Un arbitre de football battu à mort aux Pays-Bas...

Publié le 7 Décembre 2012

Lorsque l'on met le nom des victimes et que l'on "oublie" de mettre celui des salauds, il y a un problème de fond.

Lorsque, comme en France, on remplace le prénom des salauds par des prénoms inventés de type Vladimir (comme Poutine) ou Marine (comme Le Pen) on peut être certain que c'est de la fourberie. Mais nous sommes en France pays où la démocratie est un leure.

Dans ce cas précis, c'est la première catégorie et comme il n'y a pas de prénoms francisés ou hollandisés, on peut être sûr qu'il y a un défaut d'information volontaire. De là à penser que les auteurs sont des fils issus de l'immigration... comme nous le signale le De Telegraaf. 

(..) aucun quotidien ne relaye l’information pourtant donnée par De Telegraaf selon lequel il s’agit de « trois joueurs d’origine marocaine. » de FrançaisdeFrance

Gérard Brazon

***

Le 5 décembre 2012.Par MCETV

Un arbitre de football battu à mort aux Pays-Bas

Trois adolescents néerlandais se seraient acharnés dimanche dernier sur l’homme en noir à l’issu d’un match de football amateur entre Almere et Amsterdam

Le drame s’est déroulé à Almere dans le centre des Pays-Bas. Alors que Richard Nieuwenhuizen venait d’arbitrer un match auquel son fils avait pris part, il a été agressé par trois adolescents de l’équipe adverse après la rencontre. Peu après, le juge de touche succombait à ses blessures à l’hôpital

Le match opposait les jeunes de Buitenboys, le club d’Almere, à l’équipe de Nieuw Sloten venant d’Amsterdam. La nouvelle a évidemment choqué tout le monde au club de Buitenboys : « Vous ne pensez jamais que quelque chose comme ça puisse arriver, a déclaré Marcel Oost, le président du club. Ces gamins de 15-16 ans jouent au foot, vous venez les voir jouer et il arrive ce drame. » Trois joueurs ont été arrêtés lundi pour leur implication dans l’agression. La ministre des sports néerlandaise, Edith Schippers, s’était émue avant même l’annonce de la mort de Richard Nieuwenhuizen : « C’est terrible qu’une telle chose puisse se produire sur un terrain néerlandais ».

Annulation de tous les matchs amateurs

Le porte-parole de la police Leonie Bosselaar a précisé que malgré l’inculpation de trois adolescents, il n’excluait pas de procéder à de nouvelles arrestations. Dans le même temps, la fédération néerlandaise de football (KNVB) a annoncé l’annulation de l’intégralité des matchs amateurs prévus ce week-end. « Ce n’est pas qu’une tragédie pour Almere et le club mais pour l’intégralité du football batave, a précisé le président du club Marcel Oost.Nieuwenhuizen était heureux de faire partie du club. Il était très fier de son fils. »

Cette tragédie est intervenue un an après qu’un joueur d’une équipe amateur a agressé mortellement un supporter de 77 ans. Espérons que cette nouvelle affaire incitera la KNVB à prendre des décisions radicales. Les autres fédérations européennes pourraient elles-aussi se pencher sur les problèmes de leur football amateur. Malheureusement, aucune n’est épargnée par la violence, désormais ordinaire, du dimanche après-midi.  

Pitoyable fin d'article puisque "désormais" personne n'est épargnée. On ne saura pas si ce sont des Vladimir qui ont commis ce meurtre. Ndlr Gérard Brazon)

O.G.

Photo CC @ D.R.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article