Un Batman musulman du 93! A quand un Superman de Mantes la Jolie?

Publié le 9 Janvier 2011

Aujourd'hui c'est Dimanche. Pour le plaisir, le rire et la détente, je vous offre une découverte amusante trouvé par Henri l'un de mes lecteurs sur l'Oumma.com français. 

L’Oumma.com s’est découvert un sens de l’humour en 2011 ? Devant la vague qui monte et « l’islamophobie débridé » des français, certains essayent de transformer l’image négative de l’islam (et pour cause) en transformant les petits beurs et autres renoi en de glorieux défenseurs de la veuve et de l’orphelin. D’ailleurs il suffit d’aller dans les tribunaux et lire la liste des affaires en jugement affichés en entrée, pour se rendre compte que ces Batman des cités vont avoir du mouron à ce faire !

Reconstruire une image positive relève d’un tour de force quasi impossible tant l’image des djeunes dans l’opinion publique est négative du fait des incendies et autres violences que l’on a pu constater ces dernières années. Mais le ridicule ne tue plus. Alors il en profite les bougres. 

Ils essayent d’en créer une autre en utilisant l’image d’un héros américain qu'ils détestent par ailleurs. Démagogie totale. Récupérer des héros aimant la patrie, venant au secours du faible, secourant l’opprimé !

Bref, pas grand-chose à voir avec nos djeunes des cités du 93 ou d'ailleurs. Lire un extrait: 

 

Nightrunner : sous le masque du Batman français, un jeune musulman issu du 9-3

 

Quand la BD refait le monde en bulles, sa vision graphique de la vie est souvent plus évocatrice que tous les longs discours, notamment quand elle s’essaie à manier certains clichés franco-français pour donner vie à un super-héros détonant, le national typé de l’étape, promu comparse de Batman.

Le personnage de Nightrunner, le nouveau justicier masqué des temps modernes, a ainsi pris forme dans l’esprit fertile de DC, l’un des fleurons américains de l’édition de comics, qui en a fait l’acolyte idéal du célébrissime homme chauve-souris. (...)

Jusque là rien que de très conventionnel, si ce n’est que le trait de génie des éditeurs, dont les conservateurs US ne goûtent pas la finesse du symbolisme, réside sous le masque de ce redresseur de torts pas comme les autres, qui répond au nom de Bilal Asselah, un français d’origine algérienne de 22 ans, musulman, issu du 9-3, et excusez du peu, pas de n’importe où : Clichy-sous-Bois... (Oumma.com)

 

Et c’est là que nous sommes pris d’un immense fou rire ! On imagine l’effet sur les « djeunes » de nos banlieues à l’idée de se voir en Batman –musulman du 93. D’autant plus qu’une question se pose : Est-ce que c’est halal ? Grave question tout de même ! Et si la victime est un vrai cochon, va-t'il le sortir des griffes d'un djeune agresseur qui veut le soulager de son IPhone4 ? Va-t’il sauver un kouffar en peine en parfaite contradiction avec le Coran ? Plus loin, est-il halal de voler dans les airs ? Venir au secours de journalistes enlevés par des terroristes? Batman est un demi-dieu est-ce compatible! Certes un demi-dieu technologique mais tout de même. Alors, à quand le tour d’un Superman-musulman  venu de l’espace mais élevé à Mantes-la-jolie ? A mourir de rire !

Gérard Brazon  

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

LA GAULOISE 09/01/2011 12:23



Le ridicule ne tue pas ?  quelquefois, c'est bien dommage.....!  on aurait de la place partout et la sécurité sociale ne serait plus en deficit.



roy 09/01/2011 10:54



Super l'humour Gérard et bon Dimanche.Fais gaffe à ce Batman



Gérard Brazon 09/01/2011 14:28



Sourire!



henri 09/01/2011 09:54



Bien traité le sujet Monsieur Brazon... sourire


Je ne me rappelle plus qui racontait une histoire où le jeune disait qu'il avait sur le réservoir de sa mobylette ;un décalcomanie de Bick Jon d'un côté i de Tarzan di l'otre (elle allait plus
vite!)


Smaîn je crois...


Ils ne sont pas arrivés non,les pauvres....