Un musulman interrompt la messe et se met à réciter le Coran. Par Jean-Patrick Grumberg

Publié le 20 Octobre 2012

Pendant que des salafistes appellent à égorger les juifs, d'autres musulmans protestent contre l'occupation d'une mosquée à Poitiers en faisant mine d'oublier qu'un musulman ailleurs interrompt un office religieux dans une église pour lire le Coran et contredire l'officiant. Que dira le CFCM de ce type de comportement. Que dirait-on si un chrétien se permettait d'interdire une célébration religieuse dans une mosquée contredisant les enseignements de l'imam de service et Dieu sait qu'il y a de quoi faire. Que penser de ces croyants qui ont laissé faire ce musulman? Que penser de ce curé (prètre?) qui n'a pas réagi quitte à débattre et démonter les propos de ce musulman. Faut-il penser qu'il n'avait pas d'arguments. Faut-il croire qu'il était sous le choc alors même que dans son église, un homme injuriait sa religion? Il aurait pu faire pire encore... alors qu'il était seul! Affligeant;

Le côté rassurant c'est de se dire que l'islam n'a plus de freins, que l'islam pense qu'il a les coudées franches, et moi je crois encore qu'il se trompe... car bien sûr, il y aura une femme, un homme ayant un minimum de courage pour sortir de l'église ce soudard, ce pauvre type. Peut-être même que ce sera un Curé, un Prètre même si je n'y crois guère!

Gérard Brazon

Dreuz.info

 

L’incident s’est passé il y a quelque temps, dans une église de Genève. L’accélération des agressions de ce genre tendraient à démontrer un interventionnisme islamique programmé, en terres infidèles. Il vaut la peine d’analyser ce genre d’événement.

Un samedi soir, à 18h00, dans une église catholique, un prêtre célèbre l’eucharistie avec une centaine de fidèles de sa paroisse.

Pendant la lecture des textes bibliques, il voit depuis son siège de présidence un homme entrer brusquement dans l’allée de la nef, (une casquette rouge vissée sur la tête) et se diriger droit vers le chœur. Les fidèles regardent cet homme étrange passer au milieu d’eux, étonnés de sa démarche. Sans hésiter, l’homme se positionne devant l’assemblée, il interrompt la personne laïque qui faisait la deuxième lecture extraite d’une lettre de St Jean, dont le texte mentionnait le terme de « fils de Dieu »…

L’inconnu enchaîne d’une voix forte et sans accent particulier, dans un excellent français avec une diction parfaite : « non, messieurs dames ! Dieu n’a pas de fils ! Ce qu’on est en train de vous raconter est faux, totalement faux » (en montrant du doigt le lecteur). « Nous les musulmans, nous connaissons la vérité : Dieu n’a pas de fils. Jésus n’est pas le fils de Dieu, vous n’êtes pas ses fils, car le saint coran nous dit qu’Allah n’a pas d’épouse pour engendrer des fils. Allah exige qu’on obéisse à ses lois, un point c’est tout ! »

Et s’ensuivent des considérations sur les saintes Ecritures falsifiées par les juifs et les chrétiens, etc, etc, avec citations en arabe à l’appui, cela, pendant de très longues minutes. Les fidèles interloqués ne réagissent pas, attendent que le discours se termine.

 

Le célébrant a décidé de ne pas bouger de son siège, afin de ne pas envenimer la « prise d’otages », donc il reste silencieux et volontairement, n’entre pas en discussion avec l’intrus dans le but de ne pas relancer ses arguments. Il ne souhaite pas descendre les marches du chœur pour aller, en habits sacerdotaux, prendre le « prédicateur » par le bras, mais espère que quelqu’un va se lever pour le faire sortir…rien ne se passe. Au bout d’un moment, l’homme stoppe son prêche, regarde l’assemblée, puis sort une cigarette et l’allume devant tout le monde, lâche un gros nuage de fumée, enfin tourne les talons et repart par le même chemin vers la sortie.

Le célébrant poursuit la célébration sans aucun commentaire. La parenthèse de la « dawa » est terminée… A la sortie de la messe, les gens réagissent en minimisant l’événement, sans doute par manque de conscience globale du problème, et le prêtre essaie de leur faire prendre en compte la gravité du fait, ne serait-ce que sur le plan du respect mutuel dans la vie civique.

