Un "déséquilibré" extra-européen de plus s'attaque à une église. Mais chut...

Publié le 6 Août 2014

Mardi 5 août à Thonon-les-Bains, un peu avant 8 heures, un homme d'une trentaine d'années a commis en quelques minutes de très importants actes de vandalisme à l'église Saint-Hippolyte et dans la basilique Saint-François-de-Sales contiguë : avec une force peu commune, l'individu a renversé et cassé deux autels, les candélabres et les lutrins, détruit des statues, arraché un tabernacle, tordu une croix en bronze massif, défoncé une porte de sacristie et même abîmé des vitraux.

Les dégâts, particulièrement impressionnants, se chiffreront assurément en milliers d'euros, le mobilier touché datant souvent des XVIIIe et XIXe siècles.

Un bénévole qui travaillait à ce moment-là dans la basilique a prévenu la police, et des agents sont venus interpeller le forcené pour le placer en garde à vue. Pour l'heure, ses gestes n'ont pas encore reçu d'explication même s'ils ont tous les aspects d'une crise de démence, peut-être mystique. Selon le curé Le Tué, il s'agirait d'un "jeune musulman", mais la piste du mobile religieux doit encore être confirmée.

Tous les offices à Saint-Hippolyte et Saint-François-de-Sales sont donc suspendus jusqu'à dimanche (le mariage devant être célébré samedi côté église le sera finalement dans la basilique, remise en état). A noter aussi que dimanche 10 août, l'évêque viendra également participer à la messe pour une prière de réparation, puisque selon le curé thononais "il y a eu profanation mais aussi sacrilège, les saintes espèces (hosties) ayant été piétinées".


 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

LA GAULOISE 07/08/2014 08:34


ET COMMENT S APPELLE CET INDIVIDU ?  PROBABLEMENT UNE RICHESSE POUR LA FRANCE ...