Ukraine: l'Occident manipule les faits au lieu d'œuvrer au règlement (Moscou)

Publié le 28 Janvier 2015


RIA Novosti/La Voix de la Russie 
L'Occident s'emploie à substituer une manipulation cynique des faits à un sérieux processus de règlement politique de la crise en Ukraine, constate le ministère russe des Affaires étrangères, suite à l'aggravation de la situation dans le sud-est de l'Ukraine.

"On a bien l'impression que l'Occident s'applique à substituer une manipulation cynique des faits à un sérieux processus de règlement politique de la crise en Ukraine, se livrant au jeu de déclarations isolées et d'actions médiatiques à retentissements", lit-on dans le communiqué.

La diplomatie russe signale qu'"au lieu de procéder à une sérieuse enquête sur de nombreux événements tragiques, dont le crash du Boeing malaisien, le massacre d'Odessa en mai 2014 ou le pilonnage barbare du centre de Donetsk en ce mois de janvier, l'Occident mise sur le déchaînement d'une propagande hystérique, appelée à +prouver la responsabilité+ des insurgés pour tout ce qui se passe, tout en innocentant totalement Kiev".

 

Les Etats-Unis ne cherchent plus à dissimuler leur implication directe dans la crise ukrainienne, estime le politologue serbe Alexandre Pavic dans une interview accordée à la chaîne RT.

Selon l'interlocuteur de la chaîne, la récente visite du commandant des forces terrestres de l'Otan en Europe Ben Hodges à l'hôpital militaire à Kiev en constitue une preuve suffisante.

"Lorsqu'un général américain remercie les soldats ukrainiens pour leur service, qu'est-ce que cela veut dire? (…). Il semble que les Etats-Unis manifestent ouvertement leur implication dans le conflit ukrainien", affirme l'expert.

M. Pavic rappelle en outre que des soldats américains seront envoyés en Ukraine au printemps prochain pour entraîner les effectifs de la Garde nationale du pays, tandis que le Congrès US a récemment approuvé l'octroi d'une assistance militaire à Kiev.

"Il s'agit d'une ingérence directe dans la situation, et je crois qu'ils ne s'y limiteront pas", a déclaré le politologue.

"L'armée ukrainienne ne parvient pas à rétablir ses capacités de combats, et a par conséquent besoin d'une aide militaire. Bien entendu, cette aide provient de l'Occident", explique M.Pavic.

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

pouf 29/01/2015 07:28


....Pas de risques de ré-élection puisqu'il aura fait 2 mandats donc le maximum...Par contre, les suivants, quels qu'ils qoient suivront la même politique, celle de l'impérialisme américain qui
prospère avec le chaos, la misère des autres, la guerre...et dans ce but, ils continueront leur destruction des Nations par tous les moyens,..

arthur Foxapoildur 28/01/2015 16:09


Si on ne pensait pas que l'Obama veut en découdre avec Poutine avant son départ ou pour sa ré-élection faut vraiment être dur de la "comprenuge" .