UMP : La croissance française a besoin des entrepreneurs..!!!

Publié le 8 Octobre 2012

« Aujourd’hui il n’est pas un ménage, une entreprise, un commerçant, un artisan qui ne s’inquiète, qui renonce à toute décision économique importante en matière de consommation, d’investissement, d’embauche, d’exportation ».

Ce constat est celui, partagé, d’Hervé Novelli et de Jean-François Copé qui ont tenu à faire part, lors du point presse hebdomadaire de l’UMP , de l’avancée des travaux du groupe de travail sur la compétitivité animé par Bernard Accoyer, Pierre Méhaignerie et Hervé Novelli.

Hervé Novelli, leader du camp libéral au sein de l’UMP 

Ce groupe de travail rendra public son rapport au moment où Louis Gallois remettra le sien à François Hollande.

« La compétitivité est la mère de toutes les batailles. Elle est un enjeu stratégique au moment où le Gouvernement socialiste, jour après jour, bloque la totalité de la machine économique de notre pays et continue à égrener des annonces qui ne sont pas bonne du point de vue économique. Seule la baisse des dépenses permettrait à notre économie de tenir», estime Jean-François Copé au moment où plusieurs dizaines de milliers d’auto entrepreneurs, d’investisseurs, de créateurs de start-up ont adhéré au groupe spontané des « Pigeons » qui se bat « pour que l’entrepreneuriat en France puisse continuer à exister » et estimant que les mesures gouvernementales « plomberaient les PME de croissance ».

« Cette révolte, cette véritable fronde, ce découragement qui saisit l’ensemble ds entrepreneurs, c’est exactement ce qui nous remonte de tous nos départements et bassins économiques. C’est une sorte de jacquerie, de sécession intérieure», témoigne Hervé Novelli pour qui « la croissance française ne pourra pas se passer des entrepreneurs de ce pays ».
Ce rapport pointera en premier lieu les quatre premiers mois du Gouvernement Ayrault, quatre mois « anti-entrepreneuriaux, anti-activités, anti-croissance », dénonce Hervé Novelli.
Ces attaques, voire ces agressions contre l’esprit d’entreprise est symptomatique d’un Gouvernement dogmatique et idéologique qui brise le rêve de l’entreprise, ce monde si étranger à la quasi totalité des membres qui composent le Gouvernement Ayrault.
« Dans le contexte économique actuel, nos propositions sur la compétitivité seront majeures », annonce Jean-François Copé qui a demandé à être reçu avec les membres du groupe de travail UMP  sur la compétitivité par Louis Gallois, Commissaire aux investissements d’avenir, afin de lui présenter et faire valoir nos propositions pour redresser la compétitivité de notre économie, ce dans l’intérêt supérieur de la nation.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article

Claude Germain V 08/10/2012 18:26


UMP et PS dans un mixer et puis on appuie sur le bouton et le jus qui en sort sent tellement la betise et la complicité .............. allez no problémo ! TOUT A LA POUBELLE..


ahahahahhahahahhhhhhhh ......!!!!!

Yves IMBERT 08/10/2012 18:12


ce sont les mêmes gignols ignorants de l'entreprise qu'a gauche mais il est bon qu'a défaut d'acte ils commencent à franchir  le déni de réalité imposé à ces pleutres par les marxistes

jp 08/10/2012 14:13


pas possible que l' U.M.P. découvre enfin, l'esprit d'entreprise étant agressé ,ils étaient peut être sur une autre planéte.