d'informer la population,
dans le respect de la loi républicaine ? Il n'y a dans tout cela aucune insulte, aucune attaque personnelle, aucune excitation, aucun extrémisme ; simplement le désir d'ouvrir les yeux
de nos concitoyens et aussi des responsables locaux. Nous avons par ailleurs signalé la passivité de la mairie socialiste de Domerat concernée par la mosquée de la Rue des Merles et notre
action n'a par conséquent aucune arrière- pensée politicienne.

Concernant le rejet du communautarisme, nous craignons que ce soit un peu tard dans la mesure où Monsieur le Maire nous dit avoir discuté (négocié ?) avec les « représentants de la
communauté maghrébine » et qu'il entretient un dialogue avec toutes les « communautés  » [sic]... Ces discussions lui ont d'ailleurs permis d'avoir l'assurance que le permis de
construire serait respecté à la lettre. Pourquoi ? Avait-il des craintes à ce sujet ? Quant à l'organisation d'un référendum consultatif comme le propose le Bloc Identitaire, cela
semble tout à fait possible et ne pas être sans précédent.

Il y aurait encore beaucoup à dire, mais nous nous bornerons à remarquer le rapprochement qui a été fait lors de ces entretiens avec les « incidents » qui eurent lieu dans le
quartier de la Rue des Merles. Nous apprenons à cette occasion que des affrontements de ce genre sont quotidiens, voire plus fréquents par ailleurs. Bigre, c'est malgré tout notre désir de ne
pas jeter de l'huile sur le feu. Très inquiétant.

Nous nous arrêterons là, mais vraiment il ne suffit pas de nier le danger pour se protéger. Ce n'est pas en cassant le thermomètre que l'on fait baisser la température.

Le bloc Identitaire Auvergne continuera à défendre notre mode de vie et de civilisation européen.


Les Identitaires d'Auvergne
 "TA" - BP 40 240 - 63007 Clermont-Ferrand
 www.lesidentitaires-auvergne.com
 www.oppidum-id.com
 auvergne.identitaire@gmail.com





Marie-Claire Muller 09/09/2011 16:13



Oui merci aux identitaires qui réveillent les gens des communes et nous montrent par des actions pacifiques ce que peuvent faire de simples citoyens pour contrer la trahison des élus "de la
République" qui oublient ce qu'ils représentent et qui privilégient les colonisateurs à des fins de basse politique en sacrifiant nos valeurs à une paix sociale illusoire



Loly 08/09/2011 18:36



Bravo les Identitaires !!!



Francis CLAUDE 08/09/2011 17:38



oui cette affaire de mosquée a Talence(ou je suis né) commence a faire des vagues, mais je pense que la saction la plus réaliste sera de foutre ce maire collabo a la porte en 2014!!!