Trois participants jordaniens aux Jeux paralympiques libérés sous caution dans une affaire de pédophilie.

Publié le 25 Août 2012

Romandie.com

LONDRES (Sipa) — Deux haltérophiles et un entraîneur de l'équipe de Jordanie aux Jeux paralympiques ont été libérés sous caution mercredi en Irlande du Nord. Ils sont accusés de pédophilie et agressions sexuelles.

Selon la police, une jeune fille de 14 ans a déclaré avoir posé pour des photos avec Omar Sami Qaradhi, 31 ans, avant qu'il ne la saisisse à l'entrejambe, le samedi 18 août.

Une jeune fille de 16 ans a dit qu'elle se promenait le même jour avec une amie lorsque les hommes leur ont bloqué le passage. Selon la police, l'un des hommes l'aurait poussée vers Omar Sami Qaradhi, qui l'aurait serrée à la taille avant qu'elle ne prenne la fuite.

Omar Sami Qaradhi est poursuivi pour agression sexuelle, pédophilie et voyeurisme, car il serait entré dans un vestiaire féminin au centre sportif où la délégation jordanienne s'entraîne.

Les deux autres Jordaniens impliqués sont Motaz al-Junaidi, 45 ans, et l'entraîneur Fasal Hammash, 35 ans. Motaz al-Junaidi, qui a remporté une médaille de bronze à Pékin en 2008, est poursuivi pour agression sexuelle. Fasal Hammash est quant à lui soupçonné d'avoir incité les deux jeunes filles à pratiquer des actes sexuels.

Les trois sportifs ont été arrêtés lundi à Antrim, au nord-ouest de Belfast, où la délégation de Jordanie s'entraîne avant les Jeux, prévus à Londres du 29 août au 9 septembre.

Ils ont été libérés sous caution après avoir été présentés devant le tribunal de Coleraine. Leur libération a été décidé après la promesse du gouvernement jordanien de les présenter au tribunal le 18 octobre.

Le comité olympique jordanien a déclaré qu'il traitait ces soupçons avec "le plus grand sérieux" et qu'il appliquait une politique de tolérance zéro à l'encontre des mauvais comportements.

Omar Sami Qaradhi, Motaz Al-Junadi and Faisal Hammash

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article