Tunisie: Pourquoi la France n'a pas à intervenir d'une manière ou d'une autre!

Publié le 13 Janvier 2011

             La France doit-elle dire quelque chose ? La France doit-elle se draper dans les draps blancs des droits de l’homme et tancer le « dictateur Ben Ali » ?

La France doit-elle au nom d’un "lien spécial" comme le dit Alain Duhamel ce matin sur RTL dire son fait aux dirigeants de la Tunisie ?

          Il est toute de même curieux que les journalistes de la bien pensance regrettent que la France n’intervienne pas dans les « événements » actuelles qui se déroulent en Tunisie.

           Décidément, il ya chez nos pseudo intellectuels journalistiques, philosophiques et autres, un masochisme très fort. Ces donneurs de leçons en permanence ne pensent qu’à ce battre la coulpe au nom d’un lien spécial avec la Tunisie. Aujourd’hui c’est la Tunisie, hier la Côte d’Ivoire, avant c'était l’Algérie. Ces intellectuels ne cessent de donner des leçons à la France.

           La France a des liens spéciaux avec tout le continent Africain et cela nous coûte assez cher d'ailleurs en liens bilatéraux et autres traités sociaux par exemple! Comment peut-on exiger d’un côté, que la France ne doit pas intervenir dans ses anciennes colonies et affirmer qu’elle doit le faire en disant son fait à un pays devenu indépendant depuis prés de soixante ans.  

           La France, pour ces intellos de salons, n’aura jamais raison d’être prudente, circonspect, inquiète de l’avenir de la Tunisie. Prudente, elle l’est et pour cause ! Derrière Ben Ali qui y a-t’il ? Que veut-on faire de ce pays ? Une tête de pont islamique ? Est-ce la faute de la France s'il n' y a pas d'opposition en Tunisie? Pas de leaders en exil chez nous ou ailleurs? En quoi cela nous concerne d'ailleurs?

           Alors oui, la France n’a rien à dire parce que justement c’est une ancienne force occupante et que la Tunisie est un pays indépendant qui traite d’égal à égal avec la France. Pour mémoire, La Tunisie est un pays qui a beaucoup travaillé pour son peuple. Je n'ai pas peur de dire que j'ai une certaine admiration pour Bourguiba et son nationalisme sourcilleux qui a permis à la Tunisie d'être un pays véritablement laïque. Je connais moins bien Ben Ali je l'admet. La jeunesse de la Tunisie a un excellent niveau d'éducation. Les femmes sont respectées non pas comme des ventres, des filles à mariées mais comme des citoyennes égales légalement à défaut de l'être totalement dans l'esprit des hommes. Le niveau d’étude des Tunisiens n’est plus a démontré. Il dépasse de très loin le niveau de la jeunesse algérienne alors même que l’Algérie est immensément riche contrairement à la Tunisie.

           Alors oui, la Tunisie est dirigée par un Président élu par 90% de voix. Au regard de nos démocraties, c’est une élection bidon et donc une dictature. Dont acte! Je ne me rappelle pas avoir entendu de la part de ces bien pensants un discours ou une moquerie concernant l’élection d’un Président français avec 82% des voix. C’était Jacques Chirac avec l’aide des socialistes. A cette époque je disais que Chirac aurait dû démissionner ! Certes, en Tunisie il y a à boire et à manger. Mais je ne vois au nom de quoi nous devrions intervenir.

           Des « franco-tunisiens » manifestent leur courroux contre la France parce qu’elle ne dit rien. Soit ! J’imagine que nous aurions eu droit aux mêmes manifestations en pire si la France avait émis un avis quelconque d'ailleurs. Déjà qu’en temps normal, c’est cette jeunesse « franco-quelque chose » qui insulte le drapeau français et méprise la France.

 

            Il ne peut y avoir de liens spéciaux, en dehors des liens d’amitiés, de pays à pays égaux entre eux. Et surement pas des liens spéciaux parce que la France fût un temps la force occupante ou colonisatrice du pays.

