TURQUIE : L'IMPLOSION PAR LA CHARIA ?

Publié le 13 Janvier 2012


  • Au sein de l'ORGANISATION DE LA CONFÉRENCE ISLAMIQUE, un traité stipule que ses Etats membres, dont la Turquie, ont pour obligation d'intégrer la charia dans leurs législations respectives. Or, la Turquie est aussi membre du CONSEIL DE L'EUROPE (à distinguer de l'Union européenne) dont le fondement est la Convention européenne des Droits de l'Homme. La Cour de Strasbourg a dit pour droit que la charia était incompatible avec la Convention européenne des Droits de l'Homme. La Turquie est donc placée dans la double perspective d'intégrer et d'écarter la charia. C'est la question de la quadrature du cercle, mais c'est le problème d'Ankara. Il n'est pas admissible que les chancelleries européennes taisent l'existence de cette situation qui démontre pleinement que la Turquie n'a pas sa place en Europe. Géographiquement, elle est en Asie mineure. Politiquement, elle prétend au leadership musulman.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article