Un "Mohamed Merah" arrêté en Espagne

Publié le 10 Février 2013

 

Mohamed Merah... (IMAGE ARCHIVES FRANCE 2/REUTERS)

Agrandir

Mohamed Merah

IMAGE ARCHIVES FRANCE 2/REUTER

Agence France-Presse
Madrid

Un Marocain présentant un profil «quasi-identique» à celui du Français Mohamed Merah a été arrêté en Espagne, a affirmé vendredi le ministère de l'Intérieur, ajoutant qu'il avait l'intention de «commettre des actes terroristes» dans des pays européens.

Mohamed Echaabi a été arrêté jeudi pour «terrorisme présumé». Il «présente un profil quasi-identique au terroriste français Mohammed Merah, auteur de plusieurs assassinats à Toulouse (sud-ouest de la France) en mars 2012», a assuré le ministère dans un communiqué.

«La caractéristique de ce type d'individus est que, dans le but d'occulter leur idéologie radicale, ils n'appliquent pas les préceptes de l'islam jusqu'à ce qu'ils parviennent à leurs fins», précise le ministère.

Ils portent donc des vêtements occidentaux, pas de barbes, boivent de l'alcool, fument et mangent du porc, «tout ceci a pour but de passer inaperçu et de s'intégrer à la société qu'ils entendent attaquer».

 

Cette «nouvelle formule est particulièrement recommandée par la direction actuelle d'Al-Qaïda, sous la direction d'Ayman al-Zaouahiri» qui pousse ses adeptes à organiser leurs propres attentats, estime le ministère.

Selon lui, ce sont «la vigilance et le contrôle exercés par la police et les activités qu'il a menées qui ont permis de constater ses intentions de commettre des actes terroristes contre des personnalités précises ou d'autres objectifs, en vertu de la doctrine du djihad (guerre sainte) mondial, tant en Espagne que dans d'autres pays européens».

Dans ce but, le suspect «a pris des mesures pour acquérir des armes à feu et des explosifs», a ajouté le ministère.

Mohamed Echaabi est considéré par la police comme «un terroriste ou un loup solitaire, recruté par les réseaux terroristes, et qui s'"autoradicalise" sur l'internet», a expliqué le ministère.

Selon cette source, il «est entré dans un processus de radicalisation» qui l'a amené à «voyager dans la bande de Gaza en janvier 2011», avec la volonté de s'en prendre à des «intérêts israéliens».

Mohamed Merah, 23 ans, tué par la police après avoir assassiné sept personnes, a séjourné en Espagne en 2007, selon les autorités espagnoles.

Le Français se serait rendu en Catalogne (nord-est) pour participer à des «journées islamiques de formation comme elles sont organisées chaque année dans certaines mosquées», d'après la presse espagnole.

Depuis les attentats du 11 mars 2004 qui ont fait 191 morts à Madrid, la police espagnole a procédé à plusieurs arrestations dans les milieux islamistes radicaux, en particulier en Catalogne.

En août, trois membres présumés d'Al-Qaïda ont été arrêtés en Espagne, soupçonnés de préparer un attentat et disposant de matériel capable de «détruire un autobus», dans le cadre d'une importante enquête menée contre le réseau islamiste.

Fin juin, deux Espagnols, soupçonnés d'appartenir à une cellule radicale islamiste et jugés «capables de commettre des attentats particulièrement brutaux», avaient été arrêtés dans l'enclave espagnole en territoire marocain de Melilla.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

mika 10/02/2013 11:11


http://www.levante-emv.com/comunitat-valenciana/2013/02/09/islamista-buscaba-armas-bajos-fondos/973103.html


traduction des titres


L’islamiste (photo portrait) recherchait des armes dans les bas-fonds


Mohamed Echaabi, 22 ans, s'est rendu à Gaza en Janvier 2011 avec l'idée de se suicider...