 

           Pour conclure, il n’y a qu’avec l’Afrique dans sa globalité que des « liens spéciaux » sont exigés par la bien pensance, les gauchos-cocos-verts et autres associatifs haineux de la France en tant que pays des lumières. Il se trouve que la France avait aussi des colonies en Asie. Qu’aucun pseudo intellectuel n’en parle et pour cause, ces pays se débrouillent très bien et ne réclament rien de l’ancienne puissance. La plupart sont ou vont devenir des dragons de l’économie grâce à leur force interne et leur volonté. Il faut aller dans l'ancienne indochine et voir ces peuples au travail, la discipline, la volonté de vivre et de créer! Cela ne veut pas dire que l'Afrique ne l'a pas mais... je me souviens de l'étonnement du Président Barak Hussein Obama comparant le Kenya et la Corée du Sud!  Son étonnement dû au formidable bond en avant de la Corée du Sud par rapport à la stagnation du Kenya.

           Il faudra bien que l’on se pose les vraies questions à savoir, pourquoi faudrait-il que la France soit attentive 60 ans après la décolonisation, à ces anciennes colonies ? Sauf à vouloir qu’elles restent dans le giron de la France, ou de les mépriser en tant que peuples ou que ces nouveaux pays ne soient pas vraiment indépendants ! Alors messieurs les bien-pensants, sont-ils ou non  indépendants ces peuples ?

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

muller marie-claire 13/01/2011 17:43



Monsieur Brazon


Les "colonisateurs"que nous étions ont permis à l'Algérie de se moderniser quoi qu'on en dise et donc de construire les infrastructures qui faisaient défaut à ce Pays!! et tout ce qu'on a retenu
c'est que nous les avons exploités(c'est possible pour certains!!)et que nous devons nous repentir(mais de quoi???)


Ayant acquis leur indépendance, ces pays, je ne sais pas pour la Tunisie,ont vocation à se d.....sans nous, n'en déplaise aus gauchistes de tous poils qui veulent comme chez nous, faire de
l'assistanat à outrance dans le but inavouable de rendre les gens  dépendants,donc  prisonniers de leur idéologie malsaine et mortifére.


Pour progesser les gens ,les peuples,tout le monde ,doivent se battre,dans le bon sens du therme et non coloniser et envahir d'autres Pays et profiter( comme une nuée de sauterelles!) des
avantages auxquels les gens implantés depuis des générationsn'ont pas droit, même en participant par leur travail à la richesse du dit Pays!!avec en prime la violence impunie because les juges
rouges et iniques!!!


C'est cela que veux l'UE et ses complices,les pays arabes avec leur chantage quidles roms et l'immigration envahissante mais"NOUS NE NOUS LAISSERONS PAS FAIRE!!!!"



Nancy VERDIER 13/01/2011 15:52



Monsieur, Votre analyse est petinente. Cependant, il y a un risque de voir (un jour) la Tunisie ou l'Algérie basculer dans l'anarchie et ces deux pays pourraient être repris en main par les
Islamistes. Antoine SFEIR dans un récent "C dans l'Air" concluait en disant que la France avait quand même intérêt - sinon à intervenir - du moins à surveiller de près la situation dans ces deux
pays car -je cite - "la jeunesse de ces deux états à pour vocation de VENIR en FRANCE et d'ajouter : il n'y a que la Médittérannée qui nous sépare".....Dans ces conditions où se situe la
marge de manoeuvre pour la France et l'Europe ??? Je suis avec attention votre BLOG....Récemment quelqu'un avançait des chiffres de l'ordre de 18 millions de Musulmans en France d'ici 20 ans.
C'est sans compter avec une  explosion sociale et une immigration massive en provenance de ces deux pays....Cordialement, Nancy VERDIER 



Francis CLAUDE 13/01/2011 14:30



Gérard, vous evoquez aujourd'hui la tunisie mais il faut savoir que c'est tout notre ex-empire colonial qui est dans le méme cas a quelques variantes pret et nous n'avons pas a entretenir de
liens spécial avec aucuns de ces pays qui ne revent globalement que de prenre un jour une revanche sur la France.Hereusement que DE Gaulle il y a 50 ans cette année leur a globelement donné leur
indépendance ou en serions nous autrement? en perpetuels conflit dans une de ses anciennes colonies avec en plus la mise en accusation des Nations UNies pour faire bonne mesure.