Un militaire arrêté pour un projet d'attaque contre une mosquée.

Publié le 12 Août 2013

Frémissements, réactions, soubresauts, inquiétudes. Le lait est sur le feu. Qui surveille les fourneaux de l'enfer ? Qui a allumé le feu ?

Gérard Brazon

****

Figaro.fr

Un militaire de 23 ans a été arrêté près de Lyon pour un projet d'attaque contre une mosquée, a indiqué dimanche le ministère de l'Intérieur. 

Le jeune homme a été interpellé sur la base aérienne de Lyon Mont Verdun. Il est décrit comme "proche des idées de l'extrême droite radicale". Le ministère précise qu'il "avait projeté de tirer à l'arme à feu contre une mosquée de la région lyonnaise". Au terme de quatre jours de garde à vue dans les locaux de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), ce sergent dans l'armée de l'Air a été mis en examen pour "détention de munitions de quatrième catégorie en relation avec une entreprise terroriste" et "dégradation de lieu de culte en relation avec une entreprise terroriste". Il a été placé en détention provisoire, a dit à l'AFP une source judiciaire. 

Le suspect "aurait par ailleurs violemment porté atteinte l'an dernier à une autre mosquée située dans la région bordelaise", ajoute l'Intérieur. Selon des sources proches de l'enquête, le soldat aurait près de Bordeaux lancé un cocktail molotov sur la porte d'une mosquée, qui n'aurait fait que peu de dégâts et pas de victime. 

Manuel Valls "félicite les agents de la DCRI pour leur enquête ayant permis de mettre préventivement à la disposition de la justice et hors d'état de nuire" ce suspect. "Le ministre de l'Intérieur réitère son engagement le plus résolu à lutter contre toutes les violences s'inspirant des idéologies les plus extrémistes, qui portent atteinte aux valeurs de la République et qui ont pour seul objectif de créer des tensions dans la société et de propager un climat de haine", ajoute le communiqué. "Aucune tolérance ne sera admise", conclut-il. 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Pivoine 14/08/2013 11:34


Je suis quand même surprise qu'un militaire décide d'agir seul...


On peut parier que c'est, encore une fois, un coup monté !


Il est clair que ceux qui nous gouvernent font tout pour qu'éclate la guerre civile !


Et dans ce but, ils font tout pour attiser les tensions.

lombard 13/08/2013 11:16


bonjour


est ce que c'est déja eux (cette police)qui disent aux ministres de l'interieurs européen ce qu ils doivent communiquer a chacun de leur peuple!!??

LA GAULOISE 13/08/2013 08:59


SURTOUT QUE L ON RETIENNE BIEN LE NOM DE CE " BRAVE "  POUR LUI DECERNER LA LEGION D HONNEUR EN TEMPS VOULU ! QUANT A CE PAUVRE VALS .......

FRANHENJAC 12/08/2013 23:14


@Walker


Je crois même... pire que die Stasi !

Walker 12/08/2013 21:28


Marie Claire Muller c' est la stasi ton Eurogendfor !
Je vais un peu me documenter dessus. Merci

Claude NOYE 12/08/2013 20:05


Un Ministre qui s'inspire en fonctions des événements politiques et qui tient son langage en fonction des circonstances et des pays suivant ce que les maîtres de l'Oligarchie mondialiste apatride
lui dictent .... Un Ministre à géométrie variable en quelque sorte... et qui pensent que tous les français sont des illustres sots ....


 


Espérons tout de même que pour le futur... les avions


de l'armée de l'air français ne soient pas contraints de raccourcir leurs objectifs !


 


Bon vent Monsieur Le Ministre ! 

Marie-claire Muller 12/08/2013 19:51



La dictature de l'UESSR commence à ménager ses arrières. Sale temps pour les patriotes


août 2nd, 2013

 La nouvelle milice paramilitaire privée européenne s’est mise en place dans le plus grand secret dont le but est de n’alerter sous aucun prétexte la population – Le citoyen européen
d’ailleurs n’en connaît que très peu l’existence – laissant penser qu’il s’agit d’une police du pays concerné – détrompez vous le nom à été inventé de l’innovation intellectuelle des Français
(Europe gendarmerie force) à la solde de Goldman-Sachs s’appelant aussi « Force de gendarmerie européenne » (FGE).






Sachez le cela ne restera pas ainsi. Plus les gens sont poussés dans la misère par la politique de gestion désespérée et erronée de la crise, plus cette troupe nantie de pouvoirs illimités devra
« régler » la situation.


Son  quartier général se tient à Vicence en Italie et comprend  plus de 3000 hommes


EuroGendFor est à la fois police, police judiciaire, armée et services secrets.


Les compétences de cette unité sont pratiquement illimitées. Elle doit, en coopération étroite avec les militaires européens, garantir la « sécurité en territoires de crise
européens ».


Et comme vous avez pu vous apercevoir  elle  consiste surtout à réprimer les rebellions les plus légitimes.


 


De plus en plus d’Etats membres de l’UE adhèrent à « EuroGendFor » dans le seul but de  ne pas devoir utiliser leurs propres armées contre les citoyens du pays – en clair ils
s’en lavent les mains du peuple.


L’Espagne – la Grèce – l’Italie et même le Portugal y ont déjà malheureusement gouté – rappelez vous ces ‘policiers’ équipés de casque bleu – oui ce sont eux  – aujourd’hui il
semblerait qu’il préfère le noir histoire de tromper 1 peu plus le peuple !!


Le Traité de Velsen  en fixe les règles La devise dans les armoiries est la suivante : « Lex paciferat » – ce qui peut être traduit par : « Le droit apportera
la paix ».


Il souligne « le principe du rapport étroit entre l’imposition des principes de droit et le rétablissement d’alentours sûrs et protégés ». Un « conseil de guerre », sous
forme de comité interministériel composé des ministres de la Défense et de la Sécurité des pays membres de l’UE participants, décide de la stratégie d’intervention.


La troupe peut être mise en marche soit sur demande, soit après décision de l’UE – donc en clair le pays concerné n’est pas sensé l’ouvrir !!


Encore plus grave dans l’article 4 du Traité constitutif concernant les missions et les engagements on peut lire :


« On peut recourir aux FGE pour protéger les personnes et les biens et maintenir l’ordre en cas de troubles publics. » Les soldats de cette unité paramilitaire de l’Union européenne doivent certes respecter le droit
en vigueur de l’Etat dans lequel ils interviennent et où ils sont déployés, mais : tous les bâtiments et tous les terrains qui sont pris par les troupes sont exterritorialités et ne
sont plus accessibles mêmes pour les autorités de l’Etat dans lequel la troupe intervient. Le monstre de l’Union européenne abroge ainsi le droit national aussi en cas de lutte anti-émeute.


Source : Savoircomprendre  / Comite
Valmy   /     EuroGendFor


 



Qu’est-ce qui se cache derrière Eurogendfor (La troupe policière de l’UE) et son droit d’occupation?









Photo: euro-police.noblogs.org





A propos d’armées secrètes ou de troupes d’intervention policière secrètes. Elles existent depuis longtemps dans l’UE, mais peu de gens le savent. La troupe policière de l’UE existe
depuis longtemps – et elle dispose de larges pouvoirs! Actuellement, c’est une «troupe d’intervention spéciale» forte de 3000 hommes (!) sous le sigle difficile à prononcer
«Eurogend­for» (European Gendarmerie Force/troupes de police européennes). Le commandement se trouve à Vincenza en Italie, loin du siège de l’UE! Ce corps de police a été créé à
l’initia­tive de l’ancienne ministre de la Défense française Michèle Alliot-Marie, po







Walker 12/08/2013 17:35


En tout cas ce militaire j' espère qu' il a beaucoup de camarades combattants et que son "acte" n' était pas isolé !
Ma femme retraitée militaire me dit que l' armée commence à réagir même si ce n' est pas spécialement les armes à la main ! Et sachez que dans les 34 000 suppressions de poste prévues dans
la "grande muette" beaucoup sont des éléments subversifs et gênants pour la Hollandie.
Les poste de militaires d' origine arabe bien sûr ne seront pas touchés.
Et après on dit que c' est nous qui discriminons !

Walker 12/08/2013 17:24


Bizarre, vous avez dit bizarre... comme c' est étrange !

Et ceux qui taguent les églises, vandalisent des cimetières Chrétiens ou qui égorgent des jeunes comme à Marseille on les arrête jamais ceux-là ?
Car le "dérangé de la carafe" qu' ils ont arrêté comment a t-il pu, alors qu' il était entres les mains de la police, éteindre le portable GSM dans les quartiers Nord de Marseille situé à
14/15 km ?
P-ê qu' on lui a donné une permission de sortie et que ce riche mendiant s' est payé un moyen de transport aller-retour pour aller couper le GSM ?

Croyez-vous qu' on croit encore à vos balivernes messieurs les journaleux lâches complices de tout ce mic-mac ? 

DURADUPIF 12/08/2013 17:18


Un militaire républicain est fait pour servir les intérêts de la France Républicaine et non pas de partie la fleur au fusil. Attendez monsieur La France aura besoin de vous en tant que citoyen
aussi, pour lutter efficacement contre l'islamisation de la France dans les règles républicaines pour les mettre hors d'état de nuire à Notre Pays.

Marie-claire Muller 12/08/2013 16:48


La DCRI (GESTAPO) de Manuel gaz fait la chasse aux résistants pendant ce temps on héberge des terroristes aux frais des contribuables et on libére des racailles protégés par Taubira qui eux
agressent et parfois tuent les innocents


ELLE EST PAS BELLE LA VIE ??


AUX URNES CITOYENS!!!!!!!!!!!!