Tunisie: Ministère de la religion! Fin de la république tunisienne de Bourguiba!

Publié le 21 Février 2012

Monsieur Bertrand  Delanoë Maire tunisien de Paris devrait se poser des questions sur le devenir de son pays! Je dis son pays car lors d'un débat pendant la "révolution tunisienne" il a dit au présentateur "Nous les Tunisiens" pour complaire à je ne sais qui et surtout faire valoir qu'il est né en Tunisie dans une grande famille bourgeoise. Où va donc Sa Tunisie? Vers le gouffre islamique! Lui en tant qu'homosexuel déclaré et assumé devrait se poser des questions pour tous les homosexuels tunisiens et peut-être croyants musulmans si c'est possible!
Car Sa Tunisie va changer! Sa Tunisie va prendre le hijab que cela plaise ou non aux laïcs tunisiens! Ce sont eux les grands perdants de cette révolution à laquelle ils ont participé! Ils furent trahis par les "français de papiers" ces tunisiens qui choisirent pour eux l'islam rétrograde plutôt que la liberté! Ces "français de papiers" vivent à l'abri de nos lois françaises mais ont imposé à leur "compatriotes" de l'autre rive de la méditerrannée,  par leurs votes des règles de vie datant du moyen âge!

Voici un extrait d'une interview du "Ministre" des affaires religieuses et surtout en suivant des commentaires de Tunisiens qui n'ont pas perdu la foi dans leur lutte pour les libertés! Si nous avions des musulmans comme cela en France, nous n'aurions sûrement aucun problème particulier avec l'islam en général !

Gérard Brazon

*********

 

Le journal Tunisien Le Temps

Que pensez-vous des salafistes qui deviennent de plus en plus visibles dans notre société ?

Tout dépend, en fait, de ce que l’on entend par salafisme. Car il y a plusieurs courants dans le salafisme. Je pense que le courant fondamentaliste n’est autre que le résultat d’un manque d’encadrement religieux pendant ces dernières décennies. Et c’est la Révolution qui a permis à des courants qui étaient peu visibles de sortir au devant de la scène et de s’exprimer. Cela est valable à tous les domaines. Malheureusement, il est des gens qui s’improvisent connaisseurs de la chose religieuse alors qu’ils ne le sont aucunement. On ne peut pas éradiquer une tendance sectaire en annonçant des mesures administratives. Je crois que ce problème requiert une approche globale où se mêlent plusieurs aspects: savant, moral, médiatique, juridique et l’aspect société civile. Car c’est notre unité nationale qui est en jeu et il faut bien entendu respecter les spécificités de notre pays.

Quelle est votre position vis-à-vis de ceux qui prétendent que la Tunisie a besoin d’être islamisée?

Pour commencer, je dois préciser et insister sur le fait que le ministère n’a invité aucun prédicateur ou cheikh excepté le Dr Omar Ben Salah un universitaire tunisien originaire de Djerba qui travaille aux Emirats arabes Unis, qu’on a convié à l’occasion de la célébration de la fête du Mouled.La Tunisie est un pays musulman depuis la première année de l’Hégire. L’islam est resté depuis la religion de son peuple. Et c’est son histoire qui en atteste. Nous sommes des sunnites qui se rapportent à Malek Ibn Anas, L’Imam de Médine. Nous sommes ouverts à tous les points de vues que nous écoutons dans le cadre d’un échange mutuel d’idées, même si nous avons nos propres références : nos émérites savants zeitouniens : Mohamed Tahar Ben Achour, les Cheikhs Zaghouani, Zoghlami, Ben Miled, Hattab, Ben Arfa, Mezri, Obbi,etc.

Est-ce que vous soutenez l’idée qui dit qu’un retour à la loi islamique, Charia est indispensable?

La question ne revient pas à savoir si on va appliquer ou pas la Charia. Car il est des aspects de la Charia qui sont déjà de mise dans notre quotidien de Musulmans et qui sont plus ou moins appliqués par les uns et les autres, comme le fait d’observer un comportement respectueux d’autrui dans la rue, être sensible aux malheurs des autres, pratiquer plusieurs actes de foi, etc. Un autre aspect concerne les rites religieux. Il est des rites qui constituent des valeurs irréversibles en Islam. Il y en a d’autres qui sont exportés d’ailleurs et qui nous sont étrangers. Il n’est pas question de les adopter.

Le fait de porter le Niqab, en fait partie ?

