Sur Gaza, le conseiller Henri Guaino ferait mieux de se taire parfois...

Publié le 2 Avril 2012

Un des conseillers de Nicolas Sarkozy a déclaré au micro d’Europe 1 : « Il faut toujours se méfier des mots, mais (Gaza) c'est d’une certaine manière une prison à ciel ouvert, puisque ces gens ne peuvent pas rentrer, ne peuvent pas sortir, ne peuvent pas se baigner dans la mer… ». « J’ai vu la vie à Gaza. Ce n'est pas une situation qui peut perdurer. »
 

Un conseiller de Sarkozy pourrait être membre du Hamas

 

   Par Jean-Patrick Grumberg
Est-ce parce que Henri Guaino a bien compris, avec la tuerie de Toulouse, que les Français Juifs, y compris en bas âge, sont les coupables expiatoires de la situation au Moyen-Orient aux yeux de nombreux musulmans, qu’il a recommencé, dimanche dernier 25 mars, quelques jours seulement après la tuerie, à jeter son fiel sur la cocotte explosive de la haine antisémite ?
 
La communauté juive de France vient d’être frappée de la manière la plus monstrueuse et sauvage que la France ait connu ce siècle, dans la chair de trois petites filles abattues d’une balle dans la tête à bout portant, ainsi que le père de deux d’entre elles. 
 
 

Un conseiller de Sarkozy pourrait être membre du Hamas

 
Monsieur Guaino pense que les Juifs n’ont pas assez payé ?
 
Monsieur Guaino ignore que ses paroles ont déjà été reprises par les sites qui font de la haine du peuple israélien, et leurs boucs émissaires en France, leur lot quotidien ?
 
Monsieur Guaino ignore que les « jeunes » musulmans de France vivent avec la frustration du sort réservé à leurs "frères palestiniens" par l’état voyou israélien ?
 
Monsieur Guaino pense que le moment est choisi pour amplifier cette haine par un mensonge de plus ?
 
Monsieur Guaino prépare t-il la vengeance des « pauvres palestiniens emprisonnés de Gaza » par d’autres meurtres de Juifs ?
 
Ou bien Monsieur Guaino justifie ceux déjà commis ?
 
La loi française ne punit pas l’incitation à la haine lorsqu'elle est indirecte. 
 
Aucun tribunal n’ira chercher la responsabilité de ceux qui ont, en connaissance de la vérité, inventé des enfants palestiniens tués par l’armée israélienne, alors que Mohamed Merah a tué pour les venger.
 
La boite email de l’école juive de Toulouse, depuis la tuerie, est inondée d’emails qui « appellent au meurtre des juifs ou font des liens hasardeux avec le conflit israëlo-palestinien ». Monsieur Guaino peut-il jurer que les auteurs des emails n’ont pas réagi après l’avoir entendu sur Europe 1 ?
 
Que fait Monsieur Guaino ? Quel objectif vise Monsieur Guaino avec ses mensonges ?
 
1- Gaza, prison à ciel ouvert. « (Gaza est) d’une certaine manière une prison à ciel ouvert, puisque ces gens ne peuvent pas rentrer, ne peuvent pas sortir » dit Guaino.
 
Le 28 mai 2011, soit trois mois après le début de la révolution égyptienne, indique une dépêche de l’AFP reprise par le Nouvel Obs (2), le chef de la diplomatie égyptienne Nabil al-Arabi réouvre à titre permanent le passage de Rafah, frontière entre Gaza et l’Egypte, « en vue d'alléger le blocus imposé par Israël à Gaza », rapporte l'agence officielle égyptienne MENA.
 
Monsieur Guaino ignorait que Gaza avait une frontière commune avec l’Egypte ?
 
Si Monsieur Guaino se méfie de l’AFP (qui est certainement tombé entre les mains des sionistes), voici ce que les médias palestiniens publient. Ghazi Hamad, responsable palestinien au comité de liaison avec l'Egypte, présent à la réouverture de Rafah, a déclaré« la décision égyptienne est un fruit du changement en Egypte et de la réconciliation palestinienne. Cela va susciter une grande joie chez les Palestiniens après des années difficiles de blocus ».
 
Comment Monsieur Guaino a-t-il pu également rater la déclaration de Mahmoud Zahar, le co-fondateur du Hamas, au quotidien palestinien Ma’an (3) ? Alors que le Fatah l’invitait à se joindre à « une marche contre l’occupant », Zahar répondit : « contre qui pourrions nous manifester, dans la bande de Gaza ? Quand Gaza était occupé, cela était possible ». Si Gaza n'est plus occupé, qui empêche les habitants d'aller et venir en Egypte, et de là, où bon leur semble ?
 
2- Monsieur Guaino, qui décidément n'a peur de rien, affirme que « ces gens… ne peuvent pas se baigner dans la mer ». A l'ère de l'internet, l'affirmation est risquée Monsieur Guaino…
 
Plage de Khan Younis Gaza 500x283 Un conseiller de Sarkozy pourrait être membre du Hamas

Plage de Khan Younis - Gaza

 
Les baigneurs dans l’eau et à la plage, ce sont des poupées gonflables ?
 
Un conseiller de Sarkozy pourrait être membre du Hamas

Plage de Khan Younis

Et ceux-là, c'est un photo-montage ?
 
Mais peut-être que Monsieur Guaino faisait allusion au Gaza Surf Club, les seuls surfeurs du monde qui ne vont pas dans la mer ?
 
Gaza Surf Club 300x128 Un conseiller de Sarkozy pourrait être membre du Hamas
 
Oups….
 
Surfeurs de Gaza 500x335 Un conseiller de Sarkozy pourrait être membre du Hamas
 
(Ces quelques photos viennent toutes de sites internet palestiniens dont les liens sont en fin d’article)
 
Henri Guaino, conseiller du Président Nicolas Sarkozy, profère des mensonges qui, nous l’avons vu avec Mohamed Merah, motivent la haine et vont jusqu'au crime de Juifs. Il vient de réussir son examen d'entrée au Hamas.
 
Et puisque Henri Guaino dit avoir vu qu'à Gaza la situation ne peut perdurer, soit il était complètement bourré, soit il a confondu avec l'Egypte voisine. Parce que Gaza, c'est cela :

 
Page Facebook du Surf Club de Gaza, nombreuses photos de la plage, des baigneurs : https://www.facebook.com/gazasurfclub 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article