Tunisie : La femme est-elle l'avenir de l'homme ?

Publié le 13 Mai 2012

Sihem Badi : Fini le port du niqab dans les jardins d’enfants


Dans un communiqué daté du vendredi 11 mai , Sihem Badi , ministre des Affaires de la Femme et de la famille,rompt un long silence au sujet des choix vestimentaires des éducateurs dans les jardins d’enfants et des crèches.

Le communiqué a mis les points sur les «i» en matière des choix vestimentaires des éducateurs et de toutes les personnes chargées de la prise en charge pédagogique ou de l’encadrement des enfants.

Le communiqué précise que compte tenu de la spécificité de la relation qui lie l’enfant à son éducateur et qui implique un contact direct entre eux, certains phénomènes ont fait leur apparition dans plusieurs institutions éducatives.
Ces phénomènes sont considérés contraires à la cohabitation et la coexistence, s’agissant notamment du port d’habits non conformes à nos traditions, coutumes et valeurs en cachant pour certains le visage ou en s’exhibant, en portant des piercings ou optant pour certaines coiffures ou en utilisant une certaine terminologie visant à bannir des activités éducatives telles que la danse, le chant, le théâtre, ou le cinéma, sous prétexte qu’elles soient «Haram».

Le ministère, estimant que ces phénomènes sont troublants pour l’enfant et sont de nature à l’éloigner des activités éducatives et à créer des discriminations et des divisions, appelle les éducateurs à les éviter. En cas de persistance, le ministère menace les employés qui ne respectent pas cette mesure de les priver de leurs rôles d’encadrement des enfants et de les transférer aux travaux administratifs.
Le communiqué conclut par rappeler que le ministère respecte la liberté du choix de la tenue vestimentaire, qui reste une liberté personnelle, mais interdit toute apparence ou comportement contraires à nos valeurs nationales à l’intérieur des établissements scolaires.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article