Visiblement, la surprise et la peur suite à cet acte de « terrorisme spirituel » ont engendré le déni.

Le lendemain, le prêtre passe au poste de police et fait une déclaration en décrivant les faits. Le gendarme lui fait signer et place la feuille sur une pile de dossiers. Malgré le signalement précis, il n’y a jamais eu de suite à cet incident. Cependant, des amis évangéliques du centre de Genève ont raconté que, une semaine plus tard, le même homme au teint sombre et au verbe haut, casquette sur la tête, était venu interrompre le culte de la même manière, avec les mêmes propos. Il estimait de son « devoir » de proclamer la « vraie foi », et perturber une célébration chrétienne était pour lui un acte de « légitime défense » islamique devant l’incrédulité des impies que sont les « associateurs » honnis par le coran.

Imaginons un instant une situation inverse : quelqu’un venant interrompre la prière du vendredi dans une mosquée pour vanter la supériorité des Ecrits judéo-chrétiens et dire à la foule des musulmans qu’elle fait fausse route…

Jean-Patrick Grumberg

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article

lombard 23/10/2012 17:19


bonjour


quand va t on appliquer l'article 35 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793 !!!??


Article 35. Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le
plus indispensable des devoirs.

Marie-claire Muller 21/10/2012 19:55


L’article que les médias français ont peur de publier !





2034


L’année où tout a basculé !


Sans guerre et quasiment avec très peu de violence, la France a donc succombé à son tour.


Les gouvernements de gauche comme de droite n’ont rien fait pour empêcher ce basculement.


La honte et l’opprobre sont sur eux, sans distinction aucune.


En fait grâce au droit de vote pour les étrangers accordé en 2013 par le Président socialiste, plusieurs mairies ont été remportées en 2018, 2024 et 2030 par des islamistes.


Ils ont alors pu par simple décret imposer notamment la charia dans les écoles de leur ville histoire de mettre la population dans l’ambiance halal.


Rappelons qu’un maire en France a le pouvoir d’utiliser à sa guise le décret, qui lui permet d’être seul maître à bord sans passer par la case Assemblée ou Sénat. C’est quand même plus pratique.


Osons aussi aller ici contre la popularité démentielle du ministre de l’Intérieur de l’époque socialiste, en 2012 et après, qui a en douceur faciliter grandement l’acquisition de la nationalité
française.


Ce ministre  était un faiseur de vent sans actes concrets derrière, et cela nous a donné: Sang et terreur comme toujours.


D’ailleurs sa popularité  surfaite et anachronique a été un des grands moments de la désinformation collective de ce gouvernement socialiste.


Car à la vérité, il a fait du bruit, beaucoup de bruit, rien que du bruit dans les médias. Les français en mal d’un héros l’ont adoubé et il est difficile aujourd’hui encore de comprendre
pourquoi. Alors qu’il a été un des principaux artisans de ce qui arrive maintenant en 2034.


La France dénationalisée est devenue une « République islamique ». Pour nous, c’est UN JOUR, LANUIT !


La démographie a permis ce changement radical de la société française. Et l’illusion d’un printemps a fait le reste…


Malgré quelques résistances sporadiques, les français, nouveaux dhimmis acceptent la charia et un programme massif de constructions de mosquées. Programme
destiné à asseoir la nouvelle réalité française.


Après la Belgique, les Pays-Bas, la France est donc le troisième pays islamique en Europe. L’Allemagne devrait suivre d’ici moins de vingt ans.


Les autres religions ont été déclarées anti républicaines  et églises comme synagogues sont tour à tour pillées et détruites ou même récupérées pour se transformer en mosquées.


Les précédents dans l’Histoire nous rappellent qu’il y a déjà eu pareilles transformations jadis.


L’exemple le plus connu reste toujours Istanbul avec  Sainte-Sophie transformée en mosquée au quinzième siècle.


Sainte-Sophie est une ancienne basilique chrétienne fondée à l’époque de Constantinople, plus précisément au VIème siècle. A l’époque du sultan Mehmed II (XVème siècle),
Sainte-Sophie a été transformée en mosquée.


Les responsables catholiques s’attendent donc au pire pour Notre-Dame de Paris.


Le CRIF a souhaité la bienvenue comme il se doit au nouveau Maire de Paris, Mohammed Abu Ammar.


