Un commentaire de Jean Valette qui mérite un article.

Publié le 21 Juillet 2010

Jean Valette22 juillet 2010, à 04:31
Objet : Je n'arrive pas à répondre au dernier article de votre blog ,...
- Je partage totalement l'esprit et la lettre de ce cri du coeur de Francis NERI, des valeurs greco-romaines aux valeurs judéo-chrétiennes, valeurs qui ont fait d'une masse un peuple et de ce peuple une nation, l'histoire de ce peuple depuis Clovis en passant par toutes les péripéties qui l'ont forgé est l'âme même de ce peuple, de notre nation, de notre France.

- La LIBERTE - qui permet à chacun de s'assumer dans le respect de toutes ces valeurs, même si s'assumer est parfois plus difficile que de subir un sort...

- L'EGALITE - Devant la Loi, quelle que soit son origine de naissance, son origine socio-culturelle ou socio-géographique, est la condition de la liberté...

- LA FRATERNITE - Si liberté et égalité supposent les liens entre les enfants d'une même nation, la fraternité est venue s'ajouter forte de ce qui va sans dire va encore mieux en le disant...

- La LAICITE - C'est avant toute autre espèce de notion, les conditions de respect que l'on doit à chacun et que chacun doit à tous, j'insisterai sur l'etymologie de ce mot "respect" (re-spectare)...


J'ajouterai que le système grec de "démocratie" ne peut que satisfaire aux quatre notions précédentes même si aucun système si pérenne soit il puisse être considéré comme parfait, il a par contre l'avantage sur tous les autres d'être perfectible ...

- Cette "HISTOIRE" de notre France est et sera toujours bassement attaquées par tous les apprentis sorciers "théo-idéologico-gélatineux" rêvant de dominer le reste du monde, notre histoire est pleine de ces malheureux exemples qui fort heureusement ont lamentablement "foiré", imperfection lamentable de la nature humaine à laquelle l'intelligence individuelle et collective doit suppléer.

Résister c'est aussi permettre l'optimisme !
Jean Valette

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article