Un projet de loi contre les bonnets rouges Par Philippe Alain - préface Gérard Brazon.

Publié le 14 Novembre 2013

Par Gérard Brazon en préface à l'article: 

 Loi Taubira interdisant le port du bonnet rouge

Est-ce un projet de loi ou une possibilité aujourd'hui. Ni l'un ni l'autre, ce sont des faits, une réalité. La police et la justice appliquent une volonté qui n'existe pas dans les textes. C'est cela le début d'une dictature ou au minimum l'expression d'une panique de l'intelligentsia.

 

Ce matin, le triste Jean Jacques Bourdin, bobo de service qui sévit sur RMC parlait du nécessaire travail des journalistes pour la liberté, pour lutter contre l'extrémisme de droite (bien sûr), un travail que les journalistes des années trente n'auraient pas fait.

Mais qui peux dire à cet homme à la culture historique bien faible que c'est la gauche qui donna le pouvoir à Pétain, le Front Populaire, la gauche qui désarma nos armées, les communistes au service de Staline qui sabotèrent les usines d'armement, ce même Staline qui signa un accord de collaboration avec Hitler, ce même Staline qui permit l'approvisionnement des Stukas qui ont servi à tuer des civils. Qui va enfin lui expliquer que ce n'est pas la droite ni même l'extrême droite de l'époque qui fit la liste des juifs à déporter mais un Radical-Socialiste: René Bousquet grand ami de François Mitterrand (décoré de la Francisque par Pétain lui-même), jusqu'à sa mort dans les années 80.

 

Il n'a rien de plus sot qu'un journaliste qui ne veut pas entendre, ni voir ni surtout comprendre qu'il se trompe de cible. Il ne voit pas que demain il sera le premier à se faire censurer par ses amis si ce n'est pire.

 

Gérard Brazon

Christiane Taubira Loi Taubira interdisant le port du bonnet rouge par Nouvelles de France

Le 11 novembre 2013, après plusieurs semaines de contestation contre la République Socialiste Française et sa politique fiscale, un coup terrible a été porté à la démocratie. Non, il ne s’agit pas des coups de couteau portés à un élu UMP ce même jour, mais des huées et des sifflets à l’encontre du chef de l’État. Face à cette attaque gravissime, insupportable, qui remet en cause le fondement même du pacte républicain entre les Français et leur élite, le gouvernement promulgue une loi juste et équilibrée visant à rétablir la paix dans le pays.

Article 1

Nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue ou adopter une attitude destinée à manifester son opposition à François Hollande, Manuel Valls, Christiane Taubira, Vincent Peillon ou tout autre ministre du gouvernement ou plus généralement à la religion socialiste.

Article 2

I. ― Pour l’application de l’article 1er, l’espace public est constitué des voies publiques ainsi que des lieux ouverts au public ou affectés à un service public.

II. ― L’interdiction prévue à l’article 1er ne s’applique pas si la tenue est prescrite ou autorisée par des dispositions législatives ou réglementaires, si elle est justifiée par des raisons de santé ou si elle s’inscrit dans le cadre de l’apologie de la religion socialiste.

Sont par exemple autorisés : le port du sein nu dans les églises ou sur la voie publique s’il est accompagné de slogans ou d’actes de violence à l’encontre des opposants au régime. La nudité est également autorisée sur la voie publique lors des manifestations de lobbies visant à promouvoir le mariage homosexuel ou plus généralement la propagande socialiste. Dans ce cadre spécifique, le port de plumes dans les fesses devient alors obligatoire.

Article 3 : Du bonnet rouge

Le bonnet rouge est strictement interdit sur l’ensemble du territoire national à compter de ce jour. Il est en effet devenu le signe évident de rassemblement d’un trop grand nombre d’opposants et provoque des réactions incontrôlables et violentes de la part des policiers. Le bonnet rouge est donc devenu une menace contre la République (1).

Le gouvernement socialiste, soucieux d’assurer l’égalité de tous citoyens devant la loi, comme lors du mariage pour tous, décide également d’interdire tous les bonnets qu’ils soient bleus, blancs ou rouges ou de toute autre couleur.

Toutes les mairies devront donc procéder à l’enlèvement immédiat du bonnet phrygien des Marianne républicaines afin de donner l’exemple.

Toutes les Marianne encore coiffées du bonnet rouge dans un délai de 3 jours à compter de la parution de la présente seront placées en garde à vue.

Une attention toute particulière devra être apportée à la surveillance de l’espace public pendant la fête religieuse de Noël. Une note des renseignements généraux indique en effet qu’un nombre important d’intégristes catholiques s’apprêtent à infiltrer les centres commerciaux avec un bonnet rouge auquel ils ont ajouté un pompon blanc afin de contourner la loi. Leur objectif est clair : ridiculiser le gouvernement en distribuant des cadeaux et dénoncer la religion socialiste officielle qui consiste au contraire à n’en faire aucun. Toute personne apercevant un bonnet de ce type devra immédiatement la dénoncer aux forces de police sous peine d’être accusée de complicité de déstabilisation de L’État Socialiste.

Tout personne affublée d’un bonnet rouge à pompon blanc qui, en plus, porterait une barbe blanche sera immédiatement placée en garde à vue et déférée en comparution immédiate.

Article 4 : des T-shirts

Le T-shirt rose ou bleu floqué est interdit. Son port est une atteinte insupportable à la religion officielle qui instaure le droit au mariage et bientôt à la PMA et la GPA pour les couples homosexuels.

Ici encore, soucieux de rappeler que le socialisme à la française, c’est l’égalité pour tous, le port du T-shirt en général est interdit. Le port du sein nu devient obligatoire sur l’ensemble du territoire. Ceux qui n’ont pas de sein ne pourront plus sortir de chez eux sans une autorisation spéciale, ce qui va concourir à la promotion des femmes dans l’espace public. Des faux seins seront toutefois mis en vente dans toutes les perceptions publiques au pris de 7 500 euros la paire afin d’assurer l’égalité des citoyens devant la loi et de renflouer les caisses vides de l’État.

Article 5 : de la liberté de la presse

Suite à la une honteuse du journal Minute affirmant que Madame Taubira, « maligne comme un singe »« retrouve la banane », il sera désormais strictement interdit d’accoler ces qualificatifs à toute personne de couleur noire sous peine de poursuites pour injure publique à caractère raciale.

Dans la République Socialiste Française, il est désormais permis d’affirmer que les Roms, les Arabes ou les Juifs sont malins comme des singes et qu’ils ont retrouvé la banane, mais écrire cela pour des noirs sera désormais passible des tribunaux.

Les citoyens de couleur noire ont désormais interdiction d’être malins comme des singes, mais également de porter la banane en guise de sourire. Ça c’est de la protection des minorités, non mais. Du coup, on interdit aussi les bananes sur l’espace public français.

Article 8

La banane sera désormais remplacée par la quenelle.

Article 9

Tous les médias grand public n’ayant pas appelé à voter François Hollande en 2012 sont interdits. Par conséquent aucun média n’est interdit.

Article 10

Seule la discrimination, le racisme et l’incitation à la haine raciale contre les Roms est autorisée, particulièrement pour les ministres de l’Intérieur et de la propagande.

Article 11

Les sondages concernant la popularité du chef de l’État et de son gouvernement sont désormais interdits. Ils représentent une remise en cause insupportable du suffrage universelle et de la démocratie.

Article 12

La méconnaissance de l’interdiction édictée à l’article 1er est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.

L’obligation d’accomplir le stage de citoyenneté mentionné au 8° de l’article 131-16 du code pénal peut être prononcée en même temps ou à la place de la peine d’amende. Le stage de citoyenneté peut être remplacé par un stage chez les Femen ou chez Pierre Bergé.

Article 13

La présente loi s’applique sur l’ensemble du territoire de la République.

Article 14

La présente loi sera exécutée comme loi de l’État.

Fait à Paris, le 11 novembre 2013.

François Hollande

Par le monarque de la République :

Le Premier sinistre,
Jean-Marc Ayrault
La sinistre d’Etat, garde des sceaux,
sinistre de l’injustice et des libertés,
Christine Taubira
Le sinistre d’Etat, sinistre de l’intérieur,
sinistre de la propagande socialiste
Manuel Valls

1. http://www.youtube.com/watch?v=GB2FKMrNKs

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

ESSYLU 17/11/2013 14:06


Ce projet de loi ne peut qu'être issu de la haineuse de la république


Le 11 Novembre la police ne pouvez pas interpeller les bonnets rouges pour se placer dans la doxa gauchiste sauf à exécuter un ordre illégal auquel ces agents avaient l'obligation de résister cf
Loi du 13 07 83 article 28, art L122-4 al 2 du Code pénal et Instruction 201710 art 7 du BO Armée de 12.05

island girl 15/11/2013 13:51


Bonus time ....Taubiracaille se dévoile ....le vieux boudin périmé signe là sa fin prochaine !

lucie 14/11/2013 17:30


c'est clair, sortons bonnets rouges et Tshirts explicites!

LA GAULOISE 14/11/2013 16:52


ET APRES CELA CETTE CHERE TAUBIRA S ETONNERA D ETRE AUTANT HAI.....

aupied 14/11/2013 14:40


une loi contre le bonnet rouge ( elle est malade taubira), est la loi interdissant le voile quand fait-elle ??  pourquoi l'accepte-elle?? je crois que nous Français avons notre mot a dire ,
nous sommes Français et nous défendons notre territoire qui  est le pays de nos ancêtres , madame  taubira si la France vous sort par les yeux ( commes nous le pensons , repartez dans
votre pays ) nous ne vous retenons PAS