Un peu d'Histoire pour mieux comprendre qui est Mahomet.

Publié le 16 Juin 2011

Un peu d'Histoire pour mieux comprendre qui est Mahomet. Après, chacun peut en penser ce qu'il veut. Tant que c'est encore possible en France vu la tournure que cela prend en Autriche.

Gérard Brazon 

 

L'Histoire de Muhammad et du Coran 

Quelques commentaires sur une prétendue religion de paix et d'amour qui progressivement, lentement, inexorablement s'installe et finira par étouffer notre démocratie et nos Libertés! Les Femmes seront les grandes perdantes et de ce fait, ne seront plus l'avenir de l'homme. Est-il déjà trop tard? Retour en arrière sur des crimes contre l'humanité (Prescription?) Un peu d'Histoire ...

600

à partir de 622: banditisme organisé par Muhammad depuis Médine (Arabie Saoudite), bataille de Badr où Muhammad et sa clique tuent 70 hommes et ramènent un imposant butin, multiples assassinats politiques contre les adversaires du pseudo prophète, nombreuses attaques de juifs de la région

- 627: extermination par l'armée de Muhammad de la tribu juive des Bann Qurayza (600 à 900 personnes)

- même époque: expulsion des Nadir et leur massacre

 - 634: invasion de la Syrie par Abu Bakr, mort de 4000 personnes défendant leurs terres entre Gaza et Césarée. Campagne de Mésopotamie: 600 monastères détruits, moines tués, arabes monophysites convertis ou tués, extermination de la population d'Elam et notables exécutés à Susa

- 634-638: invasion de Jérusalem avec destruction d'églises, pillages provoquant une famine en 639 faisant des milliers de morts

- en Arménie, massacre de la population d'Euchaita

- Assyrie dévastée, grandes destructions dans la région de Daron, au sud-ouest du lac Van (Turquie), nouvelles exactions en 642 avec massacres et esclavage

- 643: conquête de Tripoli par Amr, pillage, esclavage des femmes et des enfants au profit de l'armée arabe

- 652 à 1276: envoi annuel d'esclaves de la Nubie vers le Caire

- Carthage rasée et habitants exécutés, de même en Anatolie (Turquie), Mésopotamie, Syrie, Iran et Irak

- fin 7ème siècle:conquête de l'Egypte par Amr b. al As, massacre de tous les habitants de Behnesa près de Rayum ainsi qu'à Fayoum, Aboit, Nikin

700

- 704 - 705: des nobles arméniens sont rassemblés dans les églises de Saint Grégory à Naxcawan et Xram sur l'Azaxis et incendiés.

- 712: conquête de Sind en Inde par Muhammad b. Qasim, massacres au port de Debal (embouchure de l'Indus) pendant trois jours, entre 6000 et 16000 personnes tuées à Brahminabad

- 722: destruction de couvents et d'églises en Egypte

-781: sac d'Ephèse (Turquie), 7000 grecs déportés

- 8ème siècle: monastères hindous de Kizil détruits

800

 - 832: massacre de Coptes en Basse Egypte suite à leur révolte contre une taxation discriminatoire

- 838: prise d'Amorion et esclavage des vaincus

- 852 - 855: persécutions en Arménie

- 884: couvent de Kalilshn à Bagdad pillé et détruit

- 9ème siècle: conversions forcées à Harran

- 9ème siècle: massacre de chrétiens à Séville

900

- 903: 22000 chrétiens rendus esclaves à Thessalonique

- 924: église et couvent de Marie à Damas détruits ainsi que des milliers d'églises en Egypte et en Syrie

- vers l'an mil: pillages et destructions en Inde par Mahmud de Ghazni, 50000 hommes tués lors de la bataille de Sommath.

