UMP de Puteaux: du rififi au conseil municipal...

Publié le 29 Novembre 2012

Décidément, à l'UMP tout fout le camp et cela fait des vagues si ce n'est du moins, montre l'exemple dans le conseil municipal de ma ville de Puteaux.

Alors ce n'est qu'un épiphénomène me direz-vous, une brindille sur les eaux déjà déchaînée de l'UMP. Mais nous pouvons constater que ce qui se passe dans ce conseil municipal existe probablement dans bien d'autres conseils municipaux tenus par l'UMP.

Il se trouve que le Maire de ma ville, Joëlle Ceccaldi-Raynaud  n'a jamais été d'une grande délicatesse avec ses opposants dès lors qu'ils se montraient un tant soit peu virulent. Elle préfère la hache à la plume. Là où un bras suffirait pour guérir de la gangrène, elle coupe la tête! Question de style, à la Audiart: je le pulvérise, je l'atomise l'asticot...

Dans le cas traité hier, c'est au canon:  l'UDI de l'aimable Monsieur Fromentin Député-Maire de Neuilly avait réussi son coup en débauchant le premier Maire-adjoint de la ville de Puteaux dont la principale opposante au Conseil n'était rien d'autre que sa suppléante. Conflit d'intérêts évident! 

Comment cette adjointe, la dame Chavrier, a-t-elle pu s'imaginer que cela allait passer comme une lettre à la poste ? Cela me laisse pantois! Si une lettre peut mettre 48h et plus pour arriver chez vous, la réponse de Joëlle Ceccaldi-Raynaud fût immédiate! Viré la dame Chavrier au canon de 75!

A décharge, celle-ci n'avait pas beaucoup d'envergure et sur le plan politique, sa connaissance frisait apparemment le niveau d'une huitre! On peut d'ailleurs s'étonner d'une telle déficience en politique après avoir passé 17 ans dans un Conseil municipal et n'avoir rien compris à rien! A moins qu'elle n'ait jamais voulu rien comprendre à quoi que ce soit. Bref, une belle recrue pour l'UDI.

Il est vrai que dans cette municipalité et surement dans d'autres ailleurs, y compris de gauche, le brossage de veste reste le meilleur exercice pour durer et continuer à percevoir ses indemnités!

Ayant fait partie de cette majorité autrefois, je connais les réponses lorsque l'on souhaite émettre une opînion. La mienne étant d'être trop à droite, trop "extrême", trop "islamophobe" comme ils disent!

Il est vrai que les réponses apportées par les "gentils" sont d'une douceur démocratique sans nom. 

Voici un extrait de ce qu'écrit là dessus la rédaction d'un site de l'opposition du Rassemblement Bleu Marine-FN.

Gérard Brazon

************

L'UMP se délite, part à la dérive, ses militants sont désespérés… Ils peuvent encore partir, ils peuvent toujours nous rejoindre et ils verront combien ils ont été trompés.

Source: PuteauxBleuMarine

 

Copé et Fillon se mange la rate

Ceccaldi et Chavrier se batte,

Amis hier et ennemis aujourd'hui,

Petites trahisons sans façons.

Qui pleure et qui souris?

Qui a tort et qui a raison?

C'est le peuple le grand perdant.

Celui de droite, celui de Puteaux.

Mais eux s'en moque assurément!

 

La France part à la dérive, va s'échouer sur la rive.

Puteaux n'est que l'exemple d'un état des lieux.

Combien de temps encore, cette droite à l'agonie?

Donnez la chance à la France, à notre patrie.

Rejoignez Puteaux Bleu Marine, la démocratie.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Banro 30/11/2012 22:05


La dernière phrase prête à confusion :


 "Voici un extrait de ce qu'écrit là dessus la rédaction d'un site de l'opposition du
Rassemblement Bleu Marine-FN."


On pourrait comprendre que le site est opposé au Rassemblement Bleu Marine !