Le mode vestimentaire est un détail qui présente une partie de la religion et non pas sa totalité. Le voile intégral ou le Niqab n’est pas une obligation selon la majorité des théologiens même si certains ont montré le contraire. Le Niqab peut aussi être usité par la coutume et de ce fait devenir une prescription coutumière dans certaines sociétés musulmanes. Mais la femme qui porte le voile intégral doit dévoiler son visage quand il s’agit de s’atteler à des mesures administratives. Le Hijab par ailleurs est une obligation. La femme qui ne le porte pas n’est pas une mécréante. Mais elle aurait manqué à une obligation prescrivant un châtiment à celles y contrevenant. La femme qui décide de porter le Hijab doit en être convaincue. Il ne faut en aucun cas la forcer à le mettre au risque duquel elle n’en sera pas récompensée dans l’au-delà. (Là j'avoue n'avoir rien compris! Il dit tout et le contraire dans la même réponse! Ndlr Gérard Brazon)

Voici les commentaires des jeunes tunisiens:

mahmoudbedoui   
Double langage et usage de faux.
 

Faut il rappeler à ce monsieur nommé comme ministre des affaires religieuses qu'il a été l'imam de la mosquée EL KODS de Tunis, le bastion des salafistes au vu et au su de tous ? Faut il lui rappeler que c'est bien lui qui les a formés par ses prêches incendiaires ? Faut il lui rappeler que son cursus d'islamiste pur et dur font de lui le moins qualifié pour ce poste de ministre ? Faut il lui rappeler que son silence des plus assourdissants contre les agressions faites contre les Tunisiens dits laics, les modernistes, les juifs, les journalistes tous traités de mécréants et appelant à les tuer sans que des poursuites judiciaires soient menées contre ces tordus et que son silence est un encouragement DIRECT pour passer à l'acte ? Faut il lui rappeler qu'il ignore que la Tunisie n'est pas devenu musulmane dès la première année de l'Egire mais après la mort de la juive El KAHINA ? Faut il lui rappeler que son affirmation que le Hijab est une obligation musulmane est totalement tirée par les cheveux et que ce fichu n'a rien d'islamique et tous les textes le prouvent ? Faut il lui rappeler que Mohamed TABARI qui est la 1ère source sur la vie du prophète a écrit L'HISTOIRE DES PROPHETES dont un livre fut tiré et a pour titre Muhammed Khatem el Anbiya Muhammed, ne parle nullement de ce voile ou de ces étranges absurdités sur le mode de vie au temps du prophète ? Faut il lui rappeler que la 1e source qui parle de la vie du prophète et reprise par tous les savants et les imams depuis des siècles souvent avec un art consumé dans la triche et la tromperie orchestrée a été écrit plus de 2 siècles après la mort du prophète ? DONC ?

Kamel Sassi   
Prédicateur soft.
 

Je n'ai jamais entendu des réponses aussi creuses et dépourvues de sens. Aucune réponse précise tout dans le flou artistique mais les arrières pensées sont toujours présentes à savoir un islam rigoureux et une charia inchallah ! Il nous prend pour des cons Il ressemble à ses savants qui sont entrain de défiler en Tunisie en version soft peut être !

daassi   
La Kahina était berbère.
 
En effet, la Kahina était berbère. Lorsque la razzia arabe vint de Contienent lointain, pour islamiser et arabiser l'Ifriqya, actuellement le Maghreb, à coup de pioche, de seif, de vol et de viol,,, celle ci se révolta et guida son armée contre cet ennemi sanguinaire,,,et puisqu'il ne pouvait la vaincre ou la convaincre, ce dernier la traita de juive, de chrétienne et de mécréante, sa chanson habituelle, pour intimider les femmes ! Pourtant parmis la longue liste des femmes du prophète, y'en avaient qui étaient de confession juive ou chrétienne, comme Rayhana, Safya, ou Marie la copte, capturées de guerre,,,Je ne sais pas si c'est réel, mais il parait que même l'ex femme de son fils adoptir Ziyad, soit Zeineb que le prophète épousa après son divorce de Ziyad, était de confession juive avant de devenir musulmane,,,

Lire l'ensemble ICI


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

MIKA 21/02/2012 12:05


http://www.wat.tv/video/bertrand-delanoe-maintenant-3at93_2eyr9_.html

marco 21/02/2012 09:01


Delanoé est un charlot,s'il a voulu se grandir en avançant une origine tunisienne,il s'et trompé,il n'a fait que se déconsidérer a nos yeux.s'il se considère comme tunisien il n'a rien a faire en
France,qu'il parte.