L'an 1000

- 1004: Mahmud envahit Multan (Pakistan), conversions forcées dans la région de Ghor

- 1010: Mahmud envahit le royaume de Dawud de Multan

- 1010 à 1013: des centaines de juifs tués dans le sud de l'Espagne

- 1016: juifs chassés de Kairouan (Tunisie)

- 1033: massacre de 6000 juifs à Fez (Maroc)

- 1064: conquête de la Géorgie et de l'Arménie par Arp Arslan, massacres et esclavage

- 1066: 4000 juifs tués à Grenade (Espagne)

- 11ème siècle: massacre de juifs à Fez et Grenade.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Dufour 20/06/2011 17:18



pour la pedophilie,vous avez vos curé ils sont champions du mondes,et tout ces catholiques qui vont en asie pour coucher avec des petit garçons ou petite filles  qui n ont pas 10 ans,ils
sont pas lue le coran eux !! dans les prisons il y a plein de pedophile et il sont pas musulman les dutrou et autres !!1269Saint Louis impose aux juifs le port de la rouelle jaune,1182 explusion
des juifs du royaume de france ! vous ete raciste contre tout ce qui est musulman il faut pa confondre islam et islamisation dans nos quartiers,l islam est la 2 religion en france et vous devez
la respecter c est ça  la laiciter non ??



Dufour 18/06/2011 15:29



Quel grand chef de guerre,les roi de france ont fait pareille,les romains aussi les mongoles etait pas des enfants de coeur,les espagnoles avec les incas ,et plus pret de nous staline et d autres
,c est ça la geurre !!



Gérard Brazon 20/06/2011 15:32



Monsieur Dufour. Vous confondez tout. La religion, les actes de pirateries, les conquêtes religieuses, nos rois, la construction de notre pays. Vous confondez notre essence avec un illuminé
pédophile. Un assassin, un massacreur de juifs et de chrétiens, un ignoble esclavagiste et un polygame. Vous ne trouverez aucun prophète de ce type, de cette monstruosité ailleurs.


Vous ne pouvez pas confondre un Roi avec une idéologie totalitaire. Avez-vous lu les "sourates" avant de vous être converti? Votre femme vous a t'elle enseigné ce qu'elle voulait et caché ce
qu'elle ne voulait pas vous apprendre. La démocratie est incompatible avec l'islam. ce n'est pas moi qui le dit, c'est votre prophète lui-même et ses "savants" dans l'ignorance. 



Marie-Claire Muller 16/06/2011 18:12



Quel beau palmarés de massacres au nom d'une idole criminelle c'est à diffuser en particulier chez les léches babouches de droite et de gauche(qui relativiseront)comme ils savent si bien le
faire!!!


Exemple des persécutions de nos jours"CONVERTIS TOI DE GRE OU DE FORCE"au diable


Pakistan : une chrétienne séquéstrée et convertie de force à l’islam



Farah Hatim, une infirmière chrétienne âgée de 24 ans, a été
enlevée et convertie de force à l’islam le 8 mai dernier, à Rahim Yar Khan (sud du Punjab). Zeehan Iliyas, un employé de banque musulman souhaitait l’épouser de force. Le cas de la jeune
fille, séquestrée et rouée de coups, a été signalé à l’Agence Fides par la Fondation Masihi qui s’occupe de la défense des chrétiens au Pakistan. Elle a vraisemblablement
signé sous la torture une déclaration dans laquelle elle affirme s’être convertie volontairement et librement. « Il s’agit seulement d’un expédient pour couvrir les coupables. Farah
présente d’évidents signes de mauvais traitements et des blessures ».


Le juge appelé à se prononcer dans le cadre de cette affaire, Khurshid Shah, les a ignorés, ainsi que l’a expliqué la famille de la jeune femme. « L’ensemble du système protège les
coupables. Les accointances sont flagrantes » a déclaré la Fondation Masihi à Fides.


