Un conseiller du Président viré pour cause de liberté d'expression!

Publié le 26 Août 2011

Dans un article précédent, je me demandais pourquoi Maxime Tantonnet Conseiller de la Présidence écrivait des articles de bon sens sur son blog et ne conseillait pas le Président vis à vis de l'Europe! Jean Patrick Grumberg me donne la réponse: Il est viré !

Décidément, cette Présidence est curieuse. De promesses non tenues à l'Europhilie débortande, trop c'est trop! Voilà donc un conseiller rendu à la vie civile comme d'autres avant lui. Celui qui dit la vérité, doit-être exécuté! Point barre.

Gérard Brazon

*************************************

Immig.jpg
Maxime Tandonnet était conseiller du Président Sarkozy pour les questions d’immigration. Il a trop bien fait son boulot, c’est à dire qu’il n’avait pas la langue de bois. Il s’est fait dégager.  A lire Lefigaro.fr (1) entre les lignes, Xavier Musca, le secrétaire général de la présidence, n’y serait pas pour rien, et est allé jusqu’à censurer Tandonnet en lui demandant de ne plus écrire sur son blog. Bonjour la liberté d’expression. (Cela me rappelle quelques souvenirs Note de Gérard Brazon)

Maxime Tandonnet : « S’appuyant directement sur « la directive retour de 2008 », le Conseil d’Etat vient de rendre un avis le 21 mars 2011 qui de facto, bloque en grande partie les reconduites à la frontière des migrants en situation illégale, jusqu’à la promulgation d’une future loi en débat au Parlement. »
Maxime Tandonnet : « Un avis de la Cour de Justice de l’Union européenne du 22 juin 2010 limite fortement, en vertu du système Schengen et de la libre cirdulation, la possibilité d’opérer des contrôles frontaliers dans une bande de 20 kilomètres pour lutter contre l’immigration illégale »
Maxime Tandonnet : « La Cour européenne des droits de l’homme, par un arrêt du 23 septembre 2010 (Boussara), interdit à l’administration d’expulser un étranger condamné à 5 ans de prison pour trafic de stupéfiants, l’oblige à le régulariser au nom du droit au respect de la vie privée et familiale. »
Maxime Tandonnet : « L’article 32 du code communautaire des visas (règlement du 13 juillet 2009) force l’administration à compter du 5 avril 2011, à motiver, justifier tout refus d’accorder des visas de court séjour (2 millions par an) ce qui ouvre la voie à une explosion du contentieux. »
Maxime Tandonnet : « Le Conseil d’Etat, par un arrêt du 7 avril 2010 (Jabnoun) oblige l’administration à régulariser un étranger malade, en situation irrégulière, s’il n’a pas personnellement les moyens d’être soigné dans son pays d’origine par exemple une couverture sociale. »
Maxime Tandonnet : « La Cour européenne des droits de l’homme s’apprête sans doute à remettre en cause la « procédure prioritaire » qui permet de traiter en quelques jours, les demandes d’asiles abusives rendant alors notre système d’asile ingérable. » 
Maxime Tandonnet : « On pourrait aussi parler de la réforme de la garde à vue, imposée par la cour européenne des droits de l’homme et par le Conseil constitutionnel, rendant obligatoire la présence de l’avocat dès le début, et qui préoccupe beaucoup les policiers quant à l’efficacité des enquêtes. »

Et les antisémites qui s’époumonent à soutenir que les juifs de gauche sont responsables de l’immigration… Doivent pas connaître la musique.
Puis Maxime Tandonnet défend la seule chose qui puisse encore ressembler à la démocratie : le référendum. Un peu comme en Suisse, un pays peu taxé (contrairement à la France), sans déficit public (contrairement à la France), et ou la population est heureuse (contrairement à la France). Tandonnet menace que si les pouvoirs publics ne veulent pas de référendum, c’est parce qu’il faudrait soit s’y soumettre, soit avouer ouvertement  l’abolition de la démocratie.
Sarkozy, déjà mal entouré, mal conseillé par des cerveaux lobotomisés, est de plus en plus isolé des réalités pour aborder les prochaines présidentielles.
S’il est élu, et il a de grandes chances d’être réélu, ce sera à cause des tronches qui se présentent en face de lui.
Une fois de plus, les français se retrouveront en 2012 devant un non choix, devant un vote de dépit auxquels ils ne sont que trop habitués.
Le méritent-ils ? De là à penser que oui, puisqu’ils ne semblent pas prêts à la désobéissance civile, au vote blanc ou à l’abstention, il n’y a qu’un pas.

Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Drzz.fr

Par Jean Patrick Grumberg 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 30/08/2011 18:39



Nicolas Sarkozy est a mettre dans le meme panier de crabes que les socialistes .


 



jp 27/08/2011 12:58



D'accord avec toi Gérard. Pour illustrer, on peut mesurer sur www.alexa.com l'audience des blog et des sites internet (à partir d'un minimum de fréquentation). Le mode
d'emploie est très simple, il suffit d'entrer l'adresse internet du site pour lequel on veut se faire une idée du trafic. Et le must c'est qu'on peut le comparer avec d'autres sites.  Faites
l'essai avec l'incontournable fdesouche et comparez le aux sites officiels du PS et de l'UMP, résultats la fréquentation de fdesouche est largement supérieure... elle est même en train de
rejoindre celle des mass-médias inféodées à la pensée unique. Faites le test en comparant fdesouche au Point.fr, au nouvelle obs et à l'express. Le blockrank de fdesouche est en train de
rattraper le blockrank de ces sites. Le blockrank est un indicateur qui mesure la fréquentation selon plusieurs critères.



jp 27/08/2011 11:26



Sur son blog, on voyait bien que Maxime Tandonnet n'en pouvait plus de la pensée totalitaire. Et comme c'est un type honnête, il est passé outre l'injonction de stopper la publication d'articles.



Gérard Brazon 27/08/2011 12:31



De mon époque politique, je me souviens des réactions et des conseils d'abandonner mon blog. Rien n'a changé sauf que cette pression touche des conseillers au plus haut niveau et non un politique
de la base que j'étais à cette époque. Les blogs font de plus en plus peur aux appareils politiques. De droite comme de gauche. Là sans doute se trouvent les futurs responsables politiques de
demain ou d'après demain. C'est à travers les blogs, les commentaires que la France s'exprime. la vraie France. 



isabelle 27/08/2011 04:57



Je lisais le blog de Maxime Tandonnet et j'appréciais beaucoup ses propos, toujours très posés et vrais. Mais depuis qu'il s'était fait taper sur les doigts pour franchise "déplacée", il me
semblait pratiquer une certaine autocensure.


J'espère que, maintenant qu'il n'est plus astreint au devoir de réserve, il va recommencer à écrire ce qu'il sait et ce qu'il pense, sans se soucier des menteurs.


Un de plus au bataillon des Eveilleurs.



Gérard Brazon 27/08/2011 12:20



Un de plus et de qualité. Tous ensemble nous devons éveiller notre voisin.



Nancy VERDIER 26/08/2011 21:38



Le pays et ses institutions sont désormais ligotés par des textes européens et en plus,  le Conseil d'Etat  joue à plein la légitimité, la légalisation de Bruxelles, de quoi nous mettre
tous dans le pétrin. Toutes ces lois sont ainti-sociales, anti-françaises et injustes. TOUT pour les ETRANGERS, même délinquants....!!!!!
Je ne sais pas si on peut affirmer que Sarko sera réélu. MLP a peut-être ses chances. D'ici quelques mois, nous saurons si nous allons être engloutis...et sombrer...ou relever la tête et les
défis véritables qui nous attendent pour l'avenir des jeunes.
La jeunesse de France (celle qui fait des études de haut niveau) devrait aussi comprendre et prendre son destin en main. Les lignes bougent un peu dans certaines sphères...mais il ne faut pas
compter sur les profs (de Sciences Po, par exemple) pour parler "vrai" à leurs étudiants. Donc le "brouillard" persiste.