Un policier violemment passé à tabac par la foule...

Publié le 16 Juillet 2013

Un grand silence médiatique. Aprés tout, ce n'était qu'un policier, pas une "richesse de la France".

Alors que la Fête de la musique battait son plein vendredi dernier à Creil, des scooters ont tenté de se rendre sur la place de l'Hôtel de Ville où se trouvait la scène hip-hop. Des policiers ont alors refoulé les deux-roues avant d'être pris à partie par de nombreuses personnes. Durant les violences, un policier, frappé à la tête, s'est effondré avant de recevoir de nombreux coups de pieds, toujours sur la tête. L'homme souffre d'un traumatisme crânien. Deux individus, arrêtés et présentés avant-hier au tribunal correctionnel de Senlis, ont été laissés libres sous contrôle judiciaire avant leur jugement qui se déroulera le 29 juillet.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

yves IMBERT 16/07/2013 17:07


les Flics  emmerdent en toutes circonstances les français qui travaillent et en contrepartie ils se font tabasser par les discriminés positifs, cela me  paraît globalement juste

Polux 16/07/2013 16:17


Ils se seraiient appelé Nicolas et n'auraient pas tabassé de policiers ils seraient en taûle à l'heure actuelle...!!!

marie-plume 16/07/2013 15:18


Et que croyez-vous qu'il se passera le "29 juillet" ? 


Je souhaite que ce "policier" ne soit pas trop mal en point, et qu'à l'avenir il saura se souvenir de l'ingratitude des personnes qu'il est censé protéger ou apporter secours! Il pourra ainsi
mieux éviter les réactions des barbares qui hantent la banlieue en toute impunité, las, las...   

aupied 16/07/2013 15:06


un policier tabassé ? messieurs de la police allez-vous encore longtemps acceptés de vous faire taper dessus sans rien dire , ne croyez vous qu'il serait  temps de faire voir a taubira qui
vous êtes ? faites comme aux états unis former des milices , taubira vous êtes une honte pour les Français , mais bien sur les VRAIS , car pour remettre en liberté la racaille, il ne faut pas
avoir beaucoup de respect pour ceux qui vous payent , et vous les policiers c'est nous aussi qui vous payons pour faire respecté la loi et nous protégés