Un juge depose plainte contre Angela Merkel pour...s'être rejouie de la-mort de Ben Laden/

Publié le 7 Mai 2011

Par Melba - Bivouac ID

L’Europe va s’étouffer avec son “politiquement correct”. Ce carcan intellectuel qui interdit désormais de se rejouir d’une victoire sur le mal. Car c’est bien ce que représente, pour moi, la fin du chef d’al-Qaïda, importante figure du terrorisme islamique qui jurait de “planter la terreur dans le coeur de l’ennemi” - enfants, femmes, veillards, vous, moi, non-croyants,  juifs, chrétiens et musulmans compris.

Un juge de Hambourg a déposé plainte contre la chancelière Angela Merkel pour s’être réjouie de la mort de Ben Laden.

« Je me réjouis que Ben Laden ait été tué », avait déclaré la chancelière dans un message télévisé au lendemain de l’opération commando américaine au Pakistan.

Le juge, un dénommé Uthmann, a cité l’article 140 du Code pénal allemand qui interdit de ”récompenser ou approuver” le crime. Il allègue que Mme Merkel aurait approuvé un “homicide”, un délit passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à trois ans, et d’une amende.

La petite phrase de la chancelière passe en boucle sur les radios et chaîne de télévision, accentuant le malaise qu’éprouvent de nombreux Allemands. Alois Glück, président du Conseil central des Catholiques et responsable de la CSU (la branche bavaroise de la CDU), juge “incompréhensible et très irritant” l’emploi du mot “joie”. ”La mort brutale d’un homme ne doit jamais être un motif de réjouissance”, condamne le théologien Eberhard Schockenhoff, membre du Conseil national d’éthique. Le président du Conseil central des Musulmans, Aiman Mazyek, juge « déplacé » les propos exprimé par la « présidente d’un parti chrétien ». « Le terrorisme a introduit une grande perversité dans le monde. Nous ne devons pas nous laisser contaminer par sa logique de mort et s’opposer à lui avec fermeté et dignité et non en ripostant dans le même registre », affirme Mazyek.

La chancelière s’est justifié face à la vague d’indignation, affirmant qu’elle ne ferait pas le même choix de mots si elle pouvait refaire sa déclaration. « Le motif de sa joie était l’idée qu’aucun danger ne viendrait plus de cet homme. Nous espérons que le monde est plus en sécurité », a expliqué son porte parole, Steffen Seibert, pour tenter de limiter les dégâts.

Ben Laden était le chef d’un réseau terroriste international qui a commandité des crimes monstrueux. Nous pouvons et devons être soulagés qu’il ne puisse plus faire de mal à personne“, s’est expliquée la chancelière conservatrice au quotidien régional Passauer Neue Presse.

Source : Berlin ParisSpiegel online

Il n'y a pas qu'en France que cela ne tourne plus rond. Note de Gérard Brazon


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

rosalie 08/05/2011 13:15



Et tous ceux, dans les pays arabes et même chez nous, qui se sont réjouis quand les tours sont tombées, acclamant ainsi des milliers de morts innocents, qui les a jugés, qui les jugera? Ne
pourrions nous pas poser la question à ce juge? L'Europe est en danger, il va falloir y remédier.



Johannix 08/05/2011 08:44



il ne sert plus à rien de faire très attention à ce que l'on dit, ces gens là ont la technique d'interprèter vos paroles pour vous salir aux yeux du monde, déjà en
son temps beaumarchais dénonçait cette propension à la calomnie qui génère jalousie, haine et divisions, c'est l'attitude nauséabonde du serpent de la génèse. Cette magistrature sectaire,
gauchiste ne se sent plus !... Même un silence absolu sera interprèté à votre détriment. Vous n'avez même plus besoin de commettre une mauvaise action pour vous voir condamner, il suffira bientôt
Qu'une rumeur bien orchestrée et amplifiée par des médias complices vous rende coupable de tout comme de rien aux yeux de tous pour être jugé et condamné, les exemples sont légions au jour
d'aujourd'hui de ces soi-disant "bien-pensants" qui, à titre d'exemple, en arrivent à falsifier l'histoire pour rendre les européens d'aujourd'hui coupables des périodes anciennes de traite des
noirs en cachant qu'elles étaient surtout d'origine arabo-musulmane, leur véritable but étant de dresser les noirs africains contre les blanc occidentaux pour s'imposer eux en juges implacables
et redresseurs de torts, een somme diviser pour règner comme le font les gauchistes du MRAP semant la haine entre les peuples.



Francis CLAUDE 08/05/2011 06:15



l'europe deviens folle méme les Allemands qui pourtant ont subits le nazisme semblent avoir oublié ce que sont les atrocités que peuvent engendré un idéalisme fanatique et sauvage oui nous allons
trés vite dans cette europe vers un islamonazisme gallopant...et voila maintenant les Allemands ont leurs collabos si nous tournons la page dans le bon sens celui la( le juge) mérite de re
joindre benladen


nous sommes le 8 Mai je vais a la comémoration de la victoire contre le nazisme vivrai-je asser longtemps pour aller a celle de la victoire sur l'islamisme?



isabelle 08/05/2011 06:10



Il faudrait que tous les Allemands qui se sont aussi réjouis de la mort de ce mauvais envoient un message à ce juge pour se dénoncer.


Et nous aussi pourquoi pas.


Comme cela s'est passé pour le manifeste des chaipluscombien "salopes".


Juguler l'abus par l'abus.


Voilà peut-être un moyen de se battre contre cette tyranie de la pensée.



Francis CLAUDE 08/05/2011 06:07



que l'on le veuille ou nous, nous allons, a de sanglants événements...l'europe des tarés l'aura bien cherché!


bon nous sommes le 8 mai je vais au dépot d'une gerbe au monuments aux morts pour la France et voir s'il reste de l 



Nancy VERDIER 07/05/2011 23:22



Il y a des manifestations demain pour le 8 mai. Je m'y rendrai, j'ai besoin de me reccueillir et de réflechir à nos valeurs, à la force qui nous reste pour combattre ce monde fou qui est en
marche.
Donc, en Allemagne aussi, au mot près, à la virgule près, le discours est surveillé, contrôlé. C'est comme sous Hitler et Staline....On lance des accusations sur le simple fait que l'on
interprète votre discours d'une manière ou d'une autre. C'est le retour du nazisme, du fascisme, du stalinisme, ou Nazislamisme. Et c'est un juge allemand qui s'en mêle. Voilà qui est grave. Où
est l'ennemi? Votre voisin, votre avocat, un homme qui vous entend dans la rue, qui écoute à la terrasse d'un café et pour une parole de trop on se retrouve au Tribunal ???? Angela Merkel a
simplement voulu dire que la mort de cet homme impliquait un monde plus sûr, ce dont tout le monde peut se réjouir.



aude pilorgé 07/05/2011 22:34



Je ne devrais pas trouver ça drôle, évidemment... mais c'est tellement hénaurme que j'en ai ri ! D'autant qu'un ami vient de m'envoyer un prospectus vantant le talent d'un sorcier qui répare les
ordinateurs à distance, par télépathie... je crois que je vais envoyer cette autre information à tous mes contacts, pour leur montrer jusqu'où peut aller la servilité, la sottise, l'avachissement
et la perversion de l'intelligence ! Merci d'avoir publié cette info même s'il est noir, l'humour qui s'en dégage.



Johannix 07/05/2011 20:47



Ca devient du véritable terrorisme intellectuel! ce petit juge soigne sa publicité !... A quand les commissaires du peuple comme ceux de Staline ?



Gérard Brazon 07/05/2011 21:03



Je crois que nous sommes très mal. Demain c'est le 08 mai 1945!