Rizwan Paul, Président d’une ONG d’inspiration chrétienne « Life for All », a indiqué à Fides : « Le Sud du Punjab est un paradis pour les extrémistes. Le nombre de cas de persécution
envers des chrétiens est en hausse et de nombreux cas demeurent cachés. Souvent, comme dans le cas de Farah, il existe des complicités au sein de la police et du monde politique et
l’injustice prévaut. La haine et la discrimination contre les chrétiens sont très diffuses et les autorités sont pour le moins indifférentes ».


La police a également cherché, selon Fides, à arrêter les deux frères de Farah afin d’intimider la famille et la convaincre d’abandonner la poursuite.


La famille musulmane dans laquelle se trouve désormais Farah continue à affirmer que la jeune femme a quitté de son plein gré sa famille d’origine. Selon des sources de Fides en revanche, il
s’agit d’un cas emblématique de jeune femme chrétienne enlevée et convertie de force. « Nous en enregistrons des dizaines », indique à Fides une religieuse catholique présente au Punjab.




Mgr Lawrence Saldanha



« Il sera très difficile de remporter cette bataille et d’obtenir le retour de la jeune femme » a commenté pour Fides S.Exc. Mgr Lawrence Saldanha, Archevêque émérite de Lahore, qui fut
pendant plusieurs années Président de la Conférence épiscopale. « La loi n’est pas en notre faveur, les pressions sont fortes sur les chrétiens et sur les fonctionnaires publics »
note-t-il. « Nous avons connaissance de nombreux cas semblables à celui-ci et de nombreux autres ne sont jamais connus parce que les chrétiens sont menacés et ont peur de s’exposer. Il s’agit
de violations flagrantes des droits de l’homme, de la liberté de conscience et de religion ».


Les cas de conversions forcées à l’islam, de viols et de mariages forcés augmentent au Pakistan. On en dénombre plus de 700 par an. Les victimes de ces phénomènes sont surtout
les jeunes femmes chrétiennes ou hindoues, les plus vulnérables dans la mesure où elles appartiennent à des communautés pauvres, sans défense, marginalisées et donc facilement exposées aux abus,
aux menaces et aux violences. Souvent, elles n’ont pas même le courage de porter plainte.


Selon des sources de Fides, la prochaine étape pourrait être l’introduction d’un recours devant la Haute Cour de Lahore de la part de l’Eglise.


L’observateur du Saint Siège aux Nations Unies, Mgr Silvano Tomasi, a affirmé qu’une « révision du système judiciaire » était nécessaire afin que les droits des
minorités puissent être réellement protégés. Il a indiqué qu’une intervention du Conseil de l’ONU pour les Droits de l’Homme, dans le cas de Farah Hatim, serait souhaitable.


********************************


Les chrétiens du Pakistan, qui représentent, 2,2% de la population du pays, sont souvent victimes d’un système judiciaire qui ignore les procédures élémentaires et l’égalité des
droits.


Le cas d’Asia Bibi en est un exemple
probant.


Avec l’AED, restez mobilisés pour la défense de la minorité chrétienne ainsi que toutes les victimes de la loi anti-blasphème au Pakistan.



Priez pour Asia Bibi et toutes les victimes de la loi anti-blasphème




Signez la pétition pour l’abrogation de la loi anti-blasphème




Soutenez concrètement les victimes de la loi anti-blasphème et leur famille, dont celle
d’Asia Bibi. L’AED apporte un soutien financier au département Justice et Paix de la commission épiscopale du Pakistan, qui  aide spirituellement, matériellement
et juridiquement les familles victimes de la loi anti-blasphème.
(dans ‘projet’, sélectionnez le projet prioritaire correspondant)



source Fides



L'En Saignant. 16/06/2011 17:41



Pour répondre efficacement à votre crainte; vous qui avez une connaissance affirmée de l'islam; pourriez-vous étudier et éditer un relativement court mais percutant document (Bases "Théologiques"
Doctrine, mode de conversions ..; etc  issues tant du coran que des écrits ou prêches et expériences actuels) que nous pourrions diffuser au plus de monde possible; y compris à nos élus
locaux sans les "rebuter d'avance.?"