Un lieu de pélerinage pour honorer Jésus le prophète palestinien avec l’aide de l’Unesco

Publié le 17 Décembre 2011

Marie Joseph

 On considère que l’adhésion de la Palestine à l’UNESCO est un pis-aller à son adhésion à l’ONU ; et l’on a tort parce que…

Par Arié Lévy

Cette fois ça y est : le drapeau de la Palestine flotte fièrement au vent d’hiver à Paris, tout en haut du siège de l’UNESCO. Lors de sa visite à Paris pour célébrer cet événement exceptionnel, Mahmoud Abbas est reçu par Nicolas Sarkozy et convie au Meurice – le petit hôtel de la Capitale où il est descendu ; il aurait tort de se gêner, ce n’est pas lui qui paye la note  – François Hollande ; on ne sait jamais de quoi l’avenir est fait. C’est pépé l’indigné Stephane Hessel qui est bien content et qui l’annonce à qui veut l’entendre.

On a tendance à considérer que cette adhésion à l’UNESCO constitue un pis-aller à l’adhésion de la Palestine à l’ONU et l’on a tort. Bien au contraire, la Palestine, sans tirer un coup de feu, va s’approprier l’histoire et la mémoire de l’humanité en s’octroyant les lieux saints juifs et les apporter sur un plateau d’argent au monde entier en les inscrivant au patrimoine mondial de l’humanité sous le label « made in Palestine ».

A leur place commencerai par Béthléem, qui, entre nous, s’écrit Béit Lé’hém  avec un Hét soit la Jota espagnole, et qui signifie en hébreu : la « maison du pain ». Ce choix comporte plusieurs avantages.

Le premier consiste à gommer de la mémoire collective la ville qui abrite le tombeau de Rachel et où, selon le prophète Samuel, David est né et fut couronné.

Exit Rachel et David,  Béit Lé’hém devient la ville où est né Jésus de Nazareth. Pour tenter de lier la dénomination hébraïque de la ville « maison du pain » à Jésus, Bernard de Clairvaux au XI e siècle trouve une astuce : Jésus né à  Béit Lé’hém est en fait « le pain vivant descendu du ciel ». Peu importe que personne ne s’accorde sur le lieu de naissance de Jésus de Nazareth, que bon nombre de chercheurs situent précisément à Nazareth, où il passa son enfance, la grotte de la nativité ainsi que la basilique du même nom s’y trouvent bel et bien.

Mahmoud Abbas intègre ce lieu dans la Palestine historique et l’offre à la chrétienneté   reconnaissante en tant que patrimoine mondial de l’humanité ; Jésus devenant ainsi le Palestinien le plus fameux. Cela est d’autant plus facile que Béit Lé’hém n’abrite aucun lieu de culte musulman de renom.

Ce tour de passe-passe permet aux Palestiniens de s’approprier une ville qui attesterait de la présence palestinienne en « Cisjordanie » depuis deux mille ans. Allez après ça dénier aux Palestiniens le plein droit de s’approprier la Cisjordanie.

Le discours que prononce Mahmoud Abbas à l’ONU ne laisse d’ailleurs aucune place à l’ambigüité : « Je viens devant vous aujourd’hui de la Terre Sainte, la terre de Palestine, la terre du divin message, de l’ascension du Prophète Muhammad (que la paix soit sur lui) et de la ville natale de Jésus Christ (que la paix soit sur lui), pour parler au nom du peuple palestinien qui vit dans sa patrie ou en diaspora » déclame Mahmoud Abbas à tous les Etats de la planète assemblés à l’ONU.

D’où vient Mahmoud Abbas avant de se rendre à l’ONU ? Il vient de la Terre Sainte et plus précisément de l’endroit précis où Muhammad est monté au ciel – lire l’esplanade du Temple à Jérusalem – et, de la ville natale de Jésus Christ – lire  Béit Lé’hém, situé à quelques 10 kilomètres de Jérusalem -.

Sur ce, L’UNESCO, sur proposition de la Palestine, Etat membre, commencera par inscrire Béthléem au patrimoine mondial de l’Humanité, en attendant d’y inscrire le Kotel et l’esplanade du Temple, sous le nom de Mur de Bouraq (nom de la jument que le Prophète Muhammad enfourcha) et de Mosquée d’Al Aqsa ; gommant ainsi toute présence et référence juive à Jérusalem.

Dans un second temps, les Palestiniens feront inscrire le Tombeau des Patriarches à Hébron sous le nom de Al-Khalil signifiant en arabe « l’Ami », en souvenir d’Ibrahim, l’ami de Dieu. Lire Abraham le premier Patriarche enterré à Hévron, qui en hébreu vient de Havér, l’ami.

Passe-passe historique, sémantique, qu’importe. L’important est d’expliquer à l’Humanité qu’Abraham n’est jamais qu’un Musulman, un ami-soumis à dieu ; donc le premier palestinien. La meilleure preuve n’a-t-il pas donné naissance à Ismaël ancêtre de Muhammad.

Après Béit Lé’hém, Hévron, il sera toujours temps d’y ajouter Jéricho, et quelques autres Lieux saints ;  dans la Galilée aussi, il n’y a pas de raison de se gêner.

L’adhésion de la Palestine à l’UNESCO est le préalable à toute reconnaissance politique dans le concert des nations. Ses manipulations sémantico-historiques lui octroient une existence qui lui fait défaut. Qu’importe si la Palestine est un non sens au XXé siècle, et que le peuple palestinien n’a jamais existé, il lui suffit de remonter deux ou trois mille ans en arrière pour se fabriquer une légitimité.

Arié Lévy


Pour rappel

Jésus est musulman palestinien.

J’informe à l’avance les pro-palestiniens et palestinistes  si prompts a faire de tout exposé reposant sur des faits vérifiés de la propagande sioniste que tous les exemples cités ci-dessous  émanent de l’Autorité palestinienne elle-même et de ses organes. Si ces propos les froissent, ils ont tout loisir d’en référer aux principaux responsables, à Ramallah.

 Par Aschkel source

Dans le cadre de sa tentative en cours pour inventer une histoire de la Palestine, l’Autorité Palestinienne compose avec le passé et inclut dans sa réécriture, le personnage de Jésus considérant que le Jésus historique qui vivait en Judée/Israël vivait en fait en Palestine.

Dans le journal Al-Hayat Al Jadida du 18 nov. 2005 on trouve texto :

- »Nous ne devons pas oublier que le Messie (Jésus) est palestinien, le fils de Marie la Palestinienne. »

En plus de la distorsion, cette dernière ne s’embarrasse pas des anachronismes, puisque ce sont les Romains (L’Empereur Hadrien) qui ont changé le nom de la Judée et d’Israël pour celui de Palestine en 135 de l’ère vulgaire, après la dite naissance de ce Jésus, pour punir la nation juive de sa rébellion.

Une autre anomalie et de taille, Jésus serait devenu un Shahid, comprenez martyr, un saint martyr de l’Islam (rien que cela), seulement l’Islam lui-même ne fait nullement référence à lui comme s’agissant d’un Shahid.

Le Fatah fier de la Vierge Marie Palestinienne :

Source site internet du Fatah-Autorité palestinienne 8 mars 2010-[http://www.palvoice.com/index.php?id=23043]

Communication du Fatah et de l’administration scolaire.

Déclaration en l’honneur de la journée internationale de la femme

- »Si nous sommes fiers de la sainteté de notre terre, nous sommes fiers et encore plus fiers que la première sainte femme parmi les nations et les peuples de la terre soit de la Terre Sainte. La vierge Marie, la femme d’amour et de paix est de la nation de Palestine, dont les racines sont ancrées dans les profondeurs de l’histoire.

Notre mouvement prend note de la fierté de toutes les femmes shahidas (martyrs), des prisonniers, des combattants palestiniens, qui sont devenus un modèle de sacrifice, et fiers d’une école qui enseigne le sens du don et du sacrifice. »

(Je n’aimerais pas être à la place de la pauvre Agar, vous savez la mère d’Ischmael, il est vrai qu’elle n’était qu’une servante…)

Je rappelle tout de même que des millions d’euros des contribuables européens, entre autres, sont utilisés chaque année lorsque qu’ils ne sont pas tout bonnement subtilisés, en partie, pour cette industrie de la haine et du mensonge.

Jésus était un palestinien torturé

Source : Source: Palestinian TV (Fatah), Dec. 24, 2009

Mustafa Barghouti nous apprend ceci :

- »Nous devons toujours nous rappeler que Jésus a été le premier palestinien qui a été torturé dans ce pays »

Jésus est un prophète palestinien

Source: Palestinian TV (Fatah), June 9, 2009

Dr. Tayseer Al-Tamimi, PA Chief Justice of Religious Court, and Chairman of Supreme Council of Islamic Law:

Vidéo Click here to view.

- »Jésus est le seul prophète palestinien »

Jesus et Marie sont des palestiniens par excellence

- »Jésus est né dans ce pays, il fit ses premiers pas dans ce pays afin de répandre les enseignements de l’islam. De lui et sa mère, nous pouvons dire qu’ils étaient des Palestiniens par excellence. »

(Jésus enseignant l’Islam, les chrétiens apprécieront ! Pauvre  prophète Mahomet qui n’aurait donc pas enseigné l’Islam en premier et qui à cause de l’Autorité palestinienne risque en plus de perdre sa place de prophète et exemple parfait !)

Les palestiniens le peuple du Messie

Lors de la visite du Pape Benoit XVI – 09 mai 2009

Source: Al-Hayat Al-Jadida (Fatah), May 9, 2009

- »La visite du Pape est une occasion pour que les dirigeants palestiniens puissent plaider leur cause….pour que sa Sainteté (Le Pape) puisse assumer sa résponsabilité religieuse et politique envers le peuple de la terre Sainte, le peuple arabe palestinien, la population du Messie Jésus. »

Les paroles et réponses du Pape lors de son voyage n’ont pas été anodines, pour ce qui me concerne, elles ont été d’une insouciance déconcertante et terrifiante car elles laisseront des races, pour quelqu’un qui se dit Pap

….

…. »Monsieur le Président, le Saint-Siège soutient le droit de votre peuple à une patrie palestinienne souveraine sur la terre de ses ancêtres,…..

Les ancêtres des palestiniens ????????????

« Puisse la paix fleurir à nouveau sur ces terres ! Puisse Dieu bénir son peuple par la paix !

(Il est vrai que dans la Torah, ce que les chrétiens appellent l’Ancien testament, D’ en parlant de son peuple parle du peuple palestinien….)

…  »Avec angoisse, j’ai été le témoin de la situation des réfugiés qui, comme la Sainte Famille, ont été obligés de fuir de leurs maisons….

Jésus le palestinien était un prophète de l’Islam

Source: Palestinian TV (Fatah), Apr. 21, 2009 Mufti de l’autorité palestinienne Muhammed Hussein.

Vidéo :Click here to view.

C’est ce même Monsieur qui avec une connaissance et un professionnalisme extraordinaire traite d’archéologie.—dans le prochain document -  »Nous parlons d’une chaine continue des prophètes de l’Islam, d’Adam a Muhammad, qui représente un appel pour le monothéisme et la mission de l’Islam…Les prophètes étaient tous de la même religion l’Islam, par exemple Jésus est né dans ce pays à Bethléhem….il a également vécu à Nazareth, se rendit à Jérusalem, alors qu’il était un palestinien, nous croyons en lui comme prophète de l’Islam tout comme nous croyons au prophète Mahomet. »Là le Mufti prend des sacrés risques tout de même…

C’est un peu embrouillé…reprenons.

Abraham est considéré comme le père du Monothéisme par tous, comment se fait-il qu’il ait donné le monothéisme au monde puisqu’il était déjà musulman ?

N’est-ce pas l’Islam lui-même qui dit, que dis-je, qui crie et même vocifère que seul Allah est D’ et que seul Muhammad est son prophête…

C’est bien cela, la concurrence est très rude niveau prophète en terre d’Islam.

Le christianisme est né dans un pays arabe! Celle-là est excellente !

Source: Al-Hayat Al-Jadida (Fatah), Oct. 28, 2006

« Le christianisme est né dans notre pays arabe, et le Messie Jésus est un palestinien syrien né à Nazareth »

Gros moment d’humour pour les historiens ! Je conseille.

(Ne parlons pas des Babyloniens, des Perses ou des Grecs, qui doivent avoir des problèmes d’archives aussi puisque tout le monde était musulman dans la région, allons directement aux Romains.

Les Romains ont donc des textes faux et archi-faux, puisque qu’ils ne parlent pas de la conquête d’un pays arabe, mais de la conquête de la Judée dont les habitants sont les Fils d’Israel les judéens.

Idem pour les Byzantins, qui eux, ce sont pris de plein fouet la conquête arabe en 638, et qui ont vu leur domination s’achever.

Mais, en même temps, comme Jésus est palestinien et prophète musulman, les chrétiens byzantins étaient de ce fait aussi tous musulmans.

Ce n’est tout de même pas très orthodoxe ni charitable, de la part des fiers conquérants arabes de devoir conquérir une patrie déjà musulmane.

Là ou le Monsieur a un peu exagéré sur le thé à la menthe, c’est que : – soit Jésus est un palestinien, soit il est syrien, a moins que la Syrie soit la Palestine et vice et versa. Ce qui est plusque probable.

Mais le must de cette déclaration c’est que Jésus est né maintenant à Nazareth !

Il faut donc que nous corrigions tous nos classiques! La bible parle du mot Palestine pour se reférer a la terre d’Israel

Source: Al-Hayat Al-Jadida (Fatah), Nov. 18, 2005

« Ils (les chrétiens) lisent dans le livre saint de la Bible le nom de Palestine et le nom réels de nos villages et villes….Nous ne devons pas oublier que le Messie Jésus est palestinien le fils de Marie la palestinienne.

(Commentaire de PMW – L’autorité Palestinienne suppose que peu de palestiniens lisent l’hébreu, la Thorah et les évangiles chrétiens. Si ces derniers devaient la lire, ils y apprendraient que Jésus était un juif, qu’à cette époque la Palestine n’existait pas et les noms hébreux utilisés par Israel aujourd’hui, y compris le nom de terre d’Israël sont les noms que l’on trouve dans la Torah.)

Et bien oui mais comme tous les chemins mènent à Rome, L’empereur Hadrien celui qui a donné le nom de Palestine à la Judée en 135, a du forcément connaitre les premiers patriarches, a du être esclave en egypte ou…. vivait au temps de Jésus le Palestinien musulman et était bien sur musulman lui même.

Jésus le premier palestinien a été tué par les juifs.

Source: Al-Hayat Al-Jadida (Fatah), Jan. 24, 2000

Sur la manchette « Nazareth la ville ou les juifs ont assassinés le premier palestinien fils de Nazareth » Donc Jésus n’est plus mort à Jérusalem mais a Nazareth, il est né la-bas aussi.

Nous qui avons mis près 2000 ans à nous sortir de cette affirmation de la papauté disant que le peuple juif était un peuple déicide, il va falloir tout recommencer à zéro, avec Mahmoud Abbas, cette fois.

Coran Sourate 9/ verset 29

« Ceux qui parmi les gens du Livre ne pratiquent pas la vraie religion. Combattez les jusqu’à ce qu’ils payent directement le tribut après s’être humiliés ».

4/46

« Certains Juifs altèrent le sens des paroles révélées, Allah les a maudit à cause de leur incrédulité …, et ceux qu’il maudit, il en fait des singes et des porcs ».

5/85…

« Ceux qui nourrissent la haine la plus violente contre les Fidèles sont les Juifs et les idolâtres ».

Ah ! Il en faut de la patience !



Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2011/12/abbas-genereux-offre-aux-chretiens-un-lieu-de-pelerinage-pour-honorer-jesus-le-prophete-palestinien-avec-laide-de-lunesco/#ixzz1ggrYDqH2

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

island girl 20/12/2011 01:28


Les religions sont mères de tous les vices!

Epicure 18/12/2011 13:30


Les premiers chrétiens furent évidemment des Juifs qui croyaient en cette syncrétique secte helléno-juive issue de deux siècles d'occupation du monde juif et d'acculturation hellène . Puis le
prosélytisme augmenta vers la Syrie et la Phénicie développées et de même langue Araméenne?  L'extension egyptienne et ethipienne se fit plutôt un peu plus tard par le biais de la langue
grecque....


Les Romains ne déportèrent sans doute pas TOUT le monde car des Juifs demeurèrent là jusqu'aux Croisades et revintent y vivre après leur fin...!


Des Juifs se convertirent au culte Byzantins comme ils le firent en Europe au Catholicisme et ensuite  ils se convertirent aussi à l'Islam triomphant et oppresseur.....préférant le statut
d'oppresseur que de Dhimmi...!


Qui sont donc ces Chrétiens d'Orient aujourd'hui?


Des juifs, araméens, syriaques arabes, européens restés sur place...leur génétique en fait foi!


Qui sont ces "palestiniens"? sic ! Des  Chrétiens-juifs-Francs-Edomites Musulmans convertis par le glaive, ou Arabes  du Prophète envahisseurs et leurs esclaves divers...la génétique en
fait foi..;aussi..!...


Voilà des imbéciles en masse qui se haïssent eux-mêmes sous prétexte de leurs coutumes religieuses et de leur vision du monde ou simplement de leur narcissisme tribal égoïste et paranoïaque ...


Comment guérir de pathologies qui sont incurables?


Nous voyons bien que seule un "Containment" désespéré  résiste, jusqu'à quand? en Europe, contre les vieilles idées folles de l'Europe...


Soyons pessimistes, et nous auront, au mieux, droit à une divine surprise...?

Claude Germain V 18/12/2011 11:07


Allez voir la trombine de certains chretiens qui vivent à Nazareth ou a bethléem ,il faut bien souvent faire profil bas par rapport aux musulmans ou au pire quitter la région .La curaille y
survit parce quelle est encore utile aux autochtones qui je le reconnais à travers le secour-catholique et autres organisations chretiennes aide ENORMEMENT les populations défavorisées .Ne les
mettons pas tous dans le meme panier ,beaucoup de palestiniens ne sont peut etre pas si mauvais qu'on veut bien le dire .Mais malheureusement "il" faut obeir aux regles communautaires et gare a
celui ou celle qui ne s'y plie pas .Il est malheureux et je n'ai pas honte de le dire que beaucoups de juifs n'apprecie pas plus les chretiens ,au lieu de s'en faire des amis vrais  et des
alliés ,dommage ........


J'ai regret de le dire ,mais j'ai pu constater tout cela sur place ....


Car des chretiens il en ait également des descendants depuis l'epoque Christique en Israel-palestine


Ce qui est certain par contre et nul ne peut le nier ,cette Jerusalem qui vous prend aux tripes est bien la capitale d'Israel , il ne peut en etre autrement .


 

Epicure 17/12/2011 19:25


Ce ne sont pas les palestiniens (sic) qui sont Renversants ce sont les Européens de l'Apeasement Catho-Luthérien et autres Socialistes  bien-pensants qui applaudissent des quatre fers
(ils  sont   "bêtes"!) à ce qu'ils espèrent une déconfiture juive!!!! Mais là encore, une fois de plus, ils se plantent en beauté et vont le payer très cher...Tant pis pour les
crétins...Mais ceux qui ne sont pas responsables de la catastrophe prévisibles? Ceux-là vont payer aussi une note qu'ils ne doivent pas, à moins qu'ils ne se réveillent brutalement!?

marco 17/12/2011 18:53


Bon on a pas fini de découvrir les inepties des palestiniens-Jésusétait arameen,les arabes n' étaient encore qu'un peuple embryonnaire,il était juif et non pas musulman,c'est vraiment du
n'importe quoi,et ils s'imaginent se rendre intéressant envers l'occident avec ses fadaises a vingt balles....................

Marie-Claire Muller 17/12/2011 18:41


Le mensonge fait parti de cette idéologie et de ce fait peut faire dire n'importe quoi à l'histoire!Habbas descendant d'un islamonazi  ne peut pas renier ses origines L'UNESCO désormais pro
arabe va de trahison en supercherie et cherche à nous faire gober que Jérusalem est le siége du futur califat, (ils l'ont déjà fait  avec le tombeau de Rachel)qui est nous le savons tous,
arabe, ainsi que le mur des lamentations MDRouà pleurer!!!!