UN GROUPE DE TERRORISTES DEMANDE UN ÉTAT ISLAMIQUE… AU CENTRE DE LA VILLE D’OSLO.

Publié le 20 Août 2014

Pour l'instant les colons musulmans en provenance de pays européens comme la Norvège, s’envolent pour l’Irak ou la Syrie pour rejoindre l’ISIS. Tantôt, ils n'auront plus à prendre de vol pour n'importe quelle direction.

norway-flag-burned-by-muslims-in-norway-not-eu-flag-in-photo

 

Par Daniel Greenfield

Adaptation française

Thérèse Zrihen-Dvir

 

La lutte pour l'état islamique prendra place dans leur arrière-cour.

Ansar al-Sunna, groupe de terroristes musulman, menace que, si une partie de la capitale de la nation norvégienne n'est pas transformée en une nation musulmane avec la charia, une attaque qui contestera par sa force celle du 9/11 sera lancée sur la nation scandinave.

« Nous ne voulons pas faire partie de la société norvégienne. Et nous ne pensons pas qu'il soit nécessaire de s'éloigner de la Norvège, parce que nous y sommes nés et y avons grandi. Et la terre d'Allah appartient à tout le monde. Mais laissez-nous le Groenland. Fermez ce quartier de la ville et laissez-nous le contrôler à la façon qui nous convient. C'est mieux pour les deux parties. Nous ne voulons pas vivre avec de sales bêtes comme vous ».

Le motif de cet avertissement est le vœu de ce groupe islamiste radical d’établir un état islamique dans le Groenland, à Oslo.

«Ne nous contraignez pas à faire quelque chose qui peut être évité. Ce n'est pas une menace, ce ne sont que des paroles de vérité. Les paroles de justice. Un avis que les conséquences pourraient être fatales. Une annonce d’une attaque du genre 9/11 sur le sol norvégien, ou d'attaques plus grandes que celles menées le 22 Juillet. C'est dans votre propre bien et intérêt ».

Le Groenland est au centre-ville d'Oslo. Apparemment, il s'agit de deux stations de métro jusqu’au parlement.

La date du 22 juillet est liée à l’agression de Brevik. Alors que l'histoire révisionniste des médias dépeint les attaques de Breivik comme antimusulmanes, en fait, ce n’étaient pas les musulmans qu’il visait, et dans son manifeste il avait parlé d’une collaboration avec les terroristes islamistes.

Il semblerait qu’Ansar al-Sunna essaie de suivre les traces de Breivik.
Imaginez un peu de la bande de Gaza mit en place au centre d'Oslo. Les choses s'arrêteraient-elles là ? Bien sûr que non. Cette ISIS locale tire son soutien des suprématies musulmanes qui prétendent posséder des droits supérieurs sur la terre. Cela signifie qu'ils vont développer. Si leur petit Gaza en Groenland est coupé, ils vont lancer des attaques terroristes, des roquettes et creuser des tunnels.

Le terrorisme est le résultat inévitable du colonialisme et règlement musulmans.

Observez à quoi ressemble déjà la vie dans l'état islamique d’Oslo. Le Groenland est à seulement deux arrêts de métro du Parlement, et une station de la gare centrale, assez près des bureaux du gouvernement, déjà bombardés une fois par Breivik. Cela ressemble à Karachi, Bassora et Mogadiscio enroulés ensemble. On vend ouvertement de la drogue juste à côté de la station de métro Groenland.

Ce n'est plus la Norvège ou l'Europe, sauf qu’il y a de l'argent de l'aide sociale à collecter. La police a en grande partie levé les bras. Au début de 2010 Aftenposten déclarait que des patrouilles de la charia s’y trouvent, et que les couples homosexuels y sont agressés et chassés.

Le colonialisme musulman n'est pas joli et il tend à devenir plus laid avec le temps.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Pivoine 21/08/2014 19:43


Certains quartiers de Londres sont déjà sous le coup de la charia, et le maire et le gouvernement laissent faire, alors pourquoi se gêner ???

lombard 21/08/2014 11:23


bonjour 


les norvegiens ont déja abandonnés depuis longtemps leurs enfants en patures aux violeurs et racqueteurs de tout poils.....pourquoi pas un quartier au point ou ils en sont  !!à quand le
grand nettoyage ,que l'europe retrouve ses valeurs judéo chretienne et laique !!!