Un point de vue venu d'Orient: POT POURRI POLITIQUE - par Albert Soued

Publié le 9 Avril 2011

Liban

Selon Tsahal qui a fourni une carte précise, depuis la fin de la Guerre de 2006, le Hezbollah a construit au sud du pays 550 bunkers, 300 installations souterraines et une centaine de dépôts d'armes, de missiles et de munitions, situés près d'hôpitaux, d'écoles ou de résidences civiles. On évalue à 40 000 le nombre de missiles placés dans des villages au sud de la rivière Litani. Le Hezbollah a 20 000 hommes armés dont le tiers a été formé en Iran.

 

Iran

- La Turquie a saisi une importante cargaison d'armes dans la soute d'un avion iranien forcé d'atterrir à Diyarbakir, alors qu'il se rendait en Syrie: 60 fusils kalachnikov, 14 mitrailleuses, 8000 balles, et plus de 1800 obus de mortier de différents diamètres ont été confisqués.

- Pour financer le développement de son gaz naturel à South Pars, malgré les sanctions internationales, l'Iran vient d'émettre 4,2 milliards $ d'obligations anonymes et transférables, sur 4 ans et rapportant net 8%. Cette émission est destinée aux investisseurs qui veulent cacher des revenus au fisc ou blanchir leur argent. Depuis 2002, l'Iran n'a jamais pu émettre des obligations sur le marché international. La société "Pars Oil and Gas Company", filiale de la "National Iranian Oil Company" garantit cette émission.

 

Arabie & Bahrein

En envoyant 11 000 soldats protéger la minuscule île de Bahrein contre ses propres ressortissants shiites en révolte et qui constutuent les 70% d'une population de moins d'un million d'habitants, l'Arabie a pratiquement annexé ce territoire. Bahrein protège l'entrée aux états du Golfe. Le port de Manama abrite la 5ème flotte américaine et, pour amarrer les bateaux saoudiens, le port est obligé de s'étendre. Au grand dam des frères ennemis d'en face, les Gardiens de la Révolution d'Iran. Le Comité des affaires étrangères du Parlement iranien a ainsi menacé: "L'Arabie Saoudite sait mieux que quiconque qu'il n'est pas de son intérêt de jouer avec le feu dans le très sensible Golfe Persique". Le président irakien shiite Nouri al Maliki a ajouté, à bon entendeur, salut!: "Toute décision prise à propos de la Libye doit être appliquée à tout gouvernement qui élimine une partie de  son peuple avec le fer et le feu". Là-dessus, à l'issue d'une réunion, les ministres des Affaires étrangères des pays du Conseil de Coopération du Golfe ont déclaré "Nous condamnons avec énergie l'ingérence iranienne dans les affaires intérieures de Bahrein, en violation avec la loi internationale". Joutes oratoires en attendant d'autres…

 

Egypte

En vue des élections législatives de septembre, les Frères Musulmans refont progressivement surface, pour bien montrer leur influence sur la population. Ils ont obtenu les amendements à la Constitution qu'ils souhaitaient. Issam Durbala de la branche Gaméa'h al Islamiya appelle déjà à la formation d'une police des mœurs afin de veiller à la "modestie des comportements". Il est appuyé par Nabil el A'rabi, le ministre des Affaires Etrangères, qui cherche à normaliser les relations de l'Egypte avec le Hamas et avec l'Iran. El A'rabi cherche à transférer le quartier général du Hamas de Damas -- dirigé par Khaled Meshaal -- vers le Caire et il demande même le remboursement par Israël de la différence de prix du gaz entre le cours actuel et celui du contrat signé entre les parties !

 

Autorité Palestinienne (AP)

- Dans Facebook, les Palestiniens appellent à une 3ème intifada mondiale contre Israël pour le 15 mai, jour de l'indépendance du pays. Cet appel haineux et menaçant en arabe, comporte une phrase en anglais "Si Facebook bloque cette page, tous les Musulmans du monde boycotteront Facebook". Ceci explique pourquoi Facebook tolère la page malgré l'appel à la guerre. Par compensation, il envisage une coopération avec Israël pour une contre-offensive d'information objective.

- L'AP projette la création unilatérale d'un état palestinien à la session de l'Onu de septembre, en faisant appel à l'Assemblée Générale où elle est assurée des 2/3 des voix, plutôt que de passer par le Conseil de Sécurité – ce qui est la procédure normale -- où elle risque un veto américain, sous la pression du Congrès. D'après les spécialistes, cette procédure est illégale mais possible, au point de décrépitude où sont les instances de l'Onu. Si ce projet est mis à exécution, Israël riposterait par des annexions unilatérales des zones pouvant lui assurer une certaine sécurité. Mais cela serait aussi le prélude à de fortes tensions et à la guerre, selon certains.

- En effet, l'AP avec l'aide du ministre égyptien Nabil el A'rabi, qui siège au banc de la Cour Internationale de Justice, chercheraient à reconduire un précédent – la résolution 337 de l'Assemblée Générale de l'Onu – où, contrairement à la Charte des Nations Unies, une recommandation de l'Assemblée Générale est devenue résolution sans passer par le Conseil de Sécurité. Le but est d'enlever tout pouvoir à ce dernier organe et au veto américain, par le biais d'un vote à la Cour Internationale de Justice…

 

Terrorisme International

Des dizaines d'officines opèrent au Brésil pour le compte d'organisations terroristes comme al Qaeda ou le Hezbollah pour récolter des fonds et organiser des attentats.

Khaled Hussein Ali opère depuis 1998 le "Jihad Media Battalion" pour le compte d'al Qaeda. Les agglomérations à l'intersection des 3 frontières Brésil-Paraguay-Argentine ont de fortes communautés libanaises shiite, à l'origine de ce nœud de la terreur.

 

Israël

- - A l'issue de 2 ans de gouvernement de B Netanyahou, un sondage a été réalisé par le Jerusalem Post, portant sur 500 adultes juifs:

* à la question sur le niveau de satisfaction du mandat du 1er ministre, il montre que

- 57% des Israéliens ne sont pas satisfaits contre 43%

- 82% des membres du Likoud sont satisfaits alors qu'ils n'étaient que 68% l'an dernier

- 17% des membres de Kadima sont satisfaits alors qu'ils étaient 22% l'an dernier

- 56% des religieux et traditionnels sont satisfaits contre 33% de laïcs

* sur la responsabilité du manque de progrès dans les négociations avec les Palestiniens

- 18% pensent que M Abbas est responsable

- 12% pensent que c'est B Netanyahou qui est responsable

- 25% blâment les 2

-  6% blâment Obama

- 10% blâment Obama et Abbas

- 5% blâment Obama et Bibi

- - Un sondage Shvakim Panorama à la radio portant sur 506 personnes, à la question si des élections avaient lieu aujourd'hui,

- le Likoud aurait 24 députés, Kadima 22, Israel beitenou 17, Shas, Yahdout hatorah et A'voda chacun 6, Habayit hayéhoudi 4, Union nationale, Meretz et Parti Vert, chacun 3, les 3 partis arabes 10.
- Si le journaliste Yair Lapid présentait un parti, il aurait 9 députés, si Aryeh Déry représentait le Shas, il en aurait 7 et le parti Indépendance d'Ehoud Barak, aucun.
- - Un autre sondage, réalisé par l’Institut Smith pour Globes, donne les résultats suivants: le Likoud aurait 29 députés,  Kadima 27, Israel Beiteinou 16,  Shas 11, A'voda 7, Union Nationale et Yahdout Hatorah 6,  Meretz 5, Habayit hayéhoudi 3, les 3 partis arabes 10.

- - Selon un sondage réalisé par l’Institut Israélien pour la Démocratie, 70% des personnes interrogées estiment qu'au vu de la situation régionale et internationale actuelle, le gouvernement israélien ne devrait lancer aucune une initiative de paix.

 

Etats-Unis

Après l'horrible assassinat de 5 membres d'une famille juive à Itamar, 46 sénateurs et représentants éminents du Congrès ont signé une lettre condamnant les incitations à la violence et à la haine menées contre Israël par l'Autorité Palestinienne et demandant au président Obama de faire pression sur cette Autorité pour qu'elle se débarrasse des éléments terroristes en son sein, de reprendre les négociations de paix et d'éradiquer tout vestige d'incitation. Le lobby juif anti-israélien JStreet s'est opposé à cette lettre et cette opposition serait à l'origine de l'engouement d'une majorité des membres des Comités des Affaires et des Opérations Etrangères de la Chambre des Représentants à la signer.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article