Il sera sûrement invité au dîner de cons annuel.


Le nouveau Maire de Paris a fait installé quelques nouveaux muezzins pour appeler les fidèles à la prière.


Les boucheries doivent désormais ne proposer que de la viande halal.


En cas de ventes autres, le boucher s’expose à des poursuites judiciaires plus une fermeture administrative. Si récidive, c’est la prison. Ce qui permettra de l’islamiser plus facilement.


Les charcuteries ont été fermées pour provocation à la haine raciale.


Les porcs ont été abattus  en conséquence et brûlés ensuite. Les imans appellent au boycott massif et sans faiblesse contre les « mangeurs de porc » en général des blancs  et
des sales gaulois.


Tous porteurs d’insignes chrétiens ou juifs seront systématiquement arrêtés pour outrages publics.


Par contre, il est recommandé aux femmes de porter la burqa.


Une mesure importante a été prise d’interdire la bible, mesure qui existe déjà en Arabie Saoudite depuis des dizaines d’années. Toute personne arrêtée transportant une bible sera déferrée
immédiatement devant le tribunal. La peine de prison sanctionnera ce crime contre la paix et l’ordre public.


Les associations anti racistes ont proposé que le fait d’avoir une bible soit considéré comme un acte fasciste. Donc puni sévèrement. En outre lesdites associations exigent du gouvernement qu’au
nom des libertés élémentaires le port de la Kippa soit désormais interdit pour le motif de trouble à l’ordre public.


La loi devrait être rapidement votée en ce sens à la demande du parti national islamique de France, le PNIF, majoritaire.


Le journal La Croix a été interdit hier pour ce même motif, trouble à l’ordre public, sans circonstances atténuantes et en plus les juges l’ont déclaré dangereux et subversif. Le journal a cessé
de paraître dès ce jour.


Les mesures imposées par les nouvelles lois islamiques ont entrainé en France une énorme augmentation du chômage.


Mais le Grand Mufti de Paris a déclaré que « la victoire du Prophète est à ce prix ».


Le Parti Socialiste, depuis la rue de Solferino a salué la vision humaniste et progressiste du Grand Mufti.


L’UMP pour ne pas être en reste a félicité le Grand Mufti, je cite pour « le courage de réformer la France malgré la crise ».


Le mouvement la France au Français a été purement et simplement dissous avec effet immédiat. Les associations anti racistes ont salué cet acte vraiment fort  et digne qui préserve la
République face au danger du racisme de tous les jours.


Le Premier Ministre belge, Omar Abdallah, et le Premier Ministre  hollandais Mustapha Al-Mansour  ont souhaité bienvenue et succès au nouveau Premier Ministre français, Abd El-Jabar
Al-Mansour ? Ce  qui veut d’ailleurs dire « le vainqueur ».


C’est 2034 ! ici en France.


Inch Allah !


A suivre en fonction des informations reçues…


Pour ceux qui ont compris pas besoin d’explications, pour les autres ils ne comprendront plus jamais.


HOLLYLAND©, ton univers impitoyable…


Les médias sont les complices de cette idéologie foireuse.


Je résiste et vous ?


Alexandre Goldfarb


Pour copier et transmettre ce  texte, indiquez obligatoirement le copyright ci-dessous:


Copyright :  Alexandre Goldfarb pour http://observatoiredumensonge.wordpress.com/

Aaron 21/10/2012 18:17


Attendons de voir si cet indésirable va faire son numéro dans une synagogue...

Polux 21/10/2012 08:22


Malheureusement, les chrétiens démontrent tous les jours que lorsqu'on les frappe sur la joue droite ils tendent le joue gauche...Et çà, les autres l'on bien compris !!!

liberty 59 20/10/2012 21:27


Comme en 40 ils étaient contre mais la grande majorité n'a pas bougé.a ce jour c'est la même réaction. j'espère qu'un jour ça va changer, mais voyez vous je commence a en douter.


Malheureusement après il ne faut pas s'étonner que l'islam progresse.


 

françois 20/10/2012 19:48


ce quelqu'un aurait connu le même sort que l'embassadeur américain.............


 aujourd'hui on comprend mieux pourquoi l'église catholique se vide.....


 plus en sécurité en tant qu'islamiste  que salamiste.


 que fait vatican ?????