Un antisémite de moins : Le révisionniste Garaudy est mort

Publié le 15 Juin 2012

Écrivain « girouette » , il se trompa toute sa vie : il fut un ponte du Parti Communiste Français auquel il fut fidèle 35 ans. Il finit lamentablement sa vie dans les extrêmes antijuives.

Le communisme porte en germe cette haine sociale, cette haine raciale. Souvenons-nous de Doriot avant guerre qui patron des jeunes communistes, membre du bureau politique, devancé par Maurice Thorez, fonda le PPF, Parti Populaire Français (seul parti authentiquement fasciste et revendiqué comme tel par son créateur tout juste sorti du moule communiste.) Sans oublier que ce parti politique n'entra en résistance qu'à partir de juin 1941 sur ordre de Staline. Elle n'est pas belle la vérité des communistes français contrairement à l'image d'Epinal diffusée par eux-mêmes après guerre. Ce qui est étonnant c'est que la droite continue d'encenser cette contre vérité de la résistance uniquement de gauche.

Gérard Brazon.

1970 :Après avoir fermé les yeux à tous les crimes du communisme, il fait sa chochotte en s’opposant à l’intervention militaire soviétique en Tchécoslovaquie. Il est aussitôt jeté hors du PCF.

Athée , il se convertit au catholicisme.
Il rejoint ensuite l’islam. A notre connaissance, il n’avait pas l’intention d’adhérer au judaïsme.
Dès 1996, il sort de l’oubli par des des prises de position négationnistes ; celles-ci lui valent d’être condamné pour « contestation de crimes contre l’humanité », « diffamation raciale » et « incitation à la haine raciale
Roger Garaudy est l’auteur d’un ouvrage intitulé Les Mythes fondateurs de la politique israélienne, qui fut publié en 1995 par les éditions La Vieille Taupe

Grand humaniste ,Il reçut le Prix Fayçal en 1986 et le Prix Kadhafi des droits de l’homme, décerné par la Jamahiriya arabe libyenne, en 2002.
Roger Garaudy a été condamné, le 27 février 1998 pour contestation de crimes contre l’humanité, diffamation raciale. Dans ses attendus, le tribunal souligne que « loin de se borner à une critique du sionisme (…) Roger Garaudy s’est livré à une contestation virulente et systématique des crimes contre l’humanité commis contre la communauté juive ». Rejetant l’argument selon lequel son livre serait « antisioniste » et non « antisémite », les magistrats expliquent que l’auteur, « bien qu’il s’en défende, présente sous forme d’une critique politique (…) d’Israël ce qui n’est qu’une mise en cause de l’ensemble des Juifs ». Ce jugement a été confirmé en appel le 16 décembre 1998, Garaudy étant en outre condamné pour provocation à la haine raciale

Aujourd’hui ,il brûle en enfer .

LDJ

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

23bixente23 17/06/2012 20:06


bon débarras ! plus qu'à attendre pour les autres..

Charles Martel 17/06/2012 17:16


décès de garaudy : les islamistes tunisiens saluent sa mémoire !
http://francaisdefrance.wordpress.com/2012/06/16/deces-de-garaudy-les-islamistes-tunisiens-saluent-sa-memoire/


Info postée sur Scoop It http://ScoopItIslam.chickenkiller.com Cliquez sur FOLLOW

Francis NERI 17/06/2012 10:15


Oui un de moins...mais il y en a encore pas mal ! Au fait que devient S. HESSEL ?

Charles Martel 15/06/2012 16:12


Un haineux de moins !
Info postée sur Scoop It http://ScoopItIslam.chickenkiller.com Cliquez sur FOLLOW