Un débat sur l’islam s’impose désormais… pour comprendre son incompatibilité avec la France

Publié le 27 Mai 2013

Dans un article en date du 13-04-2013 sur Riposte Laïque, Christine Tasin a écrit : "L’islam, constitue-t-il un obstacle insurmontable à une intégration réussie ? C'est oui !" Pour ma part, je suis entièrement d’accord avec elle.

 par Hamdane Ammar
 

L’islam sunnite peut se réformer à condition que les oulémas revisitent leur grille de lecture du coran comme l’ont fait les ismaéliens ( une branche des chiites)au cours des siècles.

L’espoir sera alors permis… Et pourtant l’ismaélisme fut violent. La secte des assassins de Hassan Al-Sabbah (1036-1124 surnommé le vieux de la montagne, le prince d’Alamut : ancien repère des intégristes chiites) en est la preuve. Pour le moment, on est loin de ce cas d’école dans l’islam sunnite.
 

Mon vœu le plus cher est que Doha (actuellement la Mecque des frères musulmans et des djihadistes) subisse dans un proche avenir le même sort qu’Alamut.
 

Chers lecteurs et lectrices de RL, lisez l’histoire de l’ismaélisme et surtout celle de la secte des assassins et vous allez comprendre mon souhait. Et tous les débats actuels sur l’islam sont voués à l’échec, tant que les théologiens musulmans ne sortiront pas de la logique guerrière de Mahomet.

Le recteur de la grande mosquée de Paris, Mr Dalil Boubekeur n’avait-il pas déclaré sur la télévision BFMTV : l’islam demeure une idéologie de combat et de lutte pour les musulmans de base? Donc d’identification…. Cette déclaration est un aveu cinglant: l’islam n’est pas une religion.

 

Et la partie n’est pas gagnée car il y a 225 versets coraniques bourrés de violence et de la haine de l’autre, sans parler des hadits et des fatwas décrétées au cours de 14 siècles d’existence de l’islam par les oulémas.

 

L’islam est un système politico-religieux qui sanctifie la violence et la guerre pour glorifier Allah et son Envoyé !!! Dans la sourate 3, versets 110, 111 et 112, il est écrit :

« Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez en Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers. »

« Ils ne sauront jamais vous causer de grand mal, seulement une nuisance ( par la langue) ; et s’ils vous combattent, ils vous tourneront le dos, et ils n’auront alors point de secours. »

« Où qu’ils se trouvent, ils sont frappés d’avilissement, à moins d’un secours providentiel d’Allah ou d’un pacte conclu avec les hommes. Ils ont encouru la colère d’Allah, et voilà frappés de malheur, pour n’avoir pas cru aux signes d’Allah, et assassiné injustement les prophètes, et aussi pour avoir désobéi et transgressé. »

Ces versets coraniques n’enseignent-ils pas aux musulmans qu’ils sont supérieurs aux non-musulmans ?

Alors parler d’assimilation à un musulman, c’est comme lui demander de devenir un apostat ( un mourtad). L’apostasie est un crime impardonnable en islam ; elle est pire que la mécréance, alors ce n’est pas demain que l’assimilation à la française serait admise par les musulmans de France.


Dans le coran sourate 4 verset 89, il est écrit : « Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur. »

Mahomet, n’avait-il pas dit : « Quiconque change sa religion, tuez-le. »

Ce hadith est rapporté par Ibn Abbas, un compagnon de l’Envoyé d’Allah, selon sahih Al Bukhari. Les conséquences civiles pour un apostat sont terribles : dissolution de son mariage, enlèvement de ses enfants et privation du droit de succession, au cas où il n’est pas assassiné.

Dès son apparition, l’islam était guerrier et conquérant, il le demeurera jusqu’à l’extinction de l’espèce humaine sur terre. Actuellement, pour exister, il fait du vacarme afin d’imposer son idéologie lorsqu’il constate qu’il est minoritaire en jouant sur la victimisation, surtout en Europe où les sociétés d’accueil sont trop conciliantes à son égard, car elles ignorent sa dangerosité.


Selon Al-Bukhari, Mahomet a dit : « Sache que le paradis est à l’ombre des épées
Ce hadith, n’est-il pas un oukase religieux lancé par Mahomet, à ses adeptes, pour l’utilisation de la violence afin d’affirmer leur supériorité ?

 

Une communauté de destin est impossible à réaliser avec l’islam, car c’est une religion qui refuse l’assimilation et le vivre-ensemble. Ses textes fondateurs sont sans équivoque.


Un débat sur la religion de Mahomet sans tabou mettrait à nu les contradictions des musulmans qui affirment haut et fort que leur croyance est basée sur l’amour du prochain et la tolérance.


Le temps est venu de lancer ce débat basé sur des arguments vérifiés et des textes religieux pour couper l’herbe sous les pieds de ceux qui crient à l’islamophobie. Il faut faire sortir la bête de sa tanière, car les Français ont le droit de savoir. L’avenir de leurs descendants sera sérieusement hypothéqué au cas où l’islam ne sera pas réformé. Il est impératif qu’il devienne uniquement une religion et qu’il soit débarrassé à jamais de son système sociétal dictatorial d’un autre âge, incompatible avec la démocratie et les droits de la dignité humaine.

 


Il est écrit dans le coran sourate 8 versets 39 et 111 :
« Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association, et que la religion soit entièrement à Allah. Puis, s’ils cessent ( ils seront pardonnés ) car Allah observe bien ce qu’ils oeuvrent.»
« Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d’Allah ; ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu’Allah à son engagement ? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait. Et c’est là le très grand succès. »

(Religion de paix, d'amour et de tolérance? )


Quand dans les mosquées de France et de Navarre, les imams enseignent ces versets coraniques aux musulmans français, n’est-ce pas une haine primaire qu’ils leur inculquent ?


Afin que la France retrouve ses valeurs des siècles de Lumières, il faut en finir avec l’esprit islamophile que Napoléon Bonaparte avait imposé aux élites françaises pour contrer les Anglais dans le monde Arabe, mais qui perdure jusqu’à notre époque, sans qu’il y ait un regard critique et une nouvelle lecture sur la civilisation arabo-islamique….

Le temps presse; il est urgent qu’en France, un débat s’ouvre sur l’islam et ses conséquences sur la société française !

Hamdane Ammar

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Marie-claire Muller 28/05/2013 18:04


Les dirigeants des pays sont impliqués jusqu'au cou et ne peuvent ni avancer ni reculer car complices de cette invasion;ils sont corrompus et les gens corrompus se complaisent dans leur servitude
du moment qu'on les oublie!Seulement voilà nous leur demanderont des comptes pour leur collaboration et nous devront faire à leur place ce que par lâcheté ils n'ont sû accomplir!


"VOUS AVEZ VOULU ACHETER LA PAIX AU PRIX DU DESHONNEUR,  VOUS AVEZ LE DESHONNEUR ET VOUS AUREZ LA GUERRE"(WINSTON CHURCHILL)


L'hisoire se répéte si on n'en a pas tiré des leçons.

LA GAULOISE 28/05/2013 08:56


IL FAUDRAIT QUE L EUROPE ENTIERE ET LES USA LE CANADA ET TOUS LES PAYS QUI EN ONT ASSEZ DE CES INDESIRABLES SE REUNISSENT ET PRENNENT LES BONNES DECISIONS  (PAS DE DECISIONS FRILEUSES
)  MAIS DE VRAIES ET DEFINITIVES DECISIONS POUR LE BIEN ET LA PAIX DANS CES PAYS .