UMP : des voix non comptées feraient passer Fillon devant Copé....

Publié le 21 Novembre 2012

Je connais encore quelques amis à l'UMP qui doivent être atterrés. De braves et vieux militants, obéissants, sincères, qui refusent l'évidence que toute une vie de militant peut s'effondrer. Ils n'ont pas la vue courte, c'est pire: ils refusent de voir. Aveugles volontaires, dénie de la réalité! La douleur serait trop profonde! C'est cela l'UMP... une vaste fumisterie pour militants dévoués au service de caciques, potentats et autres califes accrochés à leurs postes et pouvoirs. On retrouve la même chose au PS, et à la gauche du PS. Alors, ces braves militants s'inventent un future possible, un avenir par le bas, un centrisme digne des marégages, sans gloire, sans valeur nationale, à la petite semaine! Un "c'est mieux que rien". Pauvre France...

Il serait temps que ces militants comprennent! Mais le peuvent-ils après tant d'années à croire à des partis fondamentalement antidémocratiques?  C'est toute la question.

Gérard Brazon

Coup de théâtre à l’UMP ?

1 304 voix d’électeurs de Wallis et Futuna, de Nouvelle-Calédonie et de Mayotte n’auraient pas été prises en compte par la commission électorale interne de l’UMP (cocoe). Avec ces suffrages,François Fillon remporterait l’élection à la présidence de l’UMP de… 26 voix ! Laurent WauquiezÉric Ciotti et Valérie Pécressedemandent à la cocoe de reconsidérer le résultat de l’élection, officiellement remportée par Jean-François Copé avec 98 voix d’avance. Selon les proches de François Fillon, Patrice Gélard, le président de la Cocoe, serait prêt à reconnaître son erreur…

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

DURADUPIF 21/11/2012 16:40


L'UMP va se convertir à la récolte bananière